Un film d’horreur réalisé par Wes Anderson : le génial (faux) trailer

Le Saturday Night Live a imaginé ce que donnerait un film d'horreur réalisé par Wes Anderson. Avec Edward « Owen Wilson » Norton et Alec Baldwin.

L’équipe du Saturday Night Live s’évertue à faire marrer les États-Unis tous les samedis soirs grâce à un savant mélange de sketchs, de passages en plateau, de sessions live et de guests plus fous les uns que les autres. Une véritable institution qui connaît toujours le succès, trente-huit ans après ses débuts.

Forcément, chaque semaine, y a du très bon et du moins bon. Et ce samedi, alors qu’Alec Baldwin était l’invité, le très bon s’est trouvé dans la fausse bande-annonce d’un film qui donne envie.

Ce faux trailer, qui nous montre à quoi ressemblerait un film d’horreur réalisé par Wes Anderson, s’intitule The Midnight Coterie of Sinister Intruders (La clique de minuit des sinistres intrus) : dans la nuit, une bande de bien polis meurtriers s’en prend à la famille du personnage campé par Edward Norton, campant lui-même Owen Wilson. Leur but : retirer la vie à ce dernier, à son épouse et à leurs deux enfants, non sans lui avoir demandé son avis.

The Midnight Coterie of Sinister Intruders mélange les clichés du film d’horreur et les codes des oeuvres de Wes Anderson (le titre à rallonge, l’image jaunie/sépia, les réactions disproportionnées, les névroses, les addictions, la dépression fantasque des personnages, les dialogues décalés, Owen Wilson, Gwyneth Paltrow…). C’est drôle, et subtilement parodié (si, c’est possible : la preuve).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mymy
    Mymy, Le 28 octobre 2013 à 19h51

    ellen-gecko;4440150
    C'est TROP bien ! :puppyeyes:

    @Mymy il vient de quel film ce gif ? Que je finisse d'achever ma culotte en beauté :sexe:
    Down in the Valley, chef-d'oeuvre méconnu assassin de culottes (et d'émotions parce que c'est triste). Par ici mon petit !

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)