Enfin veuve

Sorti le 16 janvier dernier, Enfin veuve est le second long-métrage d’Isabelle Mergault, la chroniqueuse de chez Ruquier au feuveu sur la langue. Petit film comique sans prétention, il saura plaire à toutes celles qui étaient tombées amoureuses de l’humour de la réalisatrice, gagnante du César du Meilleur 1er film en 2007 pour Je vous […]

Enfin veuve

Sorti le 16 janvier dernier, Enfin veuve est le second long-métrage d’Isabelle Mergault, la chroniqueuse de chez Ruquier au feuveu sur la langue. Petit film comique sans prétention, il saura plaire à toutes celles qui étaient tombées amoureuses de l’humour de la réalisatrice, gagnante du César du Meilleur 1er film en 2007 pour Je vous trouve très beau. Attention tout de même à ne pas aller voir Enfin veuve en étant convaincue d’y trouver exactement la même recette. Mergault a bel et bien changé quelques ingrédients et ne nous offre pas de pâle copie de son chef d’œuvre agricole… Le résultat final de sa nouvelle comédie reste cependant toujours aussi succulent !

Pour la deuxième fois, nous retrouvons au casting un Michel, ou plutôt une Michèle, pas Blanc mais Laroque. La jolie blonde récemment vue dans les pubs de Nintendo en train de muscler son cerveau, telle Nicole Kidman, a été choisie pour incarner l’héroïne du film. « Elle fait partie des rares comédiennes qui sont à la fois belles, dotées d’une vraie puissance comique et qui en plus, ont de l’allure » confie Isabelle Mergault. Ca veut tout dire et en plus ça se confirme : Michèle Laroque est hilarante et touchante, démontrant une fois de plus son talent d’actrice.

La Veuve (presque) joyeuse

Mais revenons-en à l’héroïne. Anne-Marie, la cinquantaine, a de plus en plus de mal à cacher à son mari, un chirurgien esthétique aussi drôle qu’attentionné, qu’elle a un amant et qu’ils ont tous les deux récemment décidé de s’enfuir en Chine. Parce que oui, Anne-Marie est éperdument amoureuse de Léo (le séduisant car mal rasé Jacques Gamblin), un vieux loup de mer qui retape des voiliers. Elle s’apprête d’ailleurs à quitter Gilbert, son mari donc, pour pouvoir recommencer sa vie et enfin être heureuse.
Quelques jours avant leur départ, les deux tourtereaux se décident à écrire une lettre d’adieu simple et concise et rêvent déjà de leurs futurs bols de riz… Bref, tout va bien, même si Anne-Marie craint fortement la réaction de son mari lorsqu’il apprendra la nouvelle. Et c’est là que, comme par hasard, tout bascule et semble être la solution parfaite à ses problèmes : Gilbert provoque un accident de voiture et meurt sur le coup, ignorant tout de la double vie de son épouse…
On pourrait alors croire que cette situation va faciliter la tâche à Anne-Marie, désormais veuve et libre de vivre comme elle l’entend sa romance avec Léo. Mais non. Bah oui, forcément, tout le monde débarque pour la consoler parce qu’ils sont tous persuadés que la mort de Gilbert l’a plongée dans une profonde tristesse. La belle famille, le fils, la sœur, les voisins… Ils sont tous là aux petits soins pour Anne-Marie et ne se doutent pas qu’elle ne rêve que d’être enfin tranquille pour s’enfuir avec Léo…

C’est donc en essayant de se dépêtrer de l’enfer que lui font vivre ses proches qu’Anne-Marie va réaliser à quel point elle tient à sa relation secrète et à son amant. Quant à Léo, perdu et déboussolé, il ne comprend pas la situation de sa « Moumousse » et perd patience…

Evidemment, la grande question du film c’est : se retrouveront-ils ensemble à la fin ? Iront-ils déguster du raisin blanc dans les rizières chinoises en écoutant du Joe Dassin ? Pour le savoir, il faut bien entendu aller au cinéma du coin et prendre un ticket pour la prochaine séance. Tu en auras pour ton argent si tu t’installes en pensant rire voire même pleurer pendant un peu moins de deux heures (à force de vous bidonnez ou de tristesse, la faute à Joe).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Bessyb
    Bessyb, Le 7 février 2008 à 18h01

    aec 1cop's & on s'est bien marré.
    surtout q ma cop's avait pas le moral eh ben ça l'a requinquée

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)