Ces femmes turques ne sourient pas seulement : elles résistent

Le 29 juillet 2014, le vice-premier ministre turc Bulent Arinç a conseillé aux femmes de s'abstenir de rire en public. Une déclaration qui est loin de plaire à toutes les Turques !

Ces femmes turques ne sourient pas seulement : elles résistent

Pour le vice-premier ministre turc Bulent Arinç, une femme doit conserver sa « droiture morale »  :

« Elle ne doit pas rire fort en public. […] L’homme doit être moral, la femme aussi, elle doit savoir ce qui est décent et ce qui ne l’est pas. […] Elle ne doit pas rire fort devant tout le monde, doit absolument conserver sa décence à tout moment » (Libération)

Pratiquant l’adage selon lequel parfois, il vaut mieux en rire qu’en pleurer, des femmes mais aussi des hommes de Turquie répliquent sur Twitter et n’hésitent pas à montrer leurs jolies dents aux plus conservateurs de cet état laïque.

Emma Watson, récemment nommée ambassadrice de bonne volonté auprès de l’UNWomen, a également mis sa notoriété au service de ce mouvement populaire.

Oui, la qualité photo fait peur, mais c’est pour que le vice-premier ministre comprenne bien à qui il a affaire. 

Retrouvez plus de joyeuses photos en suivant les hastags #kahkaha (rire) et  #direnkahkaha (rire pour résister). Bulent Arinç n’a pour l’instant pas réagi à cette initiative.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Patriarcaca
    Patriarcaca, Le 6 août 2014 à 9h27

    thedreaming;4860928
    @Fenotte "Des penseurs comme Zemmour expliquent très sérieusement que les femmes ne sont pas faites pour diriger... Je ne serais absolument pas étonnée d'entendre un Français expliquer qu'une femme qui rit fort c'est vulgaire, c'est pas féminin, c'est pas séduisant, blabla. "
    Pour reprendre ta réflexion sur les femmes qui rient fort, il me semble que pas mal d'hommes avaient qualifié le rire d'Alessandra Sublet à l'époque de C à vous de "populaire et vulgaire" !!! J'avais trouvé ça vraiment affligeant.
    Une preuve de plus s'il en fallait que je ne suis pas une vraie fâme, quand je rigole, tout le village le sait. C'est tellement bon de dire fuck à toutes les normes que la société et de regarder les penseurs crétins comme Zemmour et ce premier ministre s'étrangler dans leurs principes.

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)