Fur and Gold (Bat for Lashes)

Chère Natasha, Permets que je m’adresse à toi uniquement : tu sembles à peu près tout faire dans ton groupe. Je t’écris pour te présenter mes excuses : j’ai failli passer à côté de toi. Non pas que ton look passe inaperçu, mais à voir la pochette de ton album et quelques photos de toi, […]

Fur and Gold (Bat for Lashes)

Chère Natasha,

Permets que je m’adresse à toi uniquement : tu sembles à peu près tout faire dans ton groupe. Je t’écris pour te présenter mes excuses : j’ai failli passer à côté de toi. Non pas que ton look passe inaperçu, mais à voir la pochette de ton album et quelques photos de toi, je me méfiais. Tes plumes, Tes bandeaux à paillettes, ton maquillage à la Native Americans… Je me demandais si l’art en valait la chandelle.

A ma première écoute de l’album, je n’ai quasiment remarqué que tes accents à la Björk, si présents sur certains morceaux qu’ils en cachaient la forêt. Pardonne ma désinvolture, mais étant alors en pleine préparation d’une salade de tomates, je faisais à peine gaffe. Si j’avais su que ton album allait me faire fondre comme une glace italienne en plein cagnard, je t’aurais pourtant écoutée plus religieusement la première fois.

Le déclic est venu en fin de journée, en fin de soleil. Tu chantais I Saw a Light, les mains sur ton piano. Moi j’avais la bouche ouverte, captivée par la façon dont ta musique collait au mouvement aléatoire des feuilles, dehors. J’avais l’air con, tu dis ? Certes oui.

Fascinée, je me suis repassée l’album. Et jusqu’à ce que la cuisine soit plongée dans le noir, je me suis laissée emporter par les images qui s’échappent de tes textes, tes chansons hantées (Horse and I), tes balades accroche-coeur (Sad Eyes m’a dilaté le coeur, coquine). Bien que très zappeuse en ce moment, j’ai laissé les clavecins, les claps claps, le piano et ta voix me réduire à l’état d’enfant bien sage.

C’est un silence de cathédrale que ton album a imposé dans ma petite cuisine. Le silence serein et captivé que je réserve aux volutes d’encens ou au vent dans les feuilles quand je suis d’humeur lyrique (non Natasha, je ne prends aucune substance). Ca, je ne m’y attendais pas.

J’ai entendu dire que pour cet album, on t’avait nominée au Mercury Prize 2007… J’espère que tu vas l’avoir.

Bat for Lashes sur Myspace

Le site officiel

L’interview de Miss Khan sur Musiqualité

Un live de Sad Eyes

La vidéo de What’s a Girl to Do

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Savory
    Savory, Le 24 août 2007 à 13h44

    Stellou
    D'ailleurs elle passe à quelle heure à Rock en Seine ?
    Je crois que c'est à 14h00.

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)