L’élection de Trump vue par Internet, entre rires forcés et réactions politiques

Donald Trump a été élu hier président des États-Unis. Voici le bilan de cette annonce, vu par Internet.

L’élection de Trump vue par Internet, entre rires forcés et réactions politiques

Comme beaucoup de gens autour de moi, je me suis réveillée avec la gueule de bois. Pourtant, je n’ai pas bu hier. J’ai même fait mes huit heures de sommeil, c’est pour dire. Mais voilà, Donald Trump a été élu 45e président des États-Unis et moi ça m’a fait l’effet d’une claque.

big-peur-donald-trump

J’ai déroulé mon actualité sur Facebook, sur Twitter, j’ai lu des articles à n’en plus finir. J’ai parlé avec mes ami•es. Au travail, on s’est réunies pour parler de ça. Il y a eu des pleurs et puis des rires, aussi. Il faut garder espoir, non ?

Comme d’habitude quand une telle nouvelle explose, Internet s’emballe. Chacun•e donne son avis, cherche à prononcer LA punchline qui marquera l’évènement. Voici donc l’élection de Trump vue par le Web.

Élection de Donald Trump : bienvenue dans une nouvelle dimension

La première réaction de beaucoup a été de rester sans voix. Trop tôt pour faire de l’humour, ou même vraiment commenter. Certain•es se sont donc contenté•es d’un simple message, court mais voulant tout dire.

Ainsi, le compte twitter de Black Mirror, une série qui présente au fil de ses épisodes des futurs tous plus horrifiants les uns que les autres, a commenté, à peine la victoire de Trump prononcée :

Ce n’est pas un épisode. Ce n’est pas du marketing. C’est la réalité.

Carambar, connu pour ses blagues discutables, n’a pas fait de vannes aujourd’hui non plus.

Élection de Donald Trump : le déni par l’humour

On entend souvent que l’humour est un excellent système de défense face à un évènement choquant. On peut même s’en servir parfois comme d’une arme, à l’image de ces deux tweets.

Mais l’humour est aussi omniprésent dans cette vidéo publiée par l’humoriste Verino aujourd’hui.

Élection de Donald Trump : réagir en s’engageant

Pour de nombreuses personnes, la réaction est passée par un appel à l’engagement. C’est par exemple le cas de l’actrice Chloë Grace Moretz que nous avions interviewée au début de l’année.

« Peut être que nous avions besoin de ce choc national pour nous relever et nous engager enfin. (…)

Restons uni•es. Restons fort•es. »

Mais l’engagement, ça passe aussi par des tacles sur les agressions sexuelles dont Donald Trump a été accusé. Alors qu’en France, l’amendement qui visait à rendre inéligibles les élus condamnés pour violence(s) ou agression(s), y compris sexuelle(s), a été rejeté, ce tweet prête à réfléchir.

« Expliquez-moi encore une fois qu’une accusation de viol ou d’agression sexuelle suffit à ruiner la carrière d’un homme. »

Enfin, sur la plateforme Medium, qui permet à chacun de proposer des articles d’actualité, Ludovic Delaherche propose un autre regard sur le résultat de cette élection.

« Ce sont ceux que l’on traite de beaufs, ceux qu’on méprise, ceux que nous sommes en train de traiter de tous les noms dans les médias qui ont fait la différence en se mobilisant. Ce sont des Humains qui ont voté. Car le coeur est là : nos politiques n’ont plus aucun contact avec la réalité, nous payons le cynisme et les manoeuvres politiciennes. (…)

Trump braille, insulte, offense, il est mal élevé et il ment comme il respire mais n’oublions pas que Clinton est à la main des puissances financières, traite les electeurs de Trump de misérables et toise l’Amérique de sa suffisance. (…)

Il est urgent de retrouver une conscience politique et que chacun prenne sa part d’engagement. Il faut s’insurger et agir à tous les niveaux. L’ensemble de cet édifice malveillant ne repose que sur nous. Nous devons le teinter de bienveillance et de solidarité. C’est la seule direction qui peut sembler viable. »

L’élection de Donald Trump vue par la presse

Impossible de parler de l’élection de Donald Trump sans parler des réactions de la presse. Buzzfeed compare les réactions des politiques français. C’est ainsi que l’on peut voir sans surprise que le Front National soutient le nouveau président des États-Unis.

BBC présente les statistiques sur les personnes qui ont voté pour Trump. On découvre que ce sont les hommes blancs et relativement âgés qui ont le plus porté cette élection.  capture-decran-2016-11-09-a-17-51-42

Dans la presse américaine, le site conservateur Breitbart propose d’obtenir un pack pour se remémorer ces élections. Une bonne manière de ce souvenir que même si, en France, l’avis anti-Trump semble dominer, il y a bien une population qui a voté pour.

breibart

Au revoir, Barack Obama

On est en 2016, et ç’en est fini de la coolitude d’Obama. Impossible de prédire avec exactitude à quoi ressembleront les États-Unis sous Donald Trump

Alors, en attendant, certain•es comme la twittos Elisabelle se contentent d’un au revoir sincère à l’ex-président.

« Cher Barack Obama. Votre classe, votre style et tout simplement votre personne vont nous manquer. Du point de vue de la France, ce qui se passe est un désastre »

J’espère que ce qui va se passer n’est pas de l’ordre du désastre que j’imagine également.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire