FRED et marie, le spot qui sensibilise à la violence psychologique

FRED et marie, c'est le nom d'un spot belge qui met en scène et sensibilise à la maltraitance psychologique.

FRED et marie, le spot qui sensibilise à la violence psychologique

Les violences conjugales ne sont pas toujours physiques : certaines sont plus insidieuses, plus perverses, et presque invisibles. C’est ce que nous montre le spot FRED et marie, un court-métrage réalisé à l’initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Wallonie et de la CoCoF.

La vidéo a plus d’un an et demi, mais elle a été partagée à nouveau hier à l’occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes. Bien sûr, comme beaucoup de campagnes, on peut trouver des critiques à faire dessus. Y voir de la caricature dans les tempéraments des deux personnages, ne pas le trouver forcément parfaitement joué, ou regretter qu’on ne mentionne pas le fait que, parfois, ça peut aussi être une femme qui manipule son compagnon/sa compagne…

Mais ce spot met avant tout en évidence des violences dont on ne parle pas énormément : les violences uniquement psychologiques. Entre les cris de Fred sur Marie, la pression qu’il exerce sur elle avant de s’adoucir, les techniques de manipulation (non sans rappeler la perversion narcissique) et le silence de l’entourage du couple sont ici mises en scène de manière claire et pédagogique.

Tu peux également voir la suite de ce court-métrage. Elle rappelle que les violences psychologiques ne restent pas toujours « que » psychologiques.

Sur le même sujet :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 39 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Satsuma
    Satsuma, Le 2 décembre 2013 à 16h08

    ysiad;4483681
    Et puis c'est un peu de ma faute aussi, il a raison, je ne devrais pas lui dire non quand il veut qu'on fasse l'amour, c'est normal qu'il se sente rejeté. Et puis c'est normal s'il veut que je me rebelle face à mes parents, c'est vrai, ils font vraiment trop de différences, ils ne font pas comme il faut, je dois mettre les points sur les i et m'éloigner un peu d'eux et de leur mauvaise influence. Pareil pour les amis, après tout, ils ne me comprennent pas comme lui me comprend. Et petit à petit, tout est de ma faute : le fait qu'il ait un boulot qui ne lui plaît pas, le fait qu'il est souvent absent de ce boulot, que son CDD n'est pas reconduit, qu'il n'a plus de carte bancaire, plus de thune. S'il me crie dessus c'est de ma faute, je dois changer. Mais il m'aime, oui, il me le répète, il m'aime à la folie. Je ne serais rien sans lui. Alors je dois changer et me la fermer.
    ... Je me reconnais tellement que ça me fait peur...

Lire l'intégralité des 39 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)