Comme EnjoyPhoenix, j’ai listé 5 choses que j’aime chez moi, et je t’invite à faire de même !

Par  |  | 24 Commentaires

EnjoyPhoenix a sorti une nouvelle vidéo, dans laquelle elle nous dévoile une super astuce pour se sentir bien dans sa peau ! Personnellement, j'ai décidé de tester. Ça te dit d'essayer avec moi ?

Comme EnjoyPhoenix, j’ai listé 5 choses que j’aime chez moi, et je t’invite à faire de même !

Vous ne connaissez peut-être pas encore mon petit faible pour Marie Lopez, alias EnjoyPhoenix.

J’adore cette fille : je la trouve adorable, spontanée, extrêmement gentille et accessible. Quand je regarde ses publications (et dieu sait que je n’en ai pas loupé beaucoup), je me sens proche d’elle, et sans la connaître personnellement, j’ai l’impression d’être presque son amie.

EnjoyPhoenix parle de ce qu’elle aime ou non chez elle

Il y a deux semaines, EnjoyPhoenix sortait une vidéo qu’elle avait intitulée choses que je n’aime pas chez moi, dans laquelle elle listait ce qui ne lui plaît pas dans son apparence.

J’ai vraiment eu l’impression d’être face à une amie qui me confiait ses complexes. Et quand quelqu’un d’aussi connu (et d’aussi jolie !) me raconte avoir les mêmes rapports pas forcément évidents avec son corps que moi, je me sens moins seul•e.

À lire aussi : EnjoyPhoenix nous parle de harcèlement scolaire : « J’avais l’impression d’être une moins-que-rien »

Cependant, une chose m’a marquée dans cette séquence : j’ai trouvé Marie très dure avec elle-même, comme je peux parfois l’être avec moi-même.

J’ai donc été ravie de voir qu’EnjoyPhoenix a aussi sorti une vidéo sur les cinq choses qu’elle aime chez elle !

La vidéo d’EnjoyPhoenix est-elle empouvoirante ?

Cette bonne idée de vidéo lui a été inspirée par son entourage et par ses abonné•es, et clairement, je trouve ça très inspirant et très empouvoirant !

On voit que pour Marie, ce n’est pas un exercice facile. Elle s’excuse beaucoup des choses positives qu’elle trouve à dire, et raconte qu’elle a dû demander à son copain de l’aider pour trouver cinq éléments chez elle qui lui plaisaient vraiment.

Ça pourrait sembler anecdotique, mais pour EnjoyPhoenix, c’est une publication « très importante » :

« Peut-être que cette vidéo vous a fait prendre conscience que quand on se regarde dans un miroir, on se rend compte qu’en fait il y a des choses qu’on aime quand même bien chez nous.

C’est important parfois de se rendre compte qu’il y a des choses qui vont bien. »

Mais comment peut-on commencer à s’aimer un peu ? Marie apporte un début de réponse :

« Il faut se poser la question : « Qu’est-ce que je ne voudrais pas changer chez moi ? »

C’est ce que je me suis demandé, et on se rend compte qu’il y a des choses qu’on aime bien sur son corps. Parfois, ça fait du bien de se dire que même s’il y a des choses qu’on n’aime pas sur notre corps, il y a des choses qu’on aime bien et qui contrebalancent. »

À lire aussi : Quand Navie prône l’amour de soi à la Veillée, ça met les larmes aux yeux

Pourquoi cette vidéo d’EnjoyPhoenix m’a fait du bien ?

Regarder cette vidéo m’a fait beaucoup de bien.

Marie le dit : pour elle, ça n’a vraiment pas été évident de trouver cinq parties de son corps qui lui plaisent. C’est aussi un exercice que je trouve très difficile et la voir réussir m’a donné du courage.

Moi non plus, je n’ai pas un rapport serein à mon corps, et même si j’ai l’air très à l’aise, ne pas être dans le jugement négatif de mon apparence me demande un effort constant.

Je me trouve toujours trop, ou pas assez. Mais pourquoi si peu de confiance en soi ?

À lire aussi : Comment avoir confiance en soi ? — Les conseils des madmoiZelles

Je pense que ce manque de confiance que Marie et moi avons en notre corps n’est pas seulement de notre fait : il s’explique aussi par la société sexiste et patriarcale dans laquelle on vit.

Pas facile de se trouver belle dans un monde qui nous répète sans arrêt qu’il faut avoir des formes sans être grosse, qu’il faut être sexy sans être vulgaire, qu’il faut avoir une peau parfaite, des cils bien longs et une bouche bien rouge mais que trop de make-up ça fait voiture volée…

FOUTEZ-NOUS LA PAIX. CIMER.

Résultat : on n’est jamais juste bien comme on est, quand on est une femme. Cette sensation porte un nom, c’est le fameux « double standard ».

Trouver des raisons d’aimer ce corps dans lequel on vit, c’est essentiel pour se sentir bien.

Et Marie nous propose un chemin tout simple pour apaiser un peu les relations tendues qu’on peut entretenir avec son corps, ou pour le glorifier encore un peu plus, si on est déjà à l’aise (un peu de feel good ne fait jamais de mal).

À lire aussi : Cinq leçons que Nicki Minaj m’a enseignées

Allez, je m’aime !

