Ces films populaires qui contiennent moult absurdités

Sophie-Pierre Pernaut a enfilé son plus bel habit de premier degré pour recenser ce qu'elle juge être des incohérences dans des films cultes.

Ces films populaires qui contiennent moult absurdités

Parfois, je me dis que si on me faisait un peu confiance, je pourrais révolutionner l’Hollywood tout entier. Pour vous le prouver, j’ai décidé de démontrer par a + b que certains films pourraient très bien s’être terminé plus tôt si quelqu’un avait osé dire « Eh. Mais y a ça, ça va pas, c’est n’importe quoi ».

Cet article fera partie de mon futur CV de consultante en scénario.

Harry Potter

Au-delà du fait que la magie n’existe pas, un petit détail m’a principalement marquée dans les Harry Potter. Ce détail s’appelle le Retourneur de Temps.

Dans Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, Hermione prend un peu trop d’options et a des cours qui se chevauchent. Pour être sûre de pouvoir suivre tous les enseignements qu’elle a choisi, elle fait alors une demande un peu particulière et super top secrète : elle réclame un Retourneur de Temps, qui lui permet de faire des petits bonds dans le passé, à l’heure et au jour qu’elle souhaite. Et même pas elle pense à son pote Harry, qu’elle soule depuis le premier jour d’école, en se disant que « Tiens, si j’en profitais pour lui proposer d’aller prévenir ses parents pour qu’ils se tiennent prêts à se faire attaquer par Voldemort et rameutent tous leurs potes ? ».

Et vous savez pourquoi ? Parce que sinon, y aurait pas de film. Et qu’Hermione était pleinement consciente que si elle résolvait toute l’intrigue en 3 films au lieu de 7, c’était le cachet de 4 films qui lui passait sous le nez. C’est moche. Et après, une fois qu’elle a décidé de suivre un peu moins de cours, qu’est-ce qu’elle fait ? Elle le rend. Elle tient une véritable pépite entre ses mains, et elle le rend. Je. Non. Laissez tomber.

Star Wars

Star Wars, autrement dit La Guerre des Étoiles, se passe principalement dans l’espace. Les gens se déplacent en vaisseau spatial, ont des robots domestiques à la pointe de la technologie (quoiqu’un peu cons) et se battent avec des sabres lasers. Technologiquement, ils sont plutôt au point. Alors quand Anakin Skywalker tombe et se fait brûler par la lave du Mustafar, on s’étonne de le voir enfiler une armure de survie grâce à l’aide de Dark Sidious. Une armure excessivement encombrante et bien peu ergonomique qui semble peser drôlement lourd sur la carcasse de ce bon vieil Anakin. Le pauvre homme, blessé, brûlé au 72ème degré, doit alors supporter sur ses épaules une combinaison probablement très douloureuse.

Je veux pas dire, mais on nous prend pour des cons : sous prétexte de rendre le gros méchant impressionnant, on en oublie qu’on n’est plus en 1934. Je veux dire, on fait de très belles choses esthétiquement et reconstructivement parlant, maintenant. Un peu de bon sens.

Il faut souffrir pour foutre les miquettes.

Le Seigneur des Anneaux

Les protagonistes du Seigneur des Anneaux (les gentils, ceux de la communauté) ont beau être suffisamment malins pour gagner à la fin, ils manquent à mon avis clairement de bon sens. Ils échafaudent des plans, organisent des batailles, luttent quotidiennement pour leur survie en fomentant la destruction d’une alliance en or plaqué. Ils sont malins, ouais. Mais ils pensent jamais que les aigles qui les déposent un peu partout tels des omnibus d’un autre temps pourraient aller le lâcher dans les flammes eux-mêmes.

À ce niveau, autant faire tout le chemin de la Comté à la montagne sur les mains. Pendant qu’on y est.

Ce monde m’échappe.

Jurassic Park

Vous vous souvenez de la façon dont InGen, l’entreprise de John Hammond, a donné vie à des dinosaures ? C’est pourtant simple : ces derniers ont été clonés grâce à la réplication de leur matériel génétique. Et où ont-ils trouvé ce précieux matos ? Dans un moustique. Un moustique fossilisé dans une ambre dominicaine. Un moustique fossilisé dans une ambre dominicaine qui a sucé le sang de plusieurs dinosaures il y a quelques millions d’années.

De qui se moque-t-on ?

On a toujours cru que le dinosaure voulait manger Ian alors qu’il veut juste récupérer sa maman, coincée entre les deux dents du scientifique.

The Amazing Spider-Man

Dans The Amazing Spider-Man, Peter Parker utilise Bing comme moteur de recherches. Un lycéen présenté comme geek qui utilise Bing au 21ème siècle, alors que tout le monde sait que les geeks vont sur Yahoo. L’autre jour, on m’a dit que l’équipe avait sûrement été payée pour ça, mais je n’y crois pas : qui paierait des gens pour une incohérence pareille ?

Retour vers le futur

Excusez-moi, mais si on pouvait se balader dans le futur et le passé avec une voiture de 130 chevaux maximum, ça se saurait. Sérieusement, à d’autres.

Mary à tout prix

Dans la scène culte de Mary à tout prix, le personnage joué par Cameron Diaz confond du sperme avec du gel et décide de s’en mettre une bonne dose sur la mèche. Alors ok. Ok, pas de problème. Mais je suis désolée, personne de suffisamment réveillé ne pourrait confondre du gel (transparent et qui sent la pomme chimique) avec du sperme (plus ou moins opaque et plus ou moins inodore). Cette histoire ne tient pas debout.

Et vous, quelles scènes vous gonflent ? (Une expression qui n’a par ailleurs pas trop d’intérêt, à part si vous avez mangé trop de sel alors que vous faites de la rétention d’eau).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 77 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Moondust
    Moondust, Le 19 février 2015 à 19h44

    Moi je tenais juste à répondre à la réflexion de l'article sur Retour vers le Futur. C'est de la science-fiction qui date un peu (normalement cette année en octobre on devrait avoir des voitures volantes, des plats qui descendent quand on leur dit "s'il vous plait", de la nourriture déshydratée de la taille d'une pépite qui deviennent des grosses pizzas quand on les met au four et des overboard [skateboard qui vole à quelques centimètres au-dessus du sol comme dans Uglies un peu]) bref, donc la cohérence et logique est légèrement différente de maintenant où on est habitués à la 3D à la SF et ses effets spéciaux de fifou, donc normal qu'une DeLorean qui attend les 2,21 gigowatts pour aller dans le furur/passé tout en faisant des éclairs forcément en 2015 ça n'impressionne plus. De plus, si on savait tous qu'on pouvait aller dans le futur ou passé, on y serait déjà tous dedans et on finirait par faire comme dans le Visiteur du Futur. Sachant que ça peut très bien être l'invention et découverte du moment d'aller dans une autre époque, on sait pas si c'est possible tant qu'on a pas créé le mécanisme qui fait que ça marche (a).

    Et en tant que fan de Retour vers le Futur, moi je dis chapeau à Doc et Marty et keurkeur.

Lire l'intégralité des 77 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)