Aidez les femmes sans-abri avec une collecte de protections hygiéniques

La campagne de Règles Élémentaires revient à la charge pour une nouvelle collecte de protections hygiéniques à destinations des femmes sans-abri.

Aidez les femmes sans-abri avec une collecte de protections hygiéniques

Après une première campagne en novembre 2015, la collecte Règles Élémentaires récidive pour apporter un minimum de confort aux femmes sans-abri.

Jusqu’au 11 avril, vous pouvez donc déposer des protections hygiéniques dans les différents points de collectes — protections qui seront ensuite distribuées par le Samu Social.

big-comment-aider-sans-abri

Trop souvent invisibilisées, les femmes sans-abri vivent une double peine. En plus des difficultés de leur (sur)vie sans domicile, elles sont souvent contraintes de se cacher pour ne pas subir de violences, et doivent aussi gérer leurs menstruations sans accès à une hygiène de base (ne parlons même pas d’accès à des anti-douleurs pour celles qui souffrent également de crampes).

À lire aussi : Les femmes sans-abri au cœur d’un reportage luttant contre leur invisibilisation

Aidez les plus démunies à retrouver leur dignité

Comme le site de Règles Élémentaires le souligne, il s’agit avant tout de pouvoir « aider les plus démunies à retrouver leur dignité ».

Alors, on se voit au point de collecte ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Luniiie
    Luniiie, Le 16 mars 2016 à 12h48

    Crazy
    Merci :)
    (Par contre, dommage que ça ne soit pas plus généralisé, y'a rien du tout par chez moi :sad: )
    C'est une initiative assez récente encore, elle date de l'année dernière je crois, c'est pour ça qu'elle n'est pas encore généralisée. Elle a été lancée par une association de SciencesPo Paris, qui n'a pas eu le temps de se développer. Après tu peux envoyer un paquet au samu social directement :)

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)