Des femmes noires revendiquent leur beauté à travers des selfies

Art Hoe est un projet rassemblant des selfies de femmes noires qui redéfinissent les « critères de beauté », parfois en s'inspirant de peintures célèbres.

Des femmes noires ont posté des selfies d’elles sur Internet, en les fusionnant avec des éléments artistiques, pour reprendre la main sur leur physique.

La représentation artistique des femmes noires est souvent négative et pleine de clichés. Jam, une Canadienne de 24 ans, est la co-fondatrice de ce mouvement nommé Art Hoe. Elle explique ses motivations au magazine BuzzFeed :

« Les personnes de couleur, plus particulièrement les femmes noires, ont été exclues du monde de l’art ou simplement utilisées comme des muses hyper-sexualisées, que ça soit dans la musique, la peinture ou la photographie. »

hoe 1

Le mouvement Art Hoe a donc pour but de modifier la façon négative avec laquelle certaines femmes noires se voient, pour qu’elles puissent mieux s’accepter. En utilisant les seflies, il permet aux femmes de se réapproprier leur physique.

hoe 2

Même si le projet a été bien accueilli par le public, certaines personnes critiquent l’emploi du terme « hoe », qu’on peut traduire par « pute ». Mars, l’autre fondateur du mouvement, explique qu’il est vrai que ce mot est misogyne et souvent utilisé pour rabaisser les femmes. Il déclare ensuite à BuzzFeed qu’ils ont voulu le récupérer :

« C’est le nôtre maintenant, on décide de comment on le traduit et la manière dont on l’utilise. »

À lire aussi : Outings Project, le street art mêlé à la peinture classique

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Akzhol
    Akzhol, Le 27 août 2015 à 15h11

    Les photos sont très jolies en l'occurrence mais...ces filles sont sensées être en-dehors des canons de beauté? Il me semble pourtant que ça va, celles choisies pour l'article ici y sont même carrément. Enfin je ne sais pas mais quand je les vois, je suis plutôt admirative de leur beauté tout court.

    Et sur l'exclusion des femmes noires de l'art j'aurais envie de dire qu'il faudrait préciser "art occidental" car l'art contemporain en Afrique se porte bien. Michael Soi sur l'hypersexualisation et la superficialité à Nairobi, Bruce Clarke sur les blessures du génocide, les belles photos de Malick Sidibé....Les artistes africains offrent de super représentations qu'on oublie un peu trop de regarder malheureusement.

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)