Finding Mike : il retrouve celui qui lui a sauvé la vie

Jonny Benjamin, avec l'aide de Rethink Mental Illness, a lancé Finding Mike, pour retrouver l'homme qui lui avait sauvé la vie.

Finding Mike : il retrouve celui qui lui a sauvé la vie

suicide

Publié le 31 janvier 2014

À 20 ans, Jonny Benjamin a appris qu’il était atteint de troubles schizo-affectifs et a perdu tout espoir de pouvoir à nouveau mener une vie normale. À tel point qu’en janvier 2008, il a décidé de se jeter du Waterloo Bridge à Londres pour se suicider. Mais un homme qu’il ne connaissait absolument pas a débarqué, a discuté avec lui, lui a payé un café et, finalement, lui a redonné espoir.

« La gentillesse de son acte a changé ma perception de la vie et je n’ai pas cessé de penser à lui depuis. Je veux retrouver cet homme pour pouvoir le remercier de ce qu’il a fait », explique-t-til sur le site de Rethink Mental Illness, association dont le but est de faciliter la vie des personnes qui ont une maladie mentale.

En 2014, soit six ans plus tard, il a décidé de rechercher cet homme qui lui avait non seulement sauvé la vie à court terme, mais aussi sur la durée (Jonny ayant retrouvé le goût de vivre). Il a alors lancé une sorte de campagne virale pour avoir l’occasion de revoir celui qu’il avait surnommé Mike : c’était le début de Finding Mike

http://www.youtube.com/watch?v=hEhDHDdYDVI

Entre partages massifs sur Internet, passages à la télévision et évocations de l’affaire dans les journaux, en quelques jours, l’inconnu a reconnu celui qu’il avait éloigné des parapets du pont. Et leurs retrouvailles sont adorables, tout en sourires et en émotions plus ou moins retenues. Le point chialade est arrivé pour moi quand Jonny commence à tendre la main à Mike (qui s’appelle en fait Neil) pour la lui serrer et qu’ils se font un gros câlin :

http://www.youtube.com/watch?v=IG-NnvPyEaw

De l’aide pour ceux et celles qui souffrent

Les aides conseillées par Info Dépression :

  • SOS Amitié offre, à tous ceux qui choisissent d’appeler, la possibilité de mettre des mots sur leur souffrance et, ainsi, de prendre le recul nécessaire pour retrouver le goût de vivre. Le site donne les numéros d’appel de chaque région et offre aussi un service d’écoute Web (anonymat, confidentialité et non directivité).
  • SOS Dépression, 08 92 70 12 38 (0.33 cts/min) — Cette ligne offre une écoute psychologique ponctuelle et une éventuelle orientation par des professionnels, anonyme et sans jugement, 7j/7 et 24h/24.
  • SOS Suicide Phénix, 0825 120 364 (national ; 15cts/min) ou 01 40 44 46 45 (Île-de-France, prix d’un appel local) — Accueil et écoute des personnes confrontées au suicide, 7j/7 de 16h à 20h.
  • Suicide écoute, 01 45 39 40 00 (prix d’un appel local) — Accueil et écoute des personnes confrontées au suicide, 24h/24, 7j/7
  • Écoute-famille, 01 42 63 03 03 (prix d’un appel local) — Cette ligne d’écoute créée par l’Unafam est destiné aux familles ayant un proche en souffrance psychique. Des psychologues conseillent et orientent les familles.
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lilabear
    Lilabear, Le 11 septembre 2014 à 0h34

    Wouauoh! Cette chialade! Cette histoire m'avait enormement bouleversé, et leur rencontre est tres emotionnante!

    Si seulement, ce genre d'histoire était plus courante...

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)