Les chambres des femmes à travers le monde

Pour leur projet Mirrors and Windows, les photographes Gabriele Galimberti et Edoardo Delille, de chez Riverboom, ont voyagé de pays en pays pour photographier des femmes dans un environnement des plus intimes : leur chambre.

À quoi ressemble la chambre d’une jeune femme entre 18 et 30 ans ? Quels sont les objets familiers qu’elle contient ? Ce sont les questions qui taraudaient Gabriele Galimberti et qui l’ont poussé à rencontrer des dizaines de jeunes femmes dans leur petit nid.

Une sorte de tour du monde des madZ de l’Argentine au Zimbabwe. Des femmes riches ou pauvres qui travaillent, qui étudient, qui jouent, qui s’occupent de leurs enfants.

Il y a la fashion victim, la sportive, le garçon manqué, l’artiste, la libre penseuse… Les photographies de Gabriele Galimberti sont autant de miroirs, des reflets d’une histoire personnelle, d’une société mais même si ces chambres laissent paraître une part de leur personnalité, ces femmes ne sont peut-être pas celles que vous croyez.

Toutes les chambres sont réunies sur le site de l’artiste.

Vous pouvez découvrir d’autres superbes projets de Gabriele Galimberti sur son site, avec par exemple une série de clichés d’enfants et de leurs jouets et une autre sur la cuisine des grands-mères du monde entier !

Tous les articles Articles Photos , Diaporamas , Vis ta vie
Les autres papiers parlant de Diaporama , Femme , Journal intime , Photographie , Tour du monde
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  • Flotsam
    Flotsam, Le mardi 3 septembre 2013 à 15h04

    Ouais ils ont refait le même coup qu'avec les chambres d'enfants quoi, tu peux le décliner à l'infini, en photographiant les salles de bains à travers le monde, les lieux de travail ... ce qui me dérange c'est qu'au final ça va pas vraiment plus loin que "y'a des gens riches et y'a des gens pauvres", oh didon, on savait pas. Et même sur les photos de "pauvres", ça fait super clean, même la rouille et la crasse des murs sont esthétiques ! Y'a un sur-traitement des photos qui rend tout complétement irréel. Même les chambres où c'est sensé être le merdier c'est vachement organisé. A part des gens vraiment friqués (oui le petit couple de parisiens aussi je trouve que ça sent la thune) et ceux qui vivent sur une paillasse dans une grange, y'a pas trop de juste milieu, enfin rarement.

    Alors oui ça fait des belles photos bien léchées, et ?

    Bref, je fais la rabat-joie, mais ça m'a pas emballée plus que ça.

  • Donowitz
    Donowitz, Le mardi 3 septembre 2013 à 15h24

    Petite coquille dans l'intro (@myriam-h ?) : "Pour son projet Mirrors and Windows, les photographes Gabriele Galimberti et Edoardo Delille> Pour LEUR projet, étant donné qu'il y a deux personnes impliquées.

  • Mymy
    Mymy, Le mardi 3 septembre 2013 à 15h26

    donowitz;4337011
    Petite coquille dans l'intro (@myriam-h ?) : "Pour son projet Mirrors and Windows, les photographes Gabriele Galimberti et Edoardo Delille> Pour LEUR projet, étant donné qu'il y a deux personnes impliquées.
    Ah ben oui ! Je viens d'ajouter le nom du second photographe et j'ai pas pensé à changer ça :cretin: c'est corrigé, merci ! :fleur:

  • Theodelinde
    Theodelinde, Le mardi 3 septembre 2013 à 15h30

    Le principe en soi est assez creux, mais par contre j'ai trouvé qu'il y'avait une assez grande diversité moi! :shifty:

    Ok les photos les plus pauvres sont principalement centrées sur l’Afrique ou l’Amérique du sud, mais il y'a aussi d'autres exemples (sans que ce soit la misère totale, mais où on voit que les moyens sont quand même assez limités) aux USA et en Europe! (celle à Las Vegas, à Santa Cruz dans un espèce de mobile home, celle à Odessa,...)

    Et après, certes il y'a certaines qui ont l'air de venir de gens plus aisés, mais la plupart sont vraiment dans la "moyenne" je dirais, des chambres d'ados/jeunes adultes assez typiques pour le pays où ils sont! (le couple parisien, les deux chambres de Cologne, Amsterdam, Los Angeles, Vevey,... C'est un peu les apparts "ikea" types, rien de très extravagant quoi! :shifty:)

  • Frédibou
    Frédibou, Le mardi 3 septembre 2013 à 16h19

    C'est le room raiders des pays, j'adore celle du brésil :)

  • DestyNova_
    DestyNova_, Le mardi 3 septembre 2013 à 16h29

    who-you-are;4336858
    @destynova, la seule black représentée représente la pauvre :eh: ?  ça ne serait pas émettre des conclusions hâtives ? On voit par exemple 2 photos de chambres d'Haïtiennes: l'une n'a rien dans sa chambre et l'autre a une chambre équipée. Sur la première se lit la pauvreté, sur l'autre se lit l'aisance. Alors non, je ne saisis pas ton affirmation. C'est comme affirmer que le photographe est allé chercher les images de pauvreté en Afrique et les images d'abondance en Occident. Je ne partage pas ce point de vue. Nous ne savons pas qui a accepté d'être photographié et pourquoi, ni comment il effectue ses recherches. Nous ne pouvons donc pas juger son travail sur des aspects dont nous n'avons pas connaissance.
    Nan mais, t'avoueras quand même que c'est pas super nuancé...

