Eugenia Cooney va se consacrer pleinement à sa santé

Eugenia Cooney est youtubeuse, et sa maigreur extrême suscite de nombreuses réactions. Elle a décidé de se consacrer à sa santé.

Eugenia Cooney va se consacrer pleinement à sa santé
Eugenia Cooney se met en pause

Le 19 février 2019

Il y a quelques jours, je te parlais d’Eugenia Cooney, une youtubeuse dont la maigreur inquiétait de plus en plus de monde (lire ci-dessous).

La jeune femme a annoncé se retirer un moment des réseaux sociaux pour se consacrer à sa santé :

« Salut tout le monde ! Merci de vous être inquiétés pour moi. Je prends une pause niveau réseaux sociaux et je décide de mon plein gré de travailler sur le sujet avec mon docteur, dans un cadre privé. Merci de respecter cela. »

J’espère que la jeune femme saura recevoir l’aide dont elle a potentiellement besoin pour revenir un jour en pleine santé !

Qui est Eugenia Cooney ?

Le 6 février 2019

Eugenia Cooney est une youtubeuse de 24 ans qui poste des contenus plutôt inoffensifs : beauté, lifestyle, cosplay…

Pourtant, ses vidéos récoltent énormément de pouces rouges. Pas à cause des propos tenus ; à cause de la maigreur extrême, et inquiétante, de la jeune femme.

Eugenia Cooney cumule près d’un million et demi d’abonnés et abonnées sur sa chaîne YouTube, qu’elle a ouverte il y a 5 ans avec cette vidéo, une simple présentation de ses tenues pour la semaine :

Depuis, Eugenia a gagné en popularité, mais pas forcément grâce aux contenus qu’elle crée, ni à son look emo ou sa passion pour les jeux vidéo.

C’est son physique, plus spécifiquement son poids, qui semble attirer les viewers et c’est d’ailleurs ce qui est mentionné dans la quasi-totalité des commentaires.

Peu importe ce dont Eugenia Cooney a choisi de parler, son public ne veut lui parler que d’une chose : du fait que son extrême maigreur la met en danger.

Eugenia Cooney et sa maigreur font polémique

Eugenia Cooney a déjà été au centre de l’attention en 2016, quand une certaine Lynn Cloud avait lancé une pétition demandant à YouTube de supprimer la chaîne d’Eugenia.

Son raisonnement était que la jeune femme, en refusant d’admettre qu’elle n’était pas en bonne santé, faisait passer le message qu’il serait normal, sain, voire beau, de peser moins de 30kg.

Certaines personnes ayant signé la pétition racontaient des histoires d’ados s’étant forcées à perdre du poids « pour ressembler à Eugenia ».

D’autres estiment que la mère d’Eugenia Cooney est derrière son état de santé et entretient une relation toxique avec sa fille.

Ces avis, on peut notamment les retrouver sous la vidéo My Mom turns me PREPPY, un « défi » qui change du look emo :

Plusieurs dizaines de milliers de signatures avaient été enregistrées, et sur la chaîne d’Eugenia, les pouces rouges s’étaient accumulés.

La jeune femme avait réagi dans une vidéo, I’m Sorry (Je suis désolée), répétant qu’elle n’a jamais voulu influencer qui que ce soit à lui ressembler, et que cette négativité lui pesait beaucoup.

Cependant, il est impossible de nier que oui, des jeunes filles s’inspirent d’Eugenia Cooney et de sa morphologie… je ne mettrai pas ici de lien vers des comptes promouvant l’anorexie, mais ils existent.

PewDiePie appelle ses fans à aider Eugenia Cooney

Fin janvier 2019, Eugenia Cooney, qui a continué à faire des vidéos, a posté un cosplay autour d’un personnage du jeu Kingdom Hearts.

Elle y apparaît encore plus maigre, ses os sont clairement visibles, sa voix est encore plus fluette et aiguë… L’état de santé de la jeune femme ne semble pas aller en s’améliorant.

La vidéo a engendré une tornade de négativité, car sous couvert de « vouloir le bien d’Eugenia », beaucoup n’hésitent pas à l’insulter, lui dire qu’elle est stupide, etc.

PewDiePie, un des plus célèbres youtubeurs du monde, a exhorté sa communauté à aider Eugenia Cooney, en lui envoyant des commentaires positifs, rassurants et pleins d’empathie.

Dans un récent épisode de Pew News, ses vidéos autour de l’actualité, le youtubeur, de son vrai nom Felix Kjellberg, a déclaré :

« Je veux juste que les gens lui envoient autant de soutien et d’amour que possible. Je pense qu’elle en a vraiment besoin en ce moment.

