Une étude sur les secrets révèle les informations que nous cachons le plus

Par  |  | 5 Commentaires

Des chercheurs se sont penchés sur la question des secrets, et les résultats sont fascinants.

Une étude sur les secrets révèle les informations que nous cachons le plus

Si je n’ai qu’une certitude, c’est que nous cachons tous et toutes des secrets. Oh, pas forcément des gros. Par exemple, une passion un peu honteuse pour un chanteur mal aimé (#JeSuisBeliebers) peut être considéré comme tel.

Mais quand le secret est plus profond, n’est-ce pas l’une des choses les plus fascinantes au monde que de détenir des informations confidentielles ?

Des membres de l’université Columbia (États-Unis) ont décidé de mener une enquête sur le sujet. Pour ce faire, ils ont compilé les résultats de 10 différentes études. Ils expliquent, en introduction :

« Les gens gardent des secrets tout au long de leur vie. Ils en gardent auprès de leurs ami•es, partenaires, famille et collègues. Nous prouvons dans cette étude à quel point les secrets sont communs, mais trop peu étudiés et même souvent incompris. »

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en lisant cette enquête, on découvre la face sombre, mais terriblement ordinaire, de l’humanité…

Chacun•e d’entre nous garderait 13 secrets selon une étude

Le magazine The Atlantic, qui relaie cette même information, commence son article par ces deux phrases qui ont capté mon attention :

« Une personne moyenne garde en ce moment même 13 secrets. Cinq d’entre eux sont des secrets qui n’ont jamais été partagés à personne. »

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas tant le fait de cacher une information pendant une conversation qui est le plus difficile.

Ce qui affecte le plus les gens serait d’avoir ce secret coincé dans la tête. Michael Slepian, l’un des auteurs de cette enquête de l’université Columbia, explique :

« Nous ne rencontrons pas tant de situations où nous sommes tenus de cacher nos secrets.

En comparaison, ce même secret viendra bien plus souvent s’immiscer au sein de nos pensées. »

Et oui, le plus compliqué n’est pas forcément de cacher une information, mais bel et bien d’être le/la seul•e au courant.

Je ne sais pas pour vous, mais c’est bien la raison principale qui me pousse à partager un secret : sortir de la solitude dans laquelle il peut me plonger.

Les différents types de secrets

Toujours selon l’enquête réalisée par les universitaires, il y aurait 38 raisons différentes de garder un secret. On retrouve parmi elles l’idéologie, l’orientation sexuelle ou bien le fait de s’être un jour auto-mutilé.

Et si vous vous demandez les types de secrets les plus courants, et bien il s’agirait des pensées adultères (sans forcément de passage à l’acte), de la vie sexuelle (dans sa globalité), d’un mensonge ou un vol commis.

Dans cette liste, on retrouve aussi des catégories plus surprenantes comme des hobbies cachés ou encore une mauvaise performance au travail.

Après cette étude… Que disent ces secrets de nous ?

Cette enquête reste une étude.

Mais là où je trouve qu’une deuxième lecture est possible, c’est quand on analyse les raisons de ces secrets.

De nombreux sont gardés car ils sont stigmatisés par la société. Par exemple, on retrouve dans les différentes raisons de garder une information cachée : l’orientation sexuelle, l’IVG ou le fait de ne pas avoir de vie sexuelle du tout… Tant de choses qui, dans une société idéale, ne devraient pas être perçues comme honteuses.

De même, d’autres secrets qui peuvent sembler plus anecdotiques, me semblent aussi très culturels. On cache les finances personnelles ou encore des hobbies honteux.

Lorsqu’on voit à quel point il peut être difficile et douloureux de garder un secret, la solution ne se serait-elle pas d’être plus bienveillant les uns envers les autres ? On aurait peut-être moins de secrets si on avait moins peur de se faire juger.

De mon côté, je ne sais pas combien de secrets je garde actuellement, peut-être une dizaine, peut-être moins…

Mais bon, tant qu’on y est, je me dois de vous en partager un : j’ai une passion honteuse pour les Petits Chanteurs à la Croix de bois. Voilà, c’est dit, et je me sens mieux maintenant.


Anouk Perry

Anouk est rédactrice Sexe, Société et Feel Good ! Sa devise dans la vie ? YOLO. Si elle a l'air d'avoir un balai dans le cul, ne vous inquiétez pas. Il s'agit en fait d'un aspirateur.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • FeeNomene
    FeeNomene, Le 1 juin 2017 à 2h00

    @Chloé P. ce serait avec plaisir !! Si un jour vous avez envie qu'on vous raconte (et qu'on raconte aux lectrices et lecteurs) des tonnes de choses sur le partage social des émotions comptez sur moi, vraiment je m'en lasse pas ! Les joies de la thèse :fleur::jv:

    Edit: j'avais d'ailleurs proposé si la rédac était intéressée de venir vous raconter plein de choses là dessus sur la webradio ou par un article, je continue à dire que ça serait chouette et que je serais ravie de partager mon kif du partage social des émotions avec l'univers :puppyeyes:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!