4 erreurs beauté qu’on a toutes faites à la rentrée

La rentrée n'est pas toujours synonyme de bon goût en beauté. À vouloir trop bien faire, personne n'est à l'abri : le risque de devenir la prochaine Loana du self est bien réel. Retour sur ces erreurs qu'on a toutes faites au premier jour des cours.

4 erreurs beauté qu’on a toutes faites à la rentrée

À la rentrée, je voulais toujours faire bonne impression. Être la plus jolie pour le premier jour, sentir bon le coquelicot de printemps et montrer mon look d’enfer. Problème : quand c’est trop, c’est tropico mais aussi bimbo….

Le teint 100% parfait, option BTS chaudronnerie

Au lycée (et encore maintenant, mais chut), j’avais chaque soir de pleine lune des petits boutons disgracieux sur ma face de poupée. Je pensais à l’époque que boutons = moqueries éternelles pour l’année à venir. Résultat, j’optais pour la solution la plus étudiée : me fabriquer un teint de toutes pièces. Avouez, laquelle d’entre vous n’a jamais essayé de devenir un modèle d’esthétisme question peau ? Au final, au lieu de ressembler à une bombasse, j’avais plutôt l’air d’une tarte à la crème un peu trop garnie. La classe ? Pour aller au Macumba, sans doute. Pour rentrer au lycée, bof. Bonus : des boutons le lendemain pour excès de couches sur mon visage. La boucle est bouclée, comme dirait l’autre.

Le brushing Dallas

La queue de rat dès la rentrée, ça le fait pas. En plus c’est bien connu : personne n’est jamais content de sa nature de cheveux. L’herbe est plus verte ailleurs, et particulièrement sur le crâne de la voisine. Boucleur, lisseur, voire carrément des papillottes, la soirée de pré-rentrée était toujours signe de création capillaire, comme si Jacques Dessange himself prenait possession de mon corps. Problème : les cheveux sont rarement des êtres conciliants et cherchent plutôt à te nuire. Résultat, mes boucles de sirène prenaient, le matin fatidique, des allures de volume de l’enfer qui rappelaient plus Cruella qu’une bomba. Arrêtez de lutter contre les éléments : si personne ne peut maîtriser une tornade avec un sèche cheveux, n’essayez même pas sur vos tifs.

La nouvelle routine

La rentrée c’est forcément du changement. Si pendant les vacances c’était relax niveau soins (« Ça fait trois jours que j’ai pas changé de culotte mais tant que je fais pas du gruyère je continue« ), la rentrée nous redonne l’élan de se décrasser comme il faut. En prime, pour le visage, l’occasion de démarrer une nouvelle routine. Grossière erreur : le stress + le changement de rythme pas toujours facile à adopter + le réveil beaucoup trop tôt, associé à de nouveaux produits, risquent bien de te créer un champ de mine. La bataille de Verdun, tu dois l’étudier, pas la vivre dans ta salle de bains.

Ma qué, tou va cartonné ma chérie

Se prendre pour un bâtonnet d’encens

Sentir la vieille transpi parce qu’on vient de courir partout pour noter ses cours, merci bien. La parade ? Miser sur un parfum sensouâl et une bonne rasade de déo pour éviter les soucis. Au lieu de sentir la jeune fille fraîche, tu finis par sentir un mélange de mac et de Massimo Gargia. Personne ne veut sentir la fin de soirée chez Michou, nous sommes d’accord. Le mieux, c’est encore d’y aller mollo sur la cocotte pour éviter d’asphyxier la classe ou même l’amphi. Tes camarades t’en seront reconnaissants à jamais.

Et toi, quelles erreurs beauté as-tu déjà fait à la rentrée ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Amanite Phalloïde
    Amanite Phalloïde, Le 31 août 2013 à 2h30

    J'ai jamais fait tout ça moi, je m'en foutais pas mal à vrai dire.

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)