Trois films à voir cette semaine, entre prédateur et cosmonaute

Comme chaque mercredi, Kalindi te propose sa sélection des films de la semaine. Pour que tu te repères dans le dédale infernal des salles obscures. Et cette semaine, il y en a VRAIMENT pour tous les goûts.

Trois films à voir cette semaine, entre prédateur et cosmonaute

C’est l’heure des films de la semaine !

First Man, un petit pas pour l’homme…

Dans First Man, Ryan Gosling interprète Neil Armstrong, le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune.

Aux côtés de Claire Foy (l’héroïne de la série The Crown), l’acteur apparaîtra grisonnant en astronaute des années 70, dont les petits pas ont marqué un tournant dans l’Histoire.

Si l’on sait les accomplissements du grand Neil, on connaît beaucoup moins l’homme derrière le casque.

La nouveauté de Damien Chazelle, un réalisateur qui m’avait déjà émerveillée avec La La Land et Whiplash, m’a permis de rencontrer un père absent car dédié corps et âme à son travail, mais bouleversé par la mort de sa fille.

J’ai également appris ce qu’implique vraiment d’être astronaute, et de préparer une mission telle que celle d’aller sur la lune. Pendant plus de 2h j’ai vu des tests échouer, des hommes mourir, des familles pleurer les défunts.

First Man fait le jour avec brio sur une réalité méconnue, celle des hommes prêts à tout pour faire progresser la science, faire marcher l’Histoire.

De A à Z, j’ai ressenti le grand frisson. 

Damien Chazelle conserve ici son rapport privilégié à la musique, et livre un film où les notes comptent pour de vrai. Le thème musical m’a scotchée à mon siège, en rendant hommage à un cinéma très classique, que j’aime à en mourir.

First Man est le MEILLEUR FILM DE LA SEMAINE.

Je l’ai découvert il y a deux mois, en projection presse, et j’y retourne dès samedi matin, pour m’en reprendre plein la gueule !

The Predator, un… divertissement ?

Impossible pour moi d’écrire les films de la semaine sans caser dans ma sélection The Predator, par affection pour cet Alien aux dreadlocks qui m’a tant fascinée quand j’étais petite.

Pourtant, j’ai… comment dire ? J’ai… peu été touchée par cette nouvelle proposition de Shane Black.

De quoi parle cette fiction plutôt critiquée sur la toile ? 

Les prédateurs sont devenus plus puissants et intelligents que jamais. Grâce à l’ADN d’autres espèces, ils se sont génétiquement perfectionnés.

Désormais, seuls un équipage d’anciens soldats et un professeur de science contestataire peuvent empêcher l’extinction de la race humaine.

BOUUUUUUUUM.

The Predator, c’est un bon gros divertissement aux accents nanardesques, qui fait plus marrer qu’il ne fait sursauter.

J’ai tout de même pour lui encore un peu de tendresse. Si toi aussi, alors fonce découvrir cette nouveauté !

Capharnaüm, une fable sociale

Réalisé par Nadine Labaki, et récompensé au Festival de Cannes par le prestigieux prix du Jury, Capharnaüm suit le parcours d’un enfant en quête d’identité, qui rejette la vie qu’on essaye de lui imposer.

Rebel et furieux, ce petit bout d’homme va jusqu’à traîner ses parents en justice, pour lui avoir donné la vie.

Le ton est donné, et il sera douloureux. 

Je te mets en garde. En dépit de sa qualité, Capharnaüm est un film dur, très DUR. Il met en scène un gosse paumé dans un monde qui trahit ses espoirs.

J’ai aimé très fort cette histoire, qui m’a accompagnée jusqu’à la tombée de la nuit.

J’y ai pensé jusqu’à fermer les yeux.

Voilà ma belle truite, c’est tout pour les films de la semaine.

Mais pas d’inquiétude, on se retrouve la semaine prochaine pour de nouvelles découvertes ciné !

À lire aussi : Trois films à voir cette semaine, entre road trip ténébreux et super-vilain visqueux

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Commentaires
  • Naria
    Naria, Le 18 octobre 2018 à 9h38

    Je veux bien recevoir un blâme pour cette blague :

    Spoiler: Interdit au - de 18 ans

    Je vous bisoute !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!