J’espère qu’elle va écouter les gens, essayer de comprendre ce qui les motive, et accepter d’être aidée. Elle a l’air d’être une fille adorable. »

Dont acte : sous la vidéo d’Eugenia, des centaines de commentaires mentionnent PewDiePie et envoient gentiment du soutien à la jeune femme, tout en lui rappelant qu’une autre vie est possible et qu’elle peut être aidée.

Je ne peux qu’espérer que le message passera, avant qu’il ne soit trop tard.

L’anorexie, et les troubles du comportement alimentaire en général, sont un fléau qui touche encore trop de gens, notamment trop de femmes, de jeunes femmes.

À lire aussi : J’ai vaincu l’anorexie, j’ai choisi de vivre

JE DEPASSE MA PEUR DU SKATE (AVEC BÉRENGÈRE KRIEF)

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Nienke
    Nienke, Le 22 février 2019 à 13h37

    J'ai beaucoup hésité à venir poster (voir sans doute mettre mes gros sabots dans le plat).

    Parce que je trouve que c'est un sujet délicat. L'anorexie, c'est tout un sujet. C'est dangereux et je pense qu'on sera tous d'accord sur ce point? J'ai vu des danseuses classiques anorexiques quand j'avais 8-9 ans, ce qui m'avait sincèrement horrifié et mise très mal à l'aise. Les os saillants, notamment. Et je me souviens n'avoir pas compris pourquoi elles étaient comme ça et pourquoi personne ne disait rien. Voir une personne anorexique, de manière globale, ça me fait toujours le même effet, même des années après. Et je comprends l'inquiétude des gens en général, parce que je la ressens aussi devant une telle maigreur. Et je comprends qu'ils manifestent cette inquiétude, parce que je ne le vois pas comme une volonté de l'embêter mais parce que justement, ils s’inquiètent certainement pour elle.

    Mais, d'un autre côté, je m'interroge aussi sur d'autres choses. Par exemple, le fait qu'elle mettrait sa santé en danger. Il y a beaucoup de façon de mettre sa santé en danger. L'anorexie, la boulimie, l'obésité... sont les sujets sur lesquels les gens vont le plus réagir. Alors qu'une personne d'un poids "dans la norme" peut aussi bousiller sa santé. Alcool, tabac, trop de sucre, trop de malbouffe et pas assez d'activité... Donc quelque part, ce n'est peut-être pas tant la santé le soucis - mais peut-être plus justement ce qui est physiquement visible. Parce que bon, si tel youtubeur fait des vidéos en fumant et/ou buvant très régulièrement, je ne crois pas qu'il recevrait autant de sollicitation sur sa santé qu'il met en péril.

    J'ai aussi l'impression que c'est quelque chose qui va toucher bien plus les femmes que les hommes. Quand une femme est trop grosse, elle se prendre des insultes. Trop maigre, elle se prendrait également des commentaires pas toujours plaisant dans la figure. Mais un homme un peu plus maigre que la normal, ou obèse ? J'ai sincèrement l'impression que ça passe beaucoup mieux. Pourtant, l'obésité aussi peut avoir des risques. Je le sais, j'ai été obèse et je sais qu'on surveillait souvent mon cœur, par exemple. (Mais je ne dis pas que ça veut forcément dire qu'on est en mauvaise santé : mon cœur s'est toujours porté comme un charme parce que je faisais un peu de sport à côté.)

    Au final, je pense que le nœud du problème est surtout de savoir à quel moment on peut faire part de son inquiétude pour une autre personne sans trop s’immiscer. En théorie, si on admet qu'on laisse les personnes en surpoids tranquille, ça voudrait dire qu'on devrait faire pareil dans l'autre sens. Par tranquille, je veux dire "ne rien dire du tout". Des fois je suis d'accord avec ça, parce qu'il arrive souvent que l'enfer soit pavé de bonnes intentions, et quand, en surpoids, les gens vont se mettre à surveiller exactement ce que tu manges, ça n'aide en rien. Mais des fois, les gens m'ont aidés. On m'a conseillé et aidé à faire du sport, et ça a été incroyablement plus motivant que le reste parce que j'avais des conseils pour en faire sans commentaires qui me font culpabiliser sur mon poids.

    Les gens qui ressentent de l'inquiétude pour elle, je le comprends. Mais je pense du coup qu'il doit y avoir une façon de faire et dire les choses. Les messages positifs qu'elle a pu recevoir sont déjà une meilleure idée à mon avis. Néanmoins, j'ai été contente de lire qu'elle s'éloignait des réseaux sociaux pour se faire aider par un docteur. Se recentrer sur elle sans le brouhaha d'internet, je pense sincèrement que c'est une bonne idée.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!