Un gâteau licorne qui pète un arc-en-ciel

C'est bientôt ton anniversaire et tu hésites entre fraisier et forêt noire ? Pour mettre tout le monde d'accord, voici le gâteau licorne grandeur nature, et celui qui pète un arc-en-ciel. Amis de la poésie, bon appétit.

Un gâteau licorne qui pète un arc-en-ciel

Le 10 avril 2014 — Le gâteau licorne grandeur nature ne t’a pas suffi ? Tes convives en redemandent ? No problemo, j’ai de quoi calmer leurs ardeurs pour toujours : le gâteau licorne… qui pète un arc-en-ciel.

Je déconne pas. C’est un gâteau rempli de crème qui laisse échapper une flatulence. Mais comme les licornes sont merveilleuses, leurs gaz ne sentent pas la poubelle et prennent la forme d’un fabuleux arc-en-ciel. C’est magique. C’est génial. J’en veux douze pour mon anniversaire.

Cette merveille a été réalisée par Sideserf Cake Studio. Va voir leurs autres oeuvres, c’est complètement fou !

I regret nothing. 

Le 21 octobre 2013 — Imagine : tu n’as plus que trois jours pour organiser ton incroyable anniversaire, lorsque tu apprends que ton pâtissier est victime d’une colopathie fonctionnelle qui le cloue au lit. Horreur : ton gâteau n’est pas prêt. Comment vas-tu réussir à sustenter tes centaines de convives de manière originale et inattendue ?

Ne cherche plus, j’ai trouvé le parfait mélange entre plaisir gustatif et esthétisme génial : un gâteau en forme de licorne. Mieux : un gâteau licorne grandeur nature. Bien entendu, l’intérieur de ce doux mets est arc-en-ciel, ça va de soi. En gros, tu pourras t’éclater l’estomac de manière totalement kawaii et WTF. La vie, la vraie.

Cet étrange dessert a été présenté durant la National Baking Week d’Angleterre et concocté par Miss Cake Head.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • LouisewearsBJ
    LouisewearsBJ, Le 11 avril 2014 à 15h01

    Haha c'est un gâteau pour Natoo !

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)