L’eyeballing, le nouveau truc débile pour s’la coller

Dans la série « les jeunes ne savent plus quoi inventer pour se mettre à l’envers », je vous présente la nouvelle super tendance du moment : l’eyeballing. Venue tout droit d’Angleterre (ça vous étonne ?) cette pratique consiste à se verser de l’alcool directement dans les yeux, afin d’en ressentir plus vite les effets. On connaissait […]

Dans la série « les jeunes ne savent plus quoi inventer pour se mettre à l’envers », je vous présente la nouvelle super tendance du moment : l’eyeballing. Venue tout droit d’Angleterre (ça vous étonne ?) cette pratique consiste à se verser de l’alcool directement dans les yeux, afin d’en ressentir plus vite les effets. On connaissait déjà le jeu du foulard, le barathon, les jeux à boire divers et variés, mais aujourd’hui la mode c’est de se bourrer la gueule par les yeux. Il est d’ailleurs conseillé d’utiliser un alcool fort, comme la vodka, pour une expérience hors du commun.

Et le plus drôle dans l’histoire, c’est que ça ne sert à rien. Selon plusieurs ophtalmos – qui ont dû être assaillis de questions par tous ceux qui ont appris la nouvelle – il est impossible de se saouler par les globes oculaires.

En revanche, c’est une pratique extrêmement dangereuse, qui peut entraîner des problèmes de vue à vie. Est-ce que c’est douloureux ? Mais oui ! Faut que ça pique, sinon c’est pas marrant. Sauf qu’en général, quand on en arrive à pratiquer l’eyeballing c’est qu’on est déjà sacrément imbibé, et donc un peu anesthésié. Résultat, on rigole bien parce qu’on est des oufs un peu, et qu’après on voit tout flou – sauf que ça restera comme ça à vie. Autre conséquence vachement rock’n roll : un oeil douloureux et qui pleure en permanence, comme en témoigne le cas d’une étudiante britannique de 22 ans.

Et pour faire passer le message, rien ne vaut une bonne petite vidéo promotionnelle. Ainsi, on peut trouver un paquet de vidéos montrant des jeunes gens sains de corps et d’esprit en pleine démonstration d’eyeballing. J’aime pas trop qu’on se tripote les yeux devant moi donc je n’ai pas l’intention d’aller me documenter mais si vraiment ça vous intéresse, sachez que la formule YouTube + Eyeballing offre des résultat satisfaisants.

Et si jamais l’envie vous prend d’essayer – bande de jeunes inconscientes, évitez de dire que l’idée vous vient de madmoiZelle, ça risquerait de poser quelques petits problèmes à notre boss vénéré (par contre je veux bien un mail anonyme avec un rapport complet de l’expérience, mais chut).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 41 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Weedsgirl
    Weedsgirl, Le 24 septembre 2010 à 20h27

    C'est pire que je le pensais, en fait :sad:. La quête du toujours plus loin, toujours plus hard pour impressionner les potes, ça peut mener à des choses bien sordides ...
    e pense notamment à la douleur que ça doit procurer. Et à l'appréhension que l'on doit avoir, juste avant de se mettre la bouteille dans l'oeil ... Enfin.

    Je suis pour l'alcool, et pour tout autres produits festifs ( ... ), mais dans une certaine limite ! Là, ça devient carrément glauque et maso !
    Et ça me fait honte, de me dire que je fais partie de cette génération-là ...

Lire l'intégralité des 41 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)