Facebook censure le corps d’une mannequin « grandes tailles »… avant de revenir sur sa décision

Facebook a récemment censuré une photo de la célèbre mannequin « grandes tailles », Tess Holliday, sur un événement prônant l'acceptation du corps... avant de faire volte-face et de s'excuser.

Facebook censure le corps d’une mannequin « grandes tailles »… avant de revenir sur sa décision

Décidément, les voies de Facebook sont impénétrables… Ces derniers jours, le magazine britannique Mashable a relayé la dernière polémique en date.

Il y a peu, une association féministe australienne a épinglé l’entreprise via sa page car la photo promotionnelle de l’un de ses événements a été censurée.

À lire aussi : #TesFéministeMais… tu suces ?

Le problème du cliché mis en cause ? Il montrait le corps de Tess Holliday, une mannequin « grandes tailles » faisant un 64 et portant fièrement un bikini.

D’après Facebook, cette photo représentait une image « d’un corps idéalisé alors qu’il met en avant un trouble alimentaire », qui pourrait mettre les spectateur•trices « mal à l’aise avec eux-mêmes » et irait donc à l’encontre de sa politique « santé et forme ».

tess-holliday

La photo en question.

Le hic ? Justement, cette photo avait été choisie par le collectif Cherchez la femme pour faire la promotion d’une conférence autour de l’acceptation de son corps !

Le post de Cherchez la femme qui raconte cette polémique.

Après que l’association a relaté les faits via un post Facebook, les responsables des images du réseau social ont fait volte-face et se sont excusés dans un communiqué de presse, relayé par Mashable :

« Notre équipe traite des millions d’images publicitaires chaque semaine, et parfois nous refusons à tort des publicités. Cette image ne viole pas notre politique publicitaire. Nous nous excusons pour cette erreur et avons fait savoir à l’annonceur que nous validions leur publicité. »

Jessamy Gleeson, porte-parole de Cherchez la femme, a déclaré au magazine anglais ne pas être satisfaite de ces excuses, et aimerait voir plus d’agissements de la part du réseau social.

« Il ne devrait pas y avoir besoin de l’attention des médias internationaux pour que Facebook réalise qu’il y a un problème dans sa politique de censure, et nous considérons que l’entreprise devrait consulter des associations qui luttent pour le féminisme et l’acceptation physique dans le but de réécrire sa charte. »

Et toi, que penses-tu de cette censure de la part de Facebook, et de la réponse du collectif Cherchez la femme ?

big-jemm-vos-criteres-de-beaute-mannequin-grandes-tailles

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Alexiadu31
    Alexiadu31, Le 26 mai 2016 à 11h54

    Alors qu'on voit tant d'horreurs sur certaines pages, c'est honteux qu'il est censuré ça :sad:
    Bon après il se sont excusé mais le combat et loin d'être fini je pense ...

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)