Les faits divers les plus WTF #5

Cinquième édition des faits divers les plus WTF, les plus incongrus, les plus drôles ou tragiquement absurdes du moment !

Les faits divers les plus WTF #5

C’est pas parce que ton estomac est en train de danser la Macarena après que tu l’aies toi-même dansé que le monde s’est arrêté de tourner : ce mois encore, la vie nous a régalé de petites anecdotes improbables, de magie, de bonheur pour le cerveau endolori.

Pour te remettre de tes émotions et te faire passer le temps en cette journée de FIN DE VACANCES (excuse-moi pour ces cruelles majuscules : tu prends pour mes potes qui me racontaient leurs grasses matinées), je te propose de revenir sur les faits divers les plus fous de ces derniers jours. Et accroche-toi aux rideaux parce que le monde, fin 2013, n’a pas fait dans la dentelle.

(Et une fois encore, l’une de ces quelques petites histoires extraordinaires sera inventée d’un bout à l’autre : à toi de retrouver laquelle.)

Deux cambrioleurs sont cons

Fin novembre, George, un enfant de 9 ans, s’est réveillé seul chez lui : ses parents étaient partis en week-end en le laissant tout seul, peut-être parce qu’ils ne l’aiment pas, qu’ils veulent s’en débarrasser mais que le chenil n’accepte pas les humains ou autre raison tout aussi plausible.

George en a alors profité pour glander pépouze chez lui (la légende veut qu’il se soit enfilé la réserve de cognac de son père, mais les médias ont décidé de ne pas en parler pour faire passer l’enfant pour un héros). C’était sans compter sur deux véreux cambrioleurs, bien décidés à profiter de la solitude de George pour chourer l’écran plasma des parents. Heureusement, l’enfant est plein de ressources : Manu « Tudéssant » Militari, il a monté un piège à base de sirop d’érable et de jus de citron pour faire glisser les cambrioleurs avant même qu’ils atteignent la porte et se cognent pile contre le nain de jardin.

Les deux forbans ont alors pris la fuite. Vers où ? Nul ne l’aurait su, si ces deux débiles n’avaient pas décidé de porter plainte contre George pour coups et blessures. Depuis, ils sont en prison, en attente de leur procès pour tentative de vol à main armé.

Une femme sans vagin tombe enceinte

Parfois, le hasard, en s’associant à une fertilité incroyable, donne un résultat dingue. C’est ce qu’il s’est passé en 1988 (oui alors oui, 1988, mais l’histoire est ressortie qu’il y a quelques jours pour mon plus grand « bonheur »).

En 1988, en Afrique, une jeune fille de 15 ans s’est présentée à l’hôpital suite à une agression l’impliquant elle-même ainsi que son petit ami et un autre individu (son ex). Elle souffrait de blessures à l’abdomen après s’être pris des coups de couteau et avait fini par repartir chez elle après avoir été recousue.

Neuf mois plus tard, elle revient à l’hôpital avec des douleurs abdominales et un ventre arrondi. Les médecins sont formels : elle est enceinte, et est en train d’accoucher. Jusque là, rien de foufou : on peut se prendre un coup de couteau un jour et accoucher quelques mois après, tout comme on peut manger des épinards un jour et aller chez le coiffeur le lendemain.

Le truc, c’est que suite à une malformation, la jeune fille n’avait pas de vagin. Là, forcément, c’est plus surprenant. En fait, avant son agression, elle avait fait une fellation à son mec. Quand elle s’est pris les coups de couteau dans le ventre, son estomac a été percé et le contenu s’est déversé dans la cavité abdominale et a gagné un des deux ovaires.

Pierre Richard ou Gandalf (je les confonds toujours) ne comprend pas cette histoire.

Et là tu me dis « bah alors ouais, mais les spermatozoïdes auraient dû crever à cause du pH faible » (dans ces termes ou dans d’autres). Le truc, c’est que la salive a un pH élevé et son estomac n’avait pas un pH acide. En gros, tout était réuni pour que cette femme croie à une immaculée conception.

