Les meilleurs running gags de Family Guy

Les meilleurs running gags de Family Guy
Family Guy, la série animée totalement WTF créée par Seth McFarlane, est truffé de running gags sans queue ni tête qui reviennent d'épisode en épisode. Voici les six préférés de Jack Parker !

Après avoir passé des années à affirmer que la seule chose que Seth McFarlane avait fait de bien dans sa vie était American Dad (ROGEEEER <3), j’ai décidé de redonner une chance à Family Guy (Les Griffin en VF). Et quoi de mieux pour ça que de tout reprendre depuis le début en enchaînant une dizaine d’épisodes par jour alors qu’on a vraiment beaucoup mieux à faire, hm ?

La grande force de Family Guy, et ce qui m’a empêchée de vraiment apprécier la série avant ça, ce sont les nombreuses coupures dans chaque épisodes qui laissent place à des gags qui n’ont strictement rien à foutre là. Souvent sous forme de souvenirs ou de métaphores, ils permettent à Seth McFarlane et sa bande de faire à peu près n’importe quoi avec n’importe qui, et une fois qu’on arrive à s’y faire, ça donne des trucs plutôt cool.

Et au fil des saisons, certains de ces gags finissent par revenir, et plus ils reviennent, plus on les apprécie. C’est un peu comme si tous les personnages se tournaient vers toi pour te faire un clin d’oeil et te chuchoter « Tu t’rappelles ? Hein ? Tu t’rappelles quand on a fait ça la première fois ? C’était drôle hein ? Dommage que le mec à côté de toi puisse pas comprendre, c’est notre secret, chut ».

Voici donc 6 des meilleurs running gags de Family Guy.

1. Le genou de Peter

La situation ? Peter se cogne le genou, et après il a mal. Et. c’est. tout. Sauf que ça dure des plombes, que ça revient tout le temps, et que plus je le vois, plus je rigole, alors que vraiment, c’est juste Peter qui se cogne le genou et qui douille pendant six ans.

http://www.youtube.com/watch?v=k5reDsSIiAk

(On peut même trouver une version en boucle de dix heures, c’est vous dire si ça marche)

2. Le bain de Cleveland

Quand Peter fout le bordel dans son quartier (à peu près tout le temps, du coup), il arrive régulièrement qu’il détruise la maison de son pote Cleveland au passage – directement ou indirectement, d’ailleurs. Et quand ça arrive, Cleveland est toujours dans son bain, et il finit toujours à poil sur sa pelouse.

http://www.youtube.com/watch?v=6X1YGjSKdfc

3. Conway Twitty

Conway Twitty était un chanteur américain qui a sévi majoritairement dans les années 70. Pour une raison qu’on ignore totalement, il arrive souvent qu’un des personnages de Family Guy fasse une transition en plein milieu de l’épisode vers des images live de Conway pendant quelques secondes, avant de revenir à l’histoire comme si de rien n’était. Et comme pour la plupart des running gags de ce monde, au début, on s’en fout, et au bout de trois fois on se roule par terre sans comprendre pourquoi.

Malheureusement je n’ai pas réussi à trouver de vidéo, donc voici trois minutes de Conway Twitty, c’est cadeau.

4. Ernie le poulet géant

Ernie est l’ennemi juré de Peter ; il apparaît souvent en plein milieu d’une scène qui n’a, encore une fois, rien à voir avec la choucroute et qui force Peter à s’interrompre en plein milieu de son discours pour aller lui péter la gueule. Les scènes de combat entre Ernie et Peter durent vingt millions d’années et finissent toujours de la même façon : Peter gagne, retourne là où il était et reprend exactement où il s’était arrêté comme si de rien n’était, tandis qu’Ernie bouge une patte/ouvre un oeil, nous prouvant qu’il est toujours vivant et qu’il reviendra. Et il revient toujours.

Et tout a commencé à cause d’un bon de réduction périmé qu’Ernie a donné à Peter. (Ou peut-être pas, si on en croit l’épisode ou Peter retourne dans le passé, mais heeeey, on va pas tout vous dévoiler non plus.)

5. Le singe maléfique

Chris, le fils aîné des Griffin, a un problème. Un singe maléfique vit dans son placard. On n’en sait pas beaucoup plus, juste qu’il en veut à Chris pour une raison inconnue et qu’il passe son temps à le pointer du doigt d’un air menaçant.

Ah si, parfois il se détend un peu quand même.

(en vrai, au fil des saisons, il fait deux trois trucs de plus quand même, mais il pointe surtout beaucoup du doigt)

6. Le roman de Brian

Brian, le chien, a un rêve dans la vie : devenir écrivain. Et Stewie, le petit dernier, aime bien lui rappeler à quel point il a bien foiré dans ce domaine, vu qu’il n’a toujours pas terminé son pseudo-roman sur lequel il bosse depuis des années. Il se lance régulièrement dans de loooooongs discours blindés de sarcasme et de petites piques dans lesquelles il énumère toutes les choses que Brian devrait mettre dans son bouquin.

Mais si les interventions de Stewie restent les plus drôles, ça n’empêche pas le reste de la famille et de son entourage de se foutre allègrement de la gueule de la carrière de Brian dès que l’occasion se présente.

http://www.youtube.com/watch?v=X_BqW0Gw0bU

Voilà, ça c’était pour mes préférés, mais il y en a encore un paquet d’autres. Quels sont vos favoris ? La prochaine fois, nous ferons le tour des meilleurs personages secondaires (TEAM OLLIE WILLIAMS !).

Tous les articles Culture , Série télé , Télé
Les autres papiers parlant de Jack & the TV , Télé
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Olympe de Gouges
    Olympe de Gouges, Le mardi 29 janvier 2013 à 15h53

    Moi j'adore Consuela! La femme de ménage mexicaine qui dit toujours "Nooo, no" avec une voix éteinte! C'est un peu devenu notre gag dailleurs! :caprice:

  • Deadpool
    Deadpool, Le mardi 29 janvier 2013 à 18h45

    Je suis fan aussi du gag avec « Roadhouse », surtout quand il le place dans l'épisode avec House :cretin: « House. Roadhouse. » :yawn:

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)