Everything, Everything, un drame adolescent qui croque la vie à pleines dents

Par  |  | 9 Commentaires

Everything, Everything vient lever le voile sur la maladie de l'enfant-bulle avec une Amandla Stenberg qui a bien grandi. En 18 ans, elle n'a jamais mis un pied hors de sa maison et cet interdit lui pèse davantage lorsqu'elle rencontre son nouveau voisin...

Everything, Everything, un drame adolescent qui croque la vie à pleines dents

Mis à jour 27 avril 2017 — Il y a une nouvelle bande-annonce pour Everything, Everything avec toujours autant d’émotion !

La petite Rue de Hunger Games a bien grandi. Et dans ce film, elle fait face à une maladie extrêmement rare qui l’empêche de sortir à l’extérieur…

Ce joli drame adolescent va sortir le 21 juin sur nos écrans et j’ai hâte de voir ça !

Tiens, je vais en profiter pour lire le bouquin avant la sortie en salles.

À lire aussi : 5 teen movies sortis après 2010 qui valent le détour

Mis à jour 15 février 2017 — Olly vient d’emménager dans la maison voisine à celle de Maddy, et c’est un joli coup de foudre pour la jeune fille.

Sauf que Maddy ne mène pas une vie ordinaire. Elle n’est jamais sortie de chez elle en 18 ans car elle souffre d’une maladie qui la rend allergique à tout. Le syndrome de l’enfant-bulle comme elle dit. Pourtant elle rêve de voyage.

Everything, Everything est l’adaptation du roman du même titre écrit par Nicola Yoon qui a bien fait pleurer ses lecteur•trices.

À lire aussi : Jetez-vous sur ces bouquins avant qu’ils ne sortent au cinéma en 2017 !

Vous pensez reconnaître l’actrice qui joue Madeline ? Oui, c’est la petite Amandla Stenberg de Hunger Games qui a bien grandi. À ses côtés, on retrouve Anika Noni Rose (The Good Wife) dans le rôle de sa mère et le petit Nick Robinson de La 5e vague.

À lire aussi : Amandla Stenberg (Rue de Hunger Games) écrit un poème sur la différence

Coup classique de la part de la mère protectrice, qui va empêcher le jeune beau gosse d’à côté de voir sa fille. Sauf que l’infirmière qui traite Maddy ne le voit pas de cet œil.

En même temps, quand tu sais que ta fille va probablement mourir si elle met un pied dehors, je peux comprendre que tu n’aies pas trop envie qu’elle risque sa peau, même pour l’amour…

Cette immunodéficience a déjà été traitée au cinéma, notamment dans Bubble Boy (en 2001) avec Jake Gyllenhaal, sur un ton plus comique que dans Everything Everything. Mais tout a l’air si poétique, j’ai hâte de découvrir le film !

Une chanson magnifique accompagne cette bande-annonce ! Runnin’ (Lose It All) de Naughty Boy donne envie de tout essayer afin d’atteindre son but et partir loin.

Le film sortira le 19 mai outre-Atlantique et n’a pas encore de date prévue en France ! On attend que la Warner se décide, mais ça ne devrait pas tarder…

À lire aussi : Nos étoiles contraires, une claque entre rire, amour et larmes

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (9) Facebook ()
  • Aibeleen
    Aibeleen, Le 29 avril 2017 à 11h38

    Camillou71
    Et bien tu as tort ! J'ai lu le livre, que j'ai adoré, et la fin est très surprenante ! Je n'en dis pas plus, et j'incite tout le monde à lire le livre qui est génial (en plus il y a plein de petites notes dedans et des dessins)
    Je ne suis que joie et impatience de savoir qu'il va sortir en film :gnih:
    Je dois avoir un problème, je n'ai pas trouvé ça extraordinaire. La romance est un peu trop mièvre et les personnages manquent de consistance.
    L'histoire est agréable à suivre, sans plus. En terme de romance sur fond de maladie, j'ai préféré Dieu me déteste de Hollis Seamon.
    Mais j'irais quand même voir le film, peut-être que ça changera ma vision du bouquin :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!