Par contre, l’histoire ne dit pas si elle a pensé à appeler son fils Jésus.

Poignardé avec un écureuil par sa femme faute de bière

Un homme à qui sa femme avait demandé de ramener des bières est rentré bredouille. Pas de quoi faire un drame, se diraient la plupart des gens de type humain. Pourtant, l’épouse, ça l’a mise dans une colère monstre. Elle aurait pu se contenter de gueuler un coup genre « non mais dis donc Maurice, t’as vraiment chié dans la colle, elle est où ma binouze », mais non. Directoss elle a chopé un écureuil en céramique, et l’a frappé à la tête avec avant de le poignarder. Le sens du drama.

J’aimerais qu’on ne juge pas cette femme : un jour, un pote à qui j’avais demandé d’aller me chercher une pinte au comptoir est revenu sans à notre table. Jamais je m’étais sentie autant trahie. Bon je suis pas allée jusqu’à l’étouffer avec l’écharpe en poils de lapin de la dame à côté de moi, mais tout de même. C’était limite limite.

Nouvel an aux toilettes, Pâques dans l’estafette

J’ai choisi ce fait divers pour une raison très simple : je pense à toi. Toi, qui as peut-être passé le réveillon entouré de gens que tu n’aimais pas. Toi, qui as peut-être réalisé avant de partir à sa soirée que tu avais raté le dernier tramway. Toi qui, peut-être, ne t’es pas réveillée à temps de ta sieste et a laissé passer le décompte nous emmenant en 2014.

J’ai choisi ce fait divers pour te faire relativiser : tu aurais pu passer un réveillon bien plus triste, à l’image de cette femme qui a été portée disparue une bonne partie de la journée du 31 et n’a été retrouvée que le lendemain. Alors qu’elle nourrissait le chat chez quelqu’un d’autre pour rendre service, cette aide à domicile a soudain eu une envie pressante de type urinaire ou autre.

Elle s’est donc, en toute logique, rendue aux toilettes. L’histoire se serait sans doute mieux terminée si, par exemple, elle avait détesté les animaux et décidé de déféquer dans la gamelle du chat mais ce n’était pas le cas et elle a donc choisi de faire les choses de manière plus traditionnelles. Malheureusement, en voulant sortir, la femme a réalisé qu’elle était enfermée. Ce n’est que le lendemain, après avoir géolocalisé son téléphone qu’elle avait évidemment laissé dans une autre pièce, qu’elle a pu être retrouvée et délivrée par les pompiers.

C’est con parce qu’avec son téléphone elle aurait pu faire plein de Vine.

Si son année 2014 s’apparente à ce beau début, cette personne n’est pas au bout de ses peines.

Source : Sciences & Avenirs, 7sur7.be 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Breizh
    Breizh, Le 4 janvier 2014 à 13h41

    pimpanela;4541131
    Non la deuxième est bien vraie :happy:

    Enfin c'est dans plusieurs articles d'internet :shifty:
    En fait il s'agit d'un cas assez connu dans le monde des légendes urbaines médicales.
    D'un coté il existe bien l'article original publié en 1988 dans le British Journal of Obstetric and Gynecology (donc source sérieuse et fiable, vérifié par le NCBI.)
    Seulement c'est la seule source existante d'un tel cas (pas de rapport d’hôpital, d'examen par une autre équipe, aucune autre source citée)...Impossible de savoir si le fait est réellement arrivé! Et bizarrement l'article est trés mal écrit si on s'appuie sur les critères de publication dans un tel journal: pas d'abstract, de référence, repris par aucune autre publication...

    De plus la communauté scientifique n'arrive pas à s'accorder sur la faisabilité d'un tel cas. Il y a pas mal de discussions sur les forums à ce sujet, la plupart penchant pour une farce.

    Pour finir il faut noter que cette histoire ressemble étrangement au fameux "bullet pregnancy", l'un des tout premier hoax médical...

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)