    Et puis le but de l'art c'est quand même d'aller chercher un peu plus loin que ce qu'on peut trouver sur une pub ikea, donc certes on ne sait pas qui a accepté ou pas d'être pris en photo, mais le but c'est aussi qu'elle aille chercher quelque chose de particulier, au final (en caricaturant) c'est comme si elle faisait une série sur les gens dans la rue mais qu'elle prenait en photo une majorité de gens "beaux" ou de touristes sur les champs. J'ai du mal à voir l'intérêt... Ou alors il faut recadrer le projet et ne pas dire que c'est un truc super général "des femmes dans le monde".

    Et puis oui je trouve que c'est assez superficiel. Autre chose aussi, le fait qu'il y en aie plusieurs qui posent, une fois de plus je ne trouve pas que ça renvoie à une certaine intimité. Au contraire si on sent la présence du photographe on ne sent pas l'intimité.

  • LadyLynch
    LadyLynch, Le mardi 3 septembre 2013 à 16h57

    en-travaux;4336943
    j'ai pas compris le pourquoi de celle de sao paulo avec la femme chavauchant un homme, les fenêtre grande ouvertes .... on voit même pas comment est la chambre, juste le lit :eh:


    Spoiler
    Elle veut montrer que plus que la chambre, c'est l'intimité de chaque femmes que l'ont découvre à travers ces clichés .

    J'adore l'idée, merci pour cette découverte :)

  • Soso2075
    Soso2075, Le mardi 3 septembre 2013 à 22h45

    Ca me fait penser aux chambres d'enfants à travers le monde, un article que j'avais vu sur Topito. Pas très original du coup.

  • Lady Stardust
    Lady Stardust, Le mercredi 4 septembre 2013 à 02h38

    En lisant l'article je me suis dis "Oula, alerte clichés!", vu les photos choisis pour l'illustrer (qui donne une vision sans nuance, avec des chambres pas DU TOUT représentatives d'une bonne partie des occidentales vs chambres de pauvres de pays du Sud).
    Au final, j'ai été voir sur le site et c'est plus nuancé, même si cette série de photos sonne étrangement faux pour moi.

    De plus, autant je comprends l’intérêt de la femme nu sur un mec, autant les filles qui pose, comme ça, walou, en sous-vêtements, je ne comprends pas l'idée derrière... ni ne voit pour le coup le truc "artistique" qui se cache derrière... visiblement les photographes ont voulu que les femmes posent comme elles le voulaient, ce qui est une intention louable, mais ça fait tellement artificiel et limite racoleur, c'est bizarre ce contraste avec celles où la femme pose assise sur son lit.

    Mention relou à la photo avec la Tour Eiffel en fond, Alo ui cay Paris.

    Les autres destinations et femmes prises en photos font clichés aussi, les intentions sont louables, mais bon, Sabra et Chatila, Las Vegas, une fille d'une victime du 11 septembre etc, je trouve que c'est trop "évocateur", même si le fond est visiblement de démonter quelques clichés avec ces photos, car le lieu/'histoire personnel des femmes m’apparaît finalement tellement "cliché" que s'en est, là encore, très artificiel
    Dit comme ça c'est un peu horrible, mais, pour montrer la "diversité" du monde, pourquoi prendre en bonne parties en photos des "situations/lieu/histoires personnelles" aussi "clichés", évocatrices et dans le fond pas si représentatives que ça?
    C'est comme si l'art devait, pour marquer/plaire, se concentrer sur "l'extraordinaire" en prétextant l'ordinaire...
    Je ne dis pas que ces lieux/situations moins courantes ne font pas partie de la vie de tous les jours, mais statistiquement si je fais le compte des photos de ce genre par rapport aux autres, dans cette série, c'est l'impression que ça me donne.

    Bon sinon, faut dire que j'étais pas emballé pas ce concept quand même, avouons le, multi vu et revu (je photographie le même concept dans plein de pays du monde).
    La première série de ce genre que j'avais vu, sur un fonctionnaire dans son bureau, prise dans plein de pays du monde, m'avait semblé beaucoup plus humaine, tellement moins cliché et artificielle (faudrait que je retrouve le lien)

  • Nasty Wasp
    Nasty Wasp, Le mercredi 4 septembre 2013 à 14h02

    Ce genre de photos, au-delà du message que ça veut exprimer, ça m'évoque surtout ça :

    [​IMG][​IMG][​IMG]

    C'est vrai que sur le site, c'est plus nuancé. Mais la photo de la Tour Eiffel au milieu (genre "mon intimité c'est pas ma chambre, c'est le monument derrière mon immeuble"... oooo-kayyyyyyyy :lol: ) et celles qui posent à poil ("chez moi je suis toujours toute nue un homme entre les pattes, donc quand on me demande de poser naturellement, j'appelle Jean-Louis et je sors un sex-toy":cucul:), j'ai eu l'impression que le photographe s'égarait un peu, comme s'il ne pouvait pas s'empêcher d'ajouter un peu de fesses ou de whaou au tout (qui n'en a pas besoin) pour attirer le chaland.

    Spoiler

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !