Freezing Station : et si on s’arrêtait ?

Le mouvement des flash mob (rassemblements éclair) a eu son heure de gloire il y a quelques années. Récemment, le collectif improv Everywhere de New-York a redonné un coup de jeune au concept, notamment avec sa "frozen party" à la gare de NYC. 300 personnes s’étaient alors immobilisées pendant quelques minutes, donnant l’impression que le […]

Freezing Station : et si on s’arrêtait ?

Le mouvement des flash mob (rassemblements éclair) a eu son heure de gloire il y a quelques années. Récemment, le collectif improv Everywhere de New-York a redonné un coup de jeune au concept, notamment avec sa "frozen party" à la gare de NYC. 300 personnes s’étaient alors immobilisées pendant quelques minutes, donnant l’impression que le temps s’était arrêté.

Les Frenchies n’ont pas tardé à être séduits et à le montrer à leur façon en créant un groupe sur Facebook, la manière la plus rapide de mettre plein de gens au courant de quelque chose… Et de là, le rendez-vous s’est fixé…

Sur la page Facebook, 357 invités avaient confirmé leur présence au rendez-vous, fixé Gare de Lyon, le 19 mars, dans le Grand Hall. La grande freezing station a commencé à 20h42, et au vu des commentaires post-manif’ sur Facebook, ils se sont régalés et en redemandent !
Je sais pas si ça te fait pareil, mais je trouve ça pas mal le concept de "prendre rendez-vous pour s’arrêter de courir 5 minutes"… C’est peut être mon petit côté montagne qui ressort ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 22 mars 2008 à 23h45

    Je trouve la vidéo américaine vraiment très émouvante, peut-être parce que ça paraît encore plus irréel du fait que ça soit à l'étranger.
    J'en ai eu pleins de frissons... C'est si beau cette façon de partager ce moment avec les autres. J'aimerais beaucoup participer à la prochaine!

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)