Gare aux fichiers : après Edvige, le Stic !

Par  |  | 1 Commentaire

Un fichier (liberticide) peut en cacher un autre ! On pensait les libertés publiques peu ou prou protégées à l’ssue du recul gouvernemental sur le fichier Edvige, voilà que la Commission nationale informatique et liberté (Cnil) nous alerte sur les dysfonctionnements majeurs du plus grand fichier de police français, le Système de traitement des infractions […]

Gare aux fichiers : après Edvige, le Stic !

Un fichier (liberticide) peut en cacher un autre !

On pensait les libertés publiques peu ou prou protégées à l’ssue du recul gouvernemental sur le fichier Edvige, voilà que la Commission nationale informatique et liberté (Cnil) nous alerte sur les dysfonctionnements majeurs du plus grand fichier de police français, le Système de traitement des infractions constatées (Stic).

Les entrailles de ce bestiau informatique contiennent les traces de 5,5 millions de « mis en causes », soupçonnés un jour d’avoir commis une infraction, et de 28 millions de victimes.

Problème : les informations sont mises à jour à-la-va-comme-je-te-pousse, comme le révèle à l’ Express Alex Türk, le patron de la Cnil : « selon certaines de nos observations, qui portent sur trois années, 1 million d’affaires ne devraient pas, ou plus, s’y trouver ! Nous ne mettons pas en cause la bonne volonté et la compétence des personnels. Le problème se situe au niveau de la conception des systèmes, du déroulement des procédures et du manque de moyens destinés à mettre à jour les informations. Certains parquets ne font presque jamais état des suites d’une affaire, même si elles sont favorables à la personne mise en cause. »

Résultat : des centaines de milliers d’innocents sont toujours fichés « mis en cause » alors qu’ils ont été totalement blanchis par la justice, ce qui peut avoir des conséquences dramatiques pour eux (licenciement, carrière bloquée, accès aux emplois sensibles interdit etc…), comme le montre cet article de l’Express.

Le seul truc rassurant dans cette affaire, c’est que la Cnil a l’air de faire son boulot. Pourvu que ça dure…

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Denis
    Denis, Le 28 janvier 2009 à 17h09

    Dernières news : Michèle Alliot-Marie veut créer un service de contrôle des fichiers de police (20 Minutes.fr)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?