Du coup, j’ai décidé de me prêter au jeu.

Malgré mes angoisses, je pense que c’est un exercice moins difficile pour moi que pour certaines personnes, parce que mine de rien, je ressemble un peu à l’idéal standard : je suis blanche, plutôt mince, jeune…

Mais même comme ça, je ne déborde pas de confiance, vous l’avez compris. Et j’ai grand besoin de me trouver belle, enfin.

À lire aussi : À quoi ressemble le mouvement #BodyPositive en 2017, des États-Unis à la France ?

Tremblez, complexes, car j’arrive avec un gros boost de confiance en moi : je vais TELLEMENT ME KIFFER !

J’aime avoir des airs de Laetitia Casta

Depuis que je suis née, on me le dit souvent. Parfois, quand je me sens vraiment trop laide pour sortir dehors, je vais regarder des photos de Laetitia Casta jeune, et je compare avec mes propres clichés.

Et c’est vrai qu’il y a quelque chose de semblable dans nos visages et dans nos sourires, et ça me fait vraiment plaisir, parce que je la trouve magnifique.

OK j’ai les chevilles qui enflent

Une fois, j’ai même signé un autographe à quelqu’un qui n’avait visiblement pas mis ses lunettes de vue dans la rue, et qui m’avait prise pour l’actrice : après, pendant des mois, rien que d’y penser, ça me donnait de la confiance et ça me faisait sourire !

J’aime mes cheveux

Ils sont châtain clair, rien d’extraordinaire, mais ils sont épais, brillants, faciles d’entretien et ils blondissent au soleil, en faisant des petites mèches qui éclairent mon visage.

Je les trouve jolis !

J’aime mes pommettes

Je les ai très hautes et bien rondes, et je trouve qu’elles sculptent mon visage et qu’elles lui donnent un relief presque russe.

J’avais un ami très cher qui me disait que, de profil, je ressemblais parfois à une tsarine. C’est un compliment que je garde dans un petit coin de mon cœur et j’y repense quand la confiance flanche.

J’aime mes petites mains, mes petits pieds

J’ai des mains minuscules, à l’image de mes pieds (je fais du 35-36).

Au début, je trouvais juste que ça me faisait des doigts boudinés, mais la personne avec qui je vis m’a tellement répété qu’elle trouvait ça adorable (et pratique !) que maintenant, je les vois comme un atout mignon et chou.

J’aime ma bouche

Honnêtement, j’ai une belle bouche. Jetons-nous des fleurs, hein, c’est le moment. J’ai les lèvres bien charnues, très pigmentées, et qui font un joli sourire !

En plus, j’adore mes dents du bonheur. C’est un peu atypique et c’est un défaut charmant. Pour le coup, j’ai toujours aimé ma bouche !

Allez, j’avoue, je me plais bien sur cette photo ! Merci Louise !

À lire aussi : Comment j’ai lâché prise pour enfin être heureuse

À ton tour d’essayer l’exercice empouvoirant d’EnjoyPhoenix !

L’exercice n’était pas évident, mais il est hyper positif : je me suis sentie tellement bien et fière de moi après !

Je pense même que je vais essayer de le faire tous les jours, pour arrêter de me focaliser sur le négatif, et essayer de regarder mon corps avec un peu plus d’amour.

Du coup, je me suis dit que ça pouvait être chouette que toi aussi, tu essayes de trouver chez toi cinq choses qui te plaisent, et que tu viennes m’en parler ! Sentons-nous mieux ensemble !

Sur le même modèle que moi, tu peux :

  • Me lister cinq choses que tu aimes chez toi !

Pas de pression, ça peut sembler insurmontable mais ça peut être des toutes petites choses. Tu vas trouver, promis juré ! Et si c’est facile pour toi, donne-moi les cinq choses qui te plaisent le plus ! D’ailleurs, est-ce que tu te plais, globalement ?

  • M’expliquer pourquoi tu aimes ces cinq choses.

Tu les trouves pratiques, belles, rigolotes, adorables, bien foutues, sexy ? Dis-le moi ! Il n’y a pas de mauvaise réponse.

Raconte-moi aussi ce qui t’a fait aimer cette partie de ton corps. Tu l’apprécies depuis toujours ? Ou est-ce un événement particulier qui te l’a fait découvrir d’une autre façon ?

  • Me dire si l’exercice t’a fait du bien

D’ailleurs, est-ce que tu t’es rendu compte que tu aimais ces parties de toi par toi-même ou grâce à des compliments ? Si oui, tu peux m’expliquer pourquoi ?

  • M’envoyer deux ou trois photos de toi, ou des parties de ton corps qui te plaisent, exactement comme j’ai fait plus haut ! Elles serviront à illustrer l’article !
Envoie ton témoignage à jaifaitca(at)madmoizelle.com avec « je me kiffe » en objet. N’hésite pas à préciser ton âge et si tu veux être anonyme !

À lire aussi : Mes poils, l’été, et moi, la jolie réflexion anti-complexes de Léa Castor — strip et vidéo !

Anne-Fleur

Anne-Fleur est arrivée en mars 2017 pour s'occuper des témoignages. Elle aime Harry Potter, le thé bien noir et les plaids douillets.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (24) Facebook ()

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!