Les enterrements de vie de jeune fille de Blackpool en photos

Dougie Wallace a photographié des enterrements de vie de jeune fille et de garçon à Blackpool dans des soirées souvent beaucoup trop alcoolisées. Le résultat est plutôt fascinant.

Les enterrements de vie de jeune fille ou de garçon sont une bonne excuse pour passer une bonne soirée avec ses meilleur-e-s potes. Pour certain-e-s, c’est carrément une tradition avec des animations dans la journée et des codes bien rodés (se balader dans le centre-ville déguisé-e en pénis, aller embrasser des inconnu-e-s, parler Klingon pendant deux heures ou que sais-je encore).

C’est le cas à Blackpool, une station balnéaire du Nord-Ouest de l’Angleterre où de nombreux hommes et femmes vont chaque année fêter la fin de leur vie hors mariage. Cette ville en bord de mer a son lot de casinos, de bars et d’attractions en tout genre et est réputée pour être particulièrement accueillante avec les fêtard-e-s.

Le photographe écossais Dougie Wallace a décidé d’aller photographier des femmes et des hommes en plein milieu de leurs festivités pré-nuptiales à Blackpool et de regrouper ses créations dans un livre, Stags, Hens & Bunnies (Enterrement de vie de garçon, enterrement de vie de jeune fille et déguisements de lapin), entre autres repéré par Golem13.

Une atmosphère particulière ressort de ces images. Un mélange de fin de soirée, d’ivresse, d’humour, de désinhibition totale et parfois, d’agressivité. Ça donne à la fois envie de dire non à l’alcool pour toujours, pour ne jamais avoir l’air aussi ravagé, et de s’amuser avec eux/elles. Je suis troublée.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Panties Party!
    Panties Party!, Le 25 juin 2014 à 11h49

    fenotte;4800744
    Ce que j'ai jamais compris c'est pourquoi ils organisent la hen et la stag party la veille du mariage. Avoir la gueule de bois carabinée le plusbeaujourdesavie, y'a mieux, non? :cretin:
    Je n'ai pas encore résolu ce mystère Fenotte. Ca m'intrigue aussi!

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)