Erasmus en perte de vitesse

Par  |  | 31 Commentaires

Erasmus n’a plus la cote. En 2008, 4 000 des 27 000 bourses proposées aux étudiants français n’ont pas trouvé preneurs ! Pire. Entre 2003 et 2006, le nombre d’étudiants inscrits dans un établissement universitaire étranger est tombé de 81 000 à 71 000. Planplans et franchouillards les jeunes d’aujourd’hui ? Pas vraiment. Si l’auberge […]

Erasmus en perte de vitesse

Erasmus n’a plus la cote. En 2008, 4 000 des 27 000 bourses proposées aux étudiants français n’ont pas trouvé preneurs !

Pire. Entre 2003 et 2006, le nombre d’étudiants inscrits dans un établissement universitaire étranger est tombé de 81 000 à 71 000.

Planplans et franchouillards les jeunes d’aujourd’hui ? Pas vraiment.

Si l’auberge espagnole chère à Cédric Klapisch ne fait plus recette, c’est avant tout parce que la mobilité transfrontière ne concerne qu’une minorité d’étudiants « initiés et aisés ». Dixit Valérie Pécresse, notre ministre de l’Enseignement supérieur, en personne.

Pour relancer la machine, la Fédération des associations générales étudiantes demande une simplification du système d’aides financières existant et une reconnaissance accrue des diplômes acquis à l’étranger par les établissement hexagonaux.

Et toi madmoiZelle, tentée par l’expérience ? Qu’est-ce qui te bloque ? 

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (31) Facebook ()

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!