J’ai testé pour vous l’épilation semi-intégrale chez l’esthéticienne

Article publié le 05/11/2009 Je suis, à l’heure où je te parle, une personne absolument lisse, on s’y verrait le reflet. Mais pour arriver à ce glaçage, j’ai dû passer par des étapes que même à une fille dont j’abhorre les cheveux parfaits je ne souhaiterais pas. Je n’ai jamais connu personne qui dansait le […]

J’ai testé pour vous l’épilation semi-intégrale chez l’esthéticienne

Article publié le 05/11/2009

Je suis, à l’heure où je te parle, une personne absolument lisse, on s’y verrait le reflet. Mais pour arriver à ce glaçage, j’ai dû passer par des étapes que même à une fille dont j’abhorre les cheveux parfaits je ne souhaiterais pas.

Je n’ai jamais connu personne qui dansait le Madison dans sa tête à l’évocation d’un créneau épilation. Déjà parce qu’il faut prendre rendez-vous et risquer que quelqu’un de ton entourage sache que tu es plutôt de l’école « jambe entière et maillot brésilien », et surtout parce qu’aller chez l’esthéticienne, ça sous-entend qu’il y a éventuellement rendez-vous galant sous roche. Et qui dit dating time dit Risque qu’il ne vienne pas, et que tu aies fait tout ça pour rien…

Et puis sans vouloir faire ma rabat-joie, s’il ne vient pas demain soir comme prévu mais dans 6 jours, le cycle éternel de la repousse aura déjà entamé son boulot. Résultat, 1/ tu auras souffert ta race et montré ta bande fesses à une dame, et 2/ EN PLUS tu devras QUAND MÊME t’épiler au rasoir. La vie ne vaut rien. Ce spot vous est offert par une expérience personnelle amère.

Parmi ces 3 personnes se trouve peut-être Marie Amélie, l'esthéticienne qui va te faire mal.

PRISE DE CONTACT AVEC TON CORPS

La première chose physiquement désagréable chez l’esthéticienne, à part la fille qui est en train de se faire poser des bijoux d’ongles au fond, c’est de se retrouver seule dans la cabine. « Vous vous déshabillez, je reviens dans une minute », a dit Marie Amélie en se cassant. Bon. Je me défroque ok, mais jusqu’où ? Cette question lancinante me pousse une fois sur deux à enlever ma culotte mais pas mes chaussettes, persuadée que « comme ça, l’esthéticienne verra que je suis pas une tarée qui vient là que pour exhiber sa frifri ». Et c’est fou, mais à poil sur un brancard avec ses seules chaussettes, on se sent vraiment moins gigolo… Va comprendre.


Qu’est ce que Lack, la célèbre table basse Ikea fout ici ? Si tu lisais l’article, tu comprendrais.

Cinq minutes d’une attente nue plus tard, Marie Amélie se radine la compote et saute sur son boulot comme un loup trousserait un bébé chat aveugle. C’est parti pour une masturbation des terminaisons nerveuses façon Wehrmacht.

CIRE ROSE OU scotch ?

Choisir l’économie chez l’esthéticienne, ça veut dire se faire arracher au Scotch de déménagement tout ce qui te sert à te chauffer cet hiver. Alors pitié sur ce coup in me you trust : même si tu dois te priver d’une paire de leggings, joue la comme Beckham et opte pour la cire de riche. L’autre m’a valu une hémorragie à l’aine comme si j’avais couché avec Lack, la populaire table basse carrée Ikea. Et pourtant j’suis une déglingo, j’ai jamais mal et même que j’appelle ma dentiste par son prénom. (Claudine)

MONTRE TA FRIFRI A LA DAME

Voilà voilà, je crois qu’on y est. tu t’es faite épiler les aisselles, l’arrière des mollets et même peut-être le gros doigt de pied. Maintenant, it’s time to open your mouth, mais pas celle d’en haut. Déjà, Marie Amélie va te donner envie de la suicider de manière tout à fait lucide quand elle t’enlèvera sans prévenir la première bande de cire, celle du dessus, celle qui te rappelle que :
Souffrir v.t (lat. suffrere) 1. supporter (qqch de pénible) endurer, subir. Souffrir de la faim. Eprouver de la souffrance, avoir mal. Souffrir le martyr, avoir mille morts. Eprouver de grandes douleurs.

