#FeelingNuts : agripper ses testicules pour la bonne cause

S'agripper les roubignoles et prendre une photo, c'est la nouvelle initiative viralo-caritative pour sensibiliser au cancer des testicules.

Tandis que l’Ice Bucket Challenge, qui consiste à relever le défi de s’arroser la tête à l’eau glacée pour sensibiliser à la sclérose latérale amyotrophique, continue son bonhomme de chemin*, une nouvelle initiative à potentiel viral est en train d’émerger. Ça s’appelle #FeelingNuts et les nominés (ou les internautes qui ont spontanément envie de le faire) doivent prendre leurs testicules en main le temps d’une photo, de préférence avec le pantalon sur les chevilles. Pour la bonne cause.

Tu me diras « mais quel genre de bonne cause va avec le fait de se toucher les testiboules ? »… Et je te répondrai tout simplement que #FeelingNuts invite les personnes détenant ce type de gonades à les contrôler régulièrement. Parce que s’il est pris en charge après une détection précoce, le cancer des testicules peut être guéri, avec pas loin de 100% de chances.

L’initiative a été lancée par Check One Two, une association britannique qui ne manque pas de bons mots pour parler de leur initiative :

Check One Two rappelle les 6 grands principes de la vérification des gonades :

  • Examiner les testicules une fois par mois en sortant d’un bain ou d’une douche bien chaud-e
  • Faire doucement rouler les testicules entre les pouces et les doigts
  • Ne pas s’inquiéter si une testicule paraît plus grosse que l’autre, parce que c’est normal
  • Ne pas confondre la petite structure en forme de tube derrière la testicule avec une grosseur suspicieuse
  • Pendant l’examination des bourses, il faut rechercher les éventuelles grosseurs ou bosses (qui peuvent être aussi petites qu’un grain de riz) le long du devant ou sur les côtés
  • En cas de grosseurs, de changement de taille ou de couleur de la testicule, ou s’il y a une quelconque douleur au niveau de l’aine, il faut consulter un médecin rapidement pour demander un examen sanguin et un scanner, car c’est la seule façon de savoir s’il est question de cancer ou pas.

Alors tu te dis peut-être que ça ne sert à rien de donner la marche à suivre pour un examen fait maison des testicules, mais eh : on sait jamais. Moi en tout cas, je suis contente de l’apprendre. Ça pourra peut-être me servir un jour.

Déjà repris par Will Arnett et le fantastique Ricky Gervais, on peut probablement supposer que le hashtag #FeelingNuts a de beaux jours devant lui. Moi-même, j’ai cédé à la tentation d’une petite participation, mais impossible de remettre la main sur mes roustons. Je suis déçue.

J’ai même pensé au filtre qui fait laboratoire de chimie. Le professionnalisme.

Inquiète, et déçue.

Mais j’ai pu écrire « roustons » dans un article et c’était une sorte de rêve alors ça va.

*Je vais probablement être pendue par les poils pour avoir utilisé pareille expression. Adieu.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Loxlady
    Loxlady, Le 2 septembre 2014 à 17h12

    Pardon par avance de faire ma rabat-joie toussa toussa, c'est une bonne initiative toussa toussa ..... mais merde je commence à en avoir par dessus la tête de tous ces défis, ces trucs à la con (oui pardon mais pour moi c'est des trucs à la con).

    Ok ça permet peut-être d'intéresser les gens à une cause pas visible, mais sur moi ça à juste tout l'effet inverse : je lis même plus pour quoi c'est je zappe direct.

    Aaaaaaaah .... ça fait du bien de le dire :sweatdrop:

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)