Explosions à l’arrivée du marathon de Boston

L'arrivée du marathon de Boston a été la scène de "plusieurs explosions" : les premiers tweets et photos viennent de tomber.

21h30 — Et comme d’habitude, Twitter est le premier sur le coup. On n’en sait pas beaucoup plus pour l’instant, mais les premières photos et tweets sur place semblent montrer qu’il y a des victimes. Le Boston Globle annonce « une douzaine de victimes« . On mettra à jour ce post au fur et à mesure que les infos tombent.

via @Boston_to_a_T

D’autres photos du drame, assez sanglantes, que vous pourrez voir sur twitter via @theoriginalwak et via @brm90. Attention c’est violent.

Les vidéos de l’explosion :

21h52 : selon le twitter du Boston Globe, la police a trouvé d’autres bombes (qui n’ont donc pas explosé)

22h07 : Le Boston Globe annonce 2 morts et 22 blessés. Pour des infos fiables, vous pouvez suivre le twitter du Boston Globe et le twitter officiel de la police de Boston.

23h07 : une vidéo impressionnante de la seconde explosion…

Pendant ce temps, la Police de Boston retarde sa conférence de presse avant de donner un premier bilan officiel des victimes.

Les médias US, eux, commencent à évoquer la piste de l’extrême-droite US. Aujourd’hui, c’est le Patriot Day, le même que l’attentat d’Oklahoma en 1995 ou du raid du FBI sur Waco en 1993.

N’hésitez pas à suivre @WilliamReymond sur Twitter, une source francophone fiable de l’actu US sur Twitter.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 46 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Katnissvsw
    Katnissvsw, Le 17 avril 2013 à 21h19

    @epostus Pour répondre à ta question, on avait parlé de la violence la semaine dernière en sociologie et ça prend en compte aussi les violences morales.
    Ensuite, pour la pédophilie, je pense que les médias jouent plus sur le sensationnel pour vendre, on a l'impression qu'il y en a plus et puis avant, l'enfant n'avait qu'un seul droit: fermer sa gueule et ça pour toutes les violences.
    Je pense qu'il existe une nouvelle forme de violence notamment grâce à internet car avant, les vidéos d'agression sexuelle ne pouvaient pas autant se diffuser.

Lire l'intégralité des 46 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)