L’adolescente souffrant d’acné qui a pris son problème en mains et… lancé sa boîte à 16 ans !

Par  |  | 3 Commentaires

Elina n'avait que 16 ans lorsqu'elle a lancé son entreprise. Une histoire inspirante qui montre que finalement monter sa boîte c'est parfois LA bonne idée !

entreprise-beaute-coreen-adolescente

Photo extraite de l’Instagram d’Elina Hsueh

Tout a commencé par… de l’acné.

Elina Hsueh, 16 ans, adolescente américaine du New Jersey, n’arrivait pas à se défaire de son acné en dépit de ses efforts et du test de nombreux produits de beauté.

À lire aussi : Comment prévenir et traiter l’acné hormonale ?

Un bon copain a pensé à elle et lui a offert une crème de soin pour le visage tout droit venue de Corée. Et ça a (enfin) fonctionné. Tellement bien qu’Elina s’est dit que ce serait bête de ne pas en faire profiter le reste des États-Unis.

C’est donc à 16 ans qu’elle a imaginé importer ces produits et a parlé de cette idée à ses parents.

Le produit coréen a supprimé son acné là où les autres avaient échoué, lui donnant l’idée d’en importer aux États-Unis.

Fort heureusement pour Elina, sa mère s’y connaît un peu et ses parents ont donc accepté de l’aider en investissant 5 000$ dans le projet de leur fille.

Afin de bien comprendre le marché et de savoir comment les produits sud-coréens se sont par exemple implantés dans le reste de l’Asie orientale, la mère co-présidente et la fille se sont rendues à Taïwan et en Chine pour en apprendre plus.

L’entreprise, Beauteque, a ouvert dans la foulée, le 7 mars 2014. 

Et ça marche ! La première année, le chiffre d’affaire de l’entreprise dépasse les 10 000$, et augmente encore en 2015, à tel point que début 2016, la société compte 6 employé•es à temps plein, 3 en temps partiel et 3 stagiaires.

Les produits vendus par Beauteque se retrouvent aujourd’hui sur les rayonnages de grands magasins comme Walmart, Forever 21 ou Urban Outfitters. Sans parler des box beauté à 25$ qu’on peut recevoir en s’abonnant directement sur le site.

Elina Hsueh gère tout ceci en étant étudiante à l’université de Boston — filière entreprenariat bien sûr. À 19 ans, parfaitement.

Comme quoi parfois, il suffit d’une bonne idée, de parents à l’écoute, d’un coup de pouce financier et d’un travail appliqué pour monter sa boîte.

Une jolie histoire comme je les aime, et inspirante comme pas permis !

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Chloé P.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (3) Facebook ()
  • Biscotte Mulotte
    Biscotte Mulotte, Le 27 décembre 2016 à 21h53

    Comme quoi parfois, il suffit d’une bonne idée, de parents à l’écoute, d’un coup de pouce financier et d’un travail appliqué pour monter sa boîte.
    L O L . :stare:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!