Ellen Page est heureuse depuis son coming-out

Dans une interview pour The Hollywood Reporter, Ellen Page parle de coming-out, de bonheur et de dépression.

Depuis son coming-out public et viral – qu’on vous avait traduit – en février dernier, Ellen Page n’avait pas accordé de longue interview. C’est un journaliste de The Hollywood Reporter qui a eu la chance de rencontrer enfin une actrice très, très soulagée :

« Les larmes arrivent de manière assez inattendue, en réponse à une remarque désinvolte sur combien elle semble heureuse. » Tandis qu’Ellen Page s’arrête pour réfléchir, ses yeux marrons expressifs commencent à s’humidifier et sa voix monte d’un demi-octave. « Je savais que je serais plus heureuse, » dit-elle. « Mais je n’avais pas anticipé à quel point je serais putain d’heureuse et comment chaque petit aspect de ma vie serait meilleur. » »

Le coming-out d’Ellen Page à la conférence Time to Thrive

L’actrice canadienne s’étend sur la décision et le moment de son coming-out, alors que la presse s’interrogeait depuis des années sur son homosexualité (tout en continuant à lui prêter des relations avec des hommes).

En 2008 un commentateur people l’avait déjà « attaquée » parce qu’elle était venue aux Oscars avec sa mère ; plutôt que de se défendre vivement, Ellen Page avait joué la carte du jemenfoutisme, en interprétant deux jours plus tard un sketch du Saturday Night Live où elle parlait de sexualité lesbienne.

Après de multiples discussions avec son attachée de presse, elle met au point l’émouvant discours du 14 février dernier :

« Le discours était écrit, ses mots s’étant déversés d’elle aussi naturellement qu’une respiration ? particulièrement les passages les plus personnels, dans lesquels elle critiquait les  « standards écrasants » de la machine médiatique. « J’ai dû le lire à beaucoup ? genre, beaucoup ? d’amis et de membres de la famille pour arriver à ne plus pleurer tout du long, » dit-elle. »

Elle mentionne également la dépression dont elle a souffert pendant plusieurs années, sans donner beaucoup plus de détails (« J’étais triste, honnêtement. Et c’est une chose très personnelle à dire, bien sûr, mais je le dis pour encourager quoi que ce soit que d’autres personnes ressentent. »)

Ellen dans X-Men : Days of Future Past

L’article contient aussi des nouvelles cinématographiques : Ellen parle de Freeheld, un film sur les droits civiques lesbiens où elle jouera avec Julianne Moore. Mais pour l’instant elle est à l’affiche de X-Men : Days of Future Past, qui sort le 21 mai.

Pour lire l’article en entier c’est sur The Hollywood Reporter (en anglais) !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cystite.
    Cystite., Le 12 mai 2014 à 21h53

    Bah moi aussi, ça va, j'ai un peu mal dormi cette nuit mais ça va, est-ce qu'on pourrait en faire un article :lol: ?


    (Plus sérieusement, j'ai applaudi des deux moignons sa courageuse annonce, après je pense pas nécessairement qu'il faille faire un check-point de son humeur. Mais c'est cool si elle va bien.)

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)