Les faits divers les plus improbables #11 – Exclu Pause Culotte

Cet article est un complément en forme d’exclu pour les abonné-e-s à la Pause Culotte à l’article Les faits divers les plus improbables #11

Coucou, me revoilou ! En bonne passionnée par les titres de journaux les plus improbables, je reviens avec deux faits divers WTF rien que pour toi, bel-le abonné-e à la Pause Culotte. L’un d’entre eux sera vrai, l’autre inventé de toute pièce par mes soins. N’hésite pas à essayer de deviner lesquels dans les commentaires. Celle qui gagnera recevra un gif de panda roux et notre admiration éternelle. Celle qui perdra devra se prendre en photo avec un slip sur la tête (propre ou sale hein, c’est comme tu préfères).

Il veut faire comme dans Là-Haut et finit en prison

Daniel est une jeune homme de 26 ans qui, comme bon nombre d’entre nous, a eu les yeux qui pétillent en regardant Là-Haut. Cependant, là où la plupart des gens se contentent de faire des « oh » et des « ah » devant le film, lui a eu l’idée d’imiter Carl.

Pas en devenant vieux, entendons-nous, mais bel et bien en attachant un centaine de ballons à une chaise et en attendant d’être emporté dans les cieux. Voler, quoi. Qui refuserait l’idée ?

Incroyable mais vrai, ça a fonctionné, et Daniel de voir soudain le monde d’en haut, regardant passer des Boeing sous lui.

Sauf que la réalité est parfois moins bien que les films, parce qu’à son atterrissage, c’est la police qui l’a accueilli à la place de l’oiseau Kevin, l’arrêtant pour mise en danger d’autrui.

Peu glamour.

Il se croit dans Nemo et finit charcutier

Christian, domicilié à Vierzon est un homme qui adore les films d’animation, plus particulièrement ceux sortis des studios Pixar, et plus particulièrement encore Le monde de Nemo. Qui pourrait le blâmer ?

Il aime les films d’animation et créer. Depuis son plus jeune âge, il passe son temps libre à monter des pièces de théâtres et autres comédies musicales. Son rêve ? Faire de la comédie, du chant et de la mise en scène son métier.

C’est donc tout naturellement qu’il a eu l’idée de monter une pièce qui réunit ses deux passions et a mis en scène Le monde de Nemo. Pendant des mois, il a adapté en chansons les moments les plus marquants du film et fait la chorégraphie. Le but était de se préparer le plus possible sur le sol afin d’être rodée pour jouer le spectacle sous l’eau, avec des bouteilles d’oxygène. Il avait par ailleurs craqué son PEL pour offrir le billet de train jusqu’à l’océan à sa troupe.

Sauf que le jour de la première répétition sous l’eau (et dernière répétition avant la première représentation), Christian, qui s’était donné le rôle de Marlin, réalisa que ni lui ni ses acteurs n’avaient fait son baptême de plongée. Personne n’a donc pu louer le matériel nécessaire.

Fou de rage, Christian a quitté la plage et s’est promis de ne plus jamais regarder de Pixar ou toucher un poisson.

Quatre ans après les faits, il a tenu sa promesse. D’autant plus facile qu’il est aujourd’hui charcutier.

Alors, quelle histoire est vraie, quelle histoire est fausse ? Viens donner tes pronostics dans le topic dédié à la Pause Culotte ou sur Twitter avec le hashtag #PauseCulotte !