Mais ça n’est que le début de la petite sauterie, puisqu’un maillot semi-intégral en jargon, ça veut dire qu’il ne te restera qu’un minuscule souvenir de « qui tu as été avant d’entrer ici ». La cire va discuter avec des endroits de ton corps qui n’auraient a priori jamais cotoyé cet élément, sauf soirée déviante, et Marie Amélie te commandera des pauses comme si tu devais faire entrer ton corps dans un carton.

Bonus Track = le threesome

Si tu as de la chance, Marie Amélie et toi ne serez pas seules. C’est avec une grande tolérance pour moi même que je vais évoquer ce dernier point, et tout de suite après je me crée une fan page pour te permettre de me respecter aussi. La dernière fois que j’ai fait une complète (pas une crêpe hein, une épilation), Marie Amélie a convié une jeune personne à regarder comme elle me faisait bien mal. UNE STAGIAIRE, OUI UNE STAGIAIRE. On sentait que la petite avait soif d’apprendre. Elle s’approchait très près du travail de M-A, subséquemment donc très très près de mon corps à moi pour tout bien assimiler.

« Et alors, donc quand tu fais la bande fesse, tu passes une fois comme ça, et une fois comme ça »
moi : iyouh* ! (je rappelle que c’est le moment où on est en position « j’entre mon corps dans un carton« )
M-A : oui, mais faut pas toucher la cliente par contre. (Elle déconne jamais M-A)
moi : oui, voilà. C’est comme les fruits sur l’étal en fait.

*je suis embêtée parce que je sais pas exactement comment retranscrire de visu le bruit que j’ai émis.

BON, eh bien il ne me reste plus qu’à te souhaiter une bonne chance pour ta prochaine épilation que ton rendez-vous vienne et que tu te sentes d’attaque pour le semi-intégrale.
P.S : pense à discuter avec le maître d’oeuvre de la forme à donner à ton reste de pilosité pour ne pas avoir la cocotte qui ressemble à Adolf Hitler.

Cordialement.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 71 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zamora
    Zamora, Le 27 août 2010 à 3h50

    RV hier pour jambes complètes, aisselles, et intégral for the first time... Ok le maillot et l'intégral sont deux dimensions bien différentes ! Ma Marie Améllie (Martine de son vrai prénom) est super fun, a un putain d'accent (made in Québec) et est très cash, genre "si tu veux un morceau de bois pour le morde tu dis hein ?!" (pour rire biensur)... donc hop hop c'est parti et oh my god, ok la première fois est la pire, mais quand même, j'ai failli lui demander son morceau de bois ! Pour les meilleures bandes j'ai eu des éclats de rire nerveux, ouai parce que franchement c'est drôle de décider de son propre chef de se faire ça !!!et de payer en plus ! Mais bon ça dure pas trois jours non plus; sur le moment tu te tapes une bonne suée, mais voilà quand c'est fini c'est parfait !

    Donc je referais... et les chères madmoizelles qui se rasent, bah vous le savez hein que plus vous vous rasez plus le poil repoussera fort et qu'il décidera d'ajouter d'autres copains poils à sa tribu ? ah oui c'est facile et non douloureux, mais hey hey vous croyez vraiment qu'on se fait épiler pour le fun ? nan nan mais parce que le rasage sur le long terme, c'est le mauvais plan... Et ouai la vie est ainsi faite, tout ce qui est facile a une grosse contrepartie négative, la vie c'est moche et injuste on le sait ! Bah pour les poils c'est pareil !!!

Lire l'intégralité des 71 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)