Trois films qu’on vous conseille absolument cette semaine

Par  |  | 2 Commentaires

La sélection de films à voir cette semaine du 26 avril 2017 regroupe des extraterrestres, des négationnistes (non, ce n'est pas le même film), et du stress de mariage !

Trois films qu’on vous conseille absolument cette semaine

Dans les films sortis le 26 avril, la grosse sortie était évidemment Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 dont on vous a déjà parlé, mais qu’on ne manque pas de re-mentionner !

Mais il n’y a pas que ce blockbuster là évidemment, donc on vous propose d’autres titres pour la sortie ciné du week-end !

Les Gardiens de la Galaxie Vol 2 ou le film où un arbre vole la vedette

JE S’APPELLE GROOT. Je pense que certains n’ont pas attendu ce week-end pour aller voir le retour des Gardiens de la Galaxie dans les salles obscures.

Cette bande de bras cassés composée de Star-Lord, Gamora, Rocket, Drax et Groot (qui mérite qu’on aille voir le film rien que pour lui) va grandir un peu dans ce Volume 2.

Ils sont toujours aussi foufous, et les enjeux sont toujours aussi monstrueux. La galaxie a besoin d’être sauvée, et ils vont s’en charger… s’ils ont un petit bénéfice à tirer.

En plus de ça, on apprend à les connaître un peu mieux dans cette suite : entre retour sur les passés de chaque personnage et meilleure caractérisation de chacun… On comprend mieux leurs motivations !

Maintenant, j’ai envie de découvrir les Gardiens dans Avengers: Infinity War qui a déjà commencé à tourner ! Car entre Tony Stark et Peter Quill, mon cœur a déjà choisi, mais je suis bien curieuse de voir comment ils vont gérer cet équilibre des egos

À lire aussi : Les Gardiens de la Galaxie : Marvel dans les étoiles

Le procès du siècle remet les pendules à l’heure

Un frisson glacé me prend toujours quand j’imagine les horreurs qui se sont déroulées à Auschwitz. Et ce n’est bien sûr que ce que mon esprit crée avec les images et les écrits qui sont parvenus jusqu’à nous.

Basées sur le véritable procès intenté par David Irving contre Deborah Lipstadt, toutes les scènes au tribunal se sont véritablement déroulées au mot près. Et c’est ce qui donne une dimension émotionnelle encore plus forte à un sujet déjà puissant.

Deborah Lipstadt est professeure d’histoire et d’études juives, elle défend farouchement la mémoire de l’Holocauste. Une voix d’un autre universitaire s’élève, un certain David Irving qui va la poursuivre en justice pour diffamation et va lui demander de prouver l’existence des chambres à gaz.

Je n’avais jamais compris avant comment les théories négationnistes pouvaient encore exister aujourd’hui… Après avoir vu Le procès du siècle, je ne suis toujours pas sûre de comprendre, mais ces idées étaient étayées.

C’est horrible de voir comment l’avocat du diable réussit à manipuler les opinions par l’argumentation.

À un moment, lorsque Deborah Lipstadt s’offusque du révisionnisme de son adversaire,  par la question « c’est acceptable de dire que l’Holocauste n’a pas eu lieu ? », ça m’a renvoyée à la situation d’aujourd’hui, dans notre société. J’ai presque l’impression que c’est devenu « acceptable » de dire qu’on est raciste, homophobe, anti-sémite, en donnant de la crédibilité au Front National, lorsque j’ai vu sa candidate être qualifiée au second tour de l’élection présidentielle.

À lire aussi : Ma colère face au score du FN, et ce qu’elle m’a appris

Jour J, quand l’amour frappe à un moment gênant

C’est l’histoire de Juliette, une wedding planner célibataire qui rencontre Matthias à une soirée déguisée. Le courant passe bien alors ils couchent ensemble et elle part en lui laissant sa carte.

L’ennui c’est que Matthias n’est pas célibataire, lui, et Alexia, sa copine, trouve la carte, voit que c’est celle d’une organisatrice de mariage et pense qu’il veut l’épouser. Il n’ose pas refuser, et ils se retrouvent à organiser leur mariage AVEC Juliette. Surprise surprise, Juliette et Alexia se connaissent déjà puisqu’ Alexia se moquait de Juliette à l’école.

Comédie romantique assez cool, Jour J montre que c’est important de s’aimer soi-même et de ne pas dépendre d’un homme pour devenir quelqu’un (de son père, de son mari, etc.).

C’est vraiment cet aspect-là que j’ai particulièrement aimé comme bon public de ce genre. En plus, c’est carrément un film à mater pour se redonner le sourire !

L’humour passe bien, y a beaucoup de moments de malaise marrants vraiment typiques des comédies romantiques. Du coup, y a un bel équilibre entre ce côté assez mignon et touchant des personnages paumés, mais pleins de bonne volonté !

Et aussi…

On n’a pas eu l’occasion de les voir, mais on vous l’avait mentionné plus tôt :

Le musicien tzigane Django Reinhardt a connu une belle renommée dans les années 30… C’est aussi le moment de l’ascension d’Hitler vers le pouvoir, et ce biopic montre comment cet artiste a su se montrer résistant malgré lui.

Le chef danois d’une des meilleures tables au monde s’est imposé un nouveau défi : ouvrir un restaurant au Japon dans un délai très court. Et voici comment il s’y prend.

À lire aussi : Cinq films sortis la semaine du 26 avril 2017


Aki

Aki était un panda dans une vie antérieure. Elle a découvert les séries et les films un peu tard mais s'est bien rattrapée depuis et œuvre désormais chez madmoiZelle dans ces rubriques. Fana de comédies musicales et de Joss Whedon, elle partage aussi la passion globale de la rédac pour la nourriture.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Yuyunaâ
    Yuyunaâ, Le 1 mai 2017 à 11h49

    Moi je vous conseille "Aurore", le second film de Blandine Lenoir (qui est vraiment une super-réalisatrice), avec Agnès Jaoui. Même si il y a quelques passages un peu "clichés" je trouve que c'est vraiment un beau film, très intéressant.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!