Excision : prévenir ou punir ?

Sur le papier, la loi française est impitoyable pour les auteurs de mutilations sexuelles (dont l’excision) : 10 ans de prison pour des violences ayant entraîné une infirmité permanente, 15 ans si la victime est mineure, 20 ans lorsque le charcuteur est un parent ou un ascendant. Sur le papier seulement ? C’est le sentiment […]

Excision : prévenir ou punir ?

Sur le papier, la loi française est impitoyable pour les auteurs de mutilations sexuelles (dont l’excision) : 10 ans de prison pour des violences ayant entraîné une infirmité permanente, 15 ans si la victime est mineure, 20 ans lorsque le charcuteur est un parent ou un ascendant.

Sur le papier seulement ? C’est le sentiment que l’on éprouve à la lecture des chiffres que nous livre le Gams (Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles): 30 000 femmes et jeunes filles sont excisées ou menacées de l’être en France.

Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la solidarité, engage aujourd’hui une campagne de prévention contre ce « fléau barbare, anachronique et injustifiable » dont voici le visuel.

excision est un crime

A ton avis, efficace le message ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 43 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MlleJih
    MlleJih, Le 10 janvier 2010 à 23h41

    il fut un temps ou l'excision était partiqué en france dans les années 80 je crois, car c'était mieux de le faire en france que dans les pays africains, pourquoi l'ont t-il interdit a ton avis? Et dis que la circoncision et autorisé en france.
    Cependant, souvent l'excision est pratiquée lors d'un retour au pays et donc hors du territoire national.

Lire l'intégralité des 43 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)