Les chambres des femmes à travers le monde

Pour leur projet Mirrors and Windows, les photographes Gabriele Galimberti et Edoardo Delille, de chez Riverboom, ont voyagé de pays en pays pour photographier des femmes dans un environnement des plus intimes : leur chambre.

À quoi ressemble la chambre d’une jeune femme entre 18 et 30 ans ? Quels sont les objets familiers qu’elle contient ? Ce sont les questions qui taraudaient Gabriele Galimberti et qui l’ont poussé à rencontrer des dizaines de jeunes femmes dans leur petit nid.

Une sorte de tour du monde des madZ de l’Argentine au Zimbabwe. Des femmes riches ou pauvres qui travaillent, qui étudient, qui jouent, qui s’occupent de leurs enfants.

Il y a la fashion victim, la sportive, le garçon manqué, l’artiste, la libre penseuse… Les photographies de Gabriele Galimberti sont autant de miroirs, des reflets d’une histoire personnelle, d’une société mais même si ces chambres laissent paraître une part de leur personnalité, ces femmes ne sont peut-être pas celles que vous croyez.

Toutes les chambres sont réunies sur le site de l’artiste.

Vous pouvez découvrir d’autres superbes projets de Gabriele Galimberti sur son site, avec par exemple une série de clichés d’enfants et de leurs jouets et une autre sur la cuisine des grands-mères du monde entier !

Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nasty Wasp
    Nasty Wasp, Le 4 septembre 2013 à 14h02

    Ce genre de photos, au-delà du message que ça veut exprimer, ça m'évoque surtout ça :

    [​IMG][​IMG][​IMG]

    C'est vrai que sur le site, c'est plus nuancé. Mais la photo de la Tour Eiffel au milieu (genre "mon intimité c'est pas ma chambre, c'est le monument derrière mon immeuble"... oooo-kayyyyyyyy :lol: ) et celles qui posent à poil ("chez moi je suis toujours toute nue un homme entre les pattes, donc quand on me demande de poser naturellement, j'appelle Jean-Louis et je sors un sex-toy":cucul:), j'ai eu l'impression que le photographe s'égarait un peu, comme s'il ne pouvait pas s'empêcher d'ajouter un peu de fesses ou de whaou au tout (qui n'en a pas besoin) pour attirer le chaland.

    Spoiler

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)