Les fournitures scolaires les plus cool de mon enfance

Les fournitures d'école, c'est un des trucs qui fait le plus plaisir à la rentrée. Même si certaines d'entre elles puaient la lose, il y en avait quelques-unes qui pouvaient faire de toi la star de la classe !

Les fournitures scolaires les plus cool de mon enfance

La rentrée, ça des côtés vraiment relou mais un des trucs qui me donnait le plus envie de me remettre au boulot, c’était les fournitures scolaires. Une belle trousse bien remplie, un cahier bien couvert… il m’en fallait pas beaucoup.

À lire aussi : Comment reprendre le rythme à la rentrée ?

Certains trucs pouvaient être ennuyeux, comme l’achat des lots de cahiers, des vêtements d’EPS ou de la calculatrice mais d’autres pouvaient te faire le jour de la rentrée et te donner l’impression d’être au top de la hype !

Je reviens donc, pour vous, sur les must-have et les tendances en matière de fournitures scolaires au début des années 2000.

Les règles en caoutchouc

regle incassable

Les fameuses règles Maped qui pouvaient se tordre à volonté sont devenues très à la mode ! Curieusement (non) elles ne m’ont pas rendue meilleure en géométrie mais au moins, j’avais toujours ça pour m’amuser.

Le cartable Chipie

cartable-chipie

Les cartables Chipie, c’était aussi courant qu’un brun barbu à la Comic Con. Alors moi, tel le petit Fossoyeur de Films de ma classe de CE2, j’en avais un ma-gni-fi-que, mi-bleu marine mi-doré qui brille : j’étais fière comme un pet. Au collège, la mode a tourné au sac Eastpak porté bien bas… mais moi j’avais un Décathlon.

Écoutez on gagne pas à tous les coups.

À lire aussi : Petite anatomie de ton cartable du collège

Les étiquettes

Les étiquettes à coller par-dessus les livres recouverts, c’était soit des modèles classiques, soit des fantaisie… et alors là c’est open bar. Entre Pucca et Diddl, il y aviat mille trucs jolis à coller sur ses cahiers, classeurs et livres recouverts (ceux avec les coins colorés, vous voyez ?).

Les gommes roues

gomme roue

Elles étaient hyper à la mode mais moi je préférais la gomme rose et bleue, le classique qu’on voyait dans les films, iconic comme disent les jeunes. Ou « la petite robe noire de la trousse », pour citer Mymy.

À lire aussi : Sélection shopping — Spéciale anti-déprime de la rentrée

Enfin, j’aimais bien, mais le reste du monde avait quand même plutôt l’air de kiffer la roue — écoutez nobody’s perfect. Selon moi, déjà ça gommait mal, ensuite ça se coinçait à cause des p’tits résidus donc non merci.

La trousse à double compartiment

La trousse ) double compartiment, c’était un peu le gadget d’agent secret de tout•e écolier•e qui se respecte. Une partie pour les fournitures de base, ge,re gommes/stylos, et une autre pour les crayons de couleur et les feutres ! C’est ce que je faisais avec ma formidable trousse Barbie.

Si t’étais vraiment loin dans le game, t’avais deux trousses. Dans celle à compartiments tu mettais d’un côté les feutres, d’un autre les crayons de couleurs… mais ça c’est vraiment tout de suite le truc classe quoi. La jet set du cartable, le Jean-Roch de tes fournitures.

Les stylos gel à paillettes

fournitures scolaires stylo

Déjà, ça rendait super bien sur pour les :

A. Le système agricole du Moyen Âge

1. La bouse

En plus, ça ordonnait vachement joliment les cahiers et ça sortait un peu du monotone rouge/vert/bleu.

Mais surtout, les stylos à paillettes donnaient ce sentiment grisant de dépasser les interdits de primaire où il fallait respecter un certain code couleur. Là si je voulais entamer mon cours en bleu cyan et changer en cours de route, je faisais bien comme j’avais envie.

À lire aussi : Ces trucs du collège qu’il faudrait réhabiliter à l’âge adulte

Les stylos à paillettes me rappelleront toujours cette fille dans mon collège qui s’en mettait sur les yeux pour se maquiller. Je me demande si elle a encore la vue et si elle achète toujours des stylos gel…

À lire aussi : La pâte de mascara… aux Oreo — WTF Beauté

Pour peu que t’aies eu des stylos qui sentent bon, t’avais clairement le cul bordé de nouilles tout au long de ta scolarité.

Les protège-cahiers transparents

protege cahiers

Il y avait deux sortes de protège-cahiers. Les opaques, avec des vieilles formes dessus qui donnaient l’impression d’avoir 5 ans pour toujours MAIS qui, à leur décharge, planquaient les cahiers laids. Et puis il y avait les TRANS-PA-RENTS qui pouvaient s’harmoniser avec la couleur de ce qu’ils recouvraient.

C’était vraiment les trucs de BG, un peu minimalistes, un peu chicos quoi.

Les copies doubles

T’étais pas forcément hype mais au moins, tout le monde se souvenait de ton existence, d’un coup.

Les agendas personnalisables

agenda personnalisable

Les agendas, y en avait vraiment mille, mais parmi les plus cool je retiendrai :

  • Le personnalisable, où on pouvait faire des collages et tout, mettre des mots… ou plutôt, comme moi, planifier des fausses fêtes et écrire des paroles de chansons tristes.
  • Le « Ben » tout noir avec des citations profondes, pour ceux qui étaient un peu au-dessus, plus matures dans leurs têtes, et qui avaient déjà roulé une pelle.
  • Le Diddl. Est ce que j’ai besoin d’expliquer pourquoi ?

Et vous, c’était quoi les must-have de vos fournitures de rentrée ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Prettylittle liar
    Prettylittle liar, Le 1 septembre 2016 à 22h04

    Sac Eastpak , porté bien bas ( rose pour moi ) , je n oublierai jamais les cartouches d encre à coller au plafond des salles de cours , les règles en métal qu on faisaient exprès de faire tomber histoire de mettre un peu d ambiance , la fameuse gomme double face genre rose et bleue qui effaçait le stylo (puis vint l innovation extrême avec le stylo effaçable ...) , côté trousse il fallait qu elle soit unie pour avoir des inscriptions au tip ex des copines , et l agenda devait correspondre à la personnalité du moment genre c est marrant de constater l évolution ... passer d un panda à l étudiant en passant par la fée clochette ... voilà voilà bonne rentrée les MADZ

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)