Ermessende, créatrice de la marque Doubichou

Doubichou, doubichou… Ce mot à consonance exotique doit forcément te sembler familier. Et pour cause : c’est le nom que portaient les gâteaux de M. Preskovic dans Le Père Noël est une ordure, ces fameux gâteaux alléchants, roulés à la main sous les aisselles. Le film de Jean-Marie Poiré a tellement marqué Ermessende qu’elle s’en […]

Ermessende, créatrice de la marque Doubichou

Doubichou, doubichou… Ce mot à consonance exotique doit forcément te sembler familier. Et pour cause : c’est le nom que portaient les gâteaux de M. Preskovic dans Le Père Noël est une ordure, ces fameux gâteaux alléchants, roulés à la main sous les aisselles. Le film de Jean-Marie Poiré a tellement marqué Ermessende qu’elle s’en est inspirée pour baptiser sa marque de prêt à porter. Une appellation à l’image de ses collections : drôle et… chou !

madmoiZelle.com : Qui es-tu, d’où viens tu ?
Ermessende : J’ai 26 ans et je suis d’Annecy. J’ai créé Doubichou en avril 2007. A cette époque, je recherchais du travail dans ma branche mais je n’en trouvais pas. Je me suis donc dit que c’était le moment où jamais de réaliser mon rêve.

madmoiZelle.com : Ta branche justement, c’est quoi ? Quelle formation as-tu suivie ?
Ermessende :
J’ai fait un BTS Communication Visuelle (graphisme, édition, pub) puis une licence d’infographie. Ensuite, j’ai travaillé pendant un an comme graphiste textile chez Salomon. Avant de lancer ma marque, je n’avais aucune notion en couture et modélisme. J’étais plutôt dans le dessin. Je gribouille des petites minettes depuis toujours.

madmoiZelle.com : C’est compliqué de se lancer ?
Ermessende :
C’est éprouvant au niveau logistique et financier, surtout quand on est seule. J’ai attendu trois mois avant de voir aboutir mon projet.

madmoiZelle.com : Comment tu décrirais le style Doubichou ?
Ermessende :
C’est tout une recette. Je dirais qu’on y trouve une gousse d’humour, un doigt de gourmandise, une pincée d’audace et une dose de séduction. Je m’adresse aux jeunes femmes qui aiment porter des vêtements originaux, qui veulent se mettre en valeur mais en ne se prenant pas au sérieux.

madmoiZelle.com : Pourquoi cette référence au Père Noël est une ordure ?
Ermessende :
Je voulais un nom qui me caractérise, qui soit à la fois marrant et mignon.

madmoiZelle.com : De quoi sont composées tes collections ?
Ermessende :
Je joue beaucoup sur la bifonctionnalité. Le débardeur-sac, par exemple, fait partie des pièces maîtresses. Tout comme les robes-jupes et les t-shirts à ruban.

madmoiZelle.com : Y’a-t-il des artistes qui t’ont influencée ?
Ermessende :
J’aime le travail de l’illustrateur René Gruau. Ernest Pignon-Ernest aussi. Les bd type Manara, les photos un peu trash de Terry Richardson, les films de Russ Meyer …

madmoiZelle.com : Qu’est ce qui t’inspire de manière plus générale ?
Ermessende :
Le style pin-up, essentiellement. La presse féminine des années 50, 70.

madmoiZelle.com : Comment travailles-tu ? Comment s’organise ton quotidien ?
Ermessende :
Chaque jour est différent, je n’ai pas vraiment d’emploi du temps type. Ça va de l’achat des matières à Paris au démarchage des boutiques, en passant par la livraison de l’usine à Annecy. Je gère la com’ sur MySpace aussi, je réceptionne les produits, … J’ai plusieurs casquettes en fait.

madmoiZelle.com : Quelles sont tes techniques de prédilection ?
Ermessende :
J’utilise beaucoup de coton blanc. Ça met bien en valeur mes graphismes et puis ça me rappelle l’esprit lingerie. Je casse ensuite le côté sobre avec des matériaux plus féminins, des rubans par exemple. Ils me permettent d’utiliser plein de couleurs flashy.

madmoiZelle.com : Où peut-on acheter tes vêtements ?
Ermessende :
J’ai pas mal de points de vente. Ça s’élargit petit à petit. On peut me trouver à Paris, Lyon, Genève, Bordeaux, Nîmes, Aix en Provence, Annecy… Il me reste le Nord de la France à conquérir !

madmoiZelle.com : Tes prochains projets ?
Ermessende :
Ma troisième collection. Des pièces pour hommes. Et puis plusieurs salons (dont celui du prêt à porter en septembre). J’aimerais aussi tenter l’expérience à l’étranger.

madmoiZelle.com : Parmi les créateurs qu’on voit sur le web, tu as des chouchous ?
Ermessende :
J’aime beaucoup LaRenarde. Je tire également mon chapeau à la créatrice d’Identité Remarquable. C’est une amie à moi. Elle a une très belle technique.

madmoiZelle.com : Attention, questions fêcheune. Si tu devais décerner la palme du plus beau dressing à une star…
Ermessende :
Thierry Lhermitte dans Le Père Noël est une ordure. Assortir son costume à son canapé ? Grande classe !

madmoiZelle.com : … et le pire ?
Ermessende :
Anémone dans le même film. Manque d’affirmation !

madmoiZelle.com : La tendance que tu as suivie et dont tu as honte aujourd’hui ?
Ermessende :
Les pantalons en stretch Cimarron et les Palladium à talons. C’était horrible !

madmoiZelle.com : Pour finir, être une madmoiZelle, c’est quoi pour toi ?
Ermessende :
C’est être sexy et drôle, c’est oser, ne pas se prendre au sérieux. C’est être une Doubichette, quoi !

madmoiZelle.com : Merci bien !

Le MySpace Doubichou, c’est ici.
Pour commander, c’est par .
Photos © Le Taillefer Production

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire