Comment bien vendre sur eBay

Tu chercher à te débarrasser de quelques objets afin d'arrondir tes fins de mois ? Voici quelques conseils pour bien vendre sur eBay !

Comment bien vendre sur eBay

Article publié initialement le 1er octobre 2008

Enfin, ton armoire est triée ! Après avoir fait quelques dons à Emmaüs ou d’autres associations, il te reste encore quelques sacs à écouler ? Parfait ! Ces temps-ci, la vente de ses vieux vêtements en bon état est une bonne solution pour arrondir ses fins de mois. Mais pour que tout se passe bien pour la vendeuse (toi, oui toi) comme pour l’acheteur, il y a tout de même quelques petites règles à respecter… Allez, suis le guide pour apprendre comment bien vendre sur eBay !

Avant de débuter, je t’invite à te rendre sur le site de La Poste et de consulter leur calculateur de tarif, toujours utile lorsque l’acheteur n’est pas ton voisin de pallier.

Conseils aux débutantes

– Si tu es nouvelle et que tu n’as pas encore une seule appréciation, commence par vendre des petites choses : pas de lots, pas d’objets de valeur ou de choses que tu voudrais vendre « cher ». De la part d’un « Profil 0 », on se laissera plus facilement tenter par un petit quelque chose qui ne nous fera pas perdre beaucoup d’argent si jamais il y a un souci. Un objet sympa avec un prix de départ à 0.99€, c’est parfait !

– Pour que tes premières évaluations soient vraiment positives, veille à répondre aux questions le plus rapidement possible et avec le plus de détails possible. Soit agréable, conciliante. Si l’on te demande d’autres photos, soigne-les et n’hésite pas à en envoyer plusieurs, en format assez grand pour détailler au maximum l’article.

– Dans la description de ton objet, propose plusieurs modes d’envoi : lettre suivie, colissimo, remise en main propre. Donne les tarifs exacts de chaque mode de livraison (en pesant l’objet que tu vends + l’emballage dans lequel il partira).
Pour ce qui est de la remise en main propre, précise les villes et les quartiers possibles, ainsi que les horaires et même les jours si tu as des obligations.

– Avant de mettre un objet en vente, vérifie ton propre emploi du temps. Il faut que tu puisses poster l’objet dès que l’enchérisseur effectue son paiement.

– Une fois l’objet posté, envoie un message à l’utilisateur pour le prévenir. Si tu as effectué un envoi par colissimo, donne lui le numéro de colis, et indique lui qu’il peut suivre son colis sur le site de la poste. S’il doit y avoir une remise en main propre, donne à l’acheteur une adresse e-mail et un numéro de téléphone sur lesquels il peut être sûr de te joindre.

Le contenu de ton annonce

Le titre : Indique toujours le type de vêtement, sa marque et sa taille. Réserve le reste des caractères aux mots-clés qui collent le mieux au vêtement que tu vends. (Fais un petit tour sur Ebay pour voir les mots-clés les plus utilisés.)

Les prix : Alors là, chacune est libre ! Plus le prix de départ sera bas, moins la mise en vente te coûtera cher. Pour ma part, j’ai toujours eu l’habitude de démarrer mes ventes à 1€ pour un vêtement « seul » et 5€ pour les lots. Ces derniers temps, on voit de plus en plus de filles commencer les ventes à 10, 15 voire 20€ pour des vêtements lambdas. Je trouve ça totalement rébarbatif et j’ai tendance à fuir ce type d’annonces, mais c’est un ressenti qui n’engage que moi !

Le temps de l’enchère : Le mieux est 7 jours. Fais très attention au jour et à l’heure lorsque tu décides de mettre en ligne ton enchère. Pourquoi ? Parce que les enchères grimpent le plus souvent dans les 10 dernières minutes, il faut donc prévoir que ton enchère se termine à un moment où tout le monde peut se connecter sur internet. Un dimanche soir assez tard, ou un soir en semaine vers 22h, par exemple.

Le mode de paiement : Paypal est vraiment un atout. Pour le proposer, il faut un compte paypal, ainsi qu’une carte bleue. L’inconvénient est que Paypal prend une commission sur l’argent que l’on t’envoie (qui varie selon le montant, mais cela tourne aux alentours de 50cts jusqu’à 2€ pour la vente de vêtements).
Propose aussi le paiement par chèque. De plus en plus de personnes proposent d’envoyer les vêtements une fois le chèque encaissé. C’est évidement une garantie de plus pour toi, mais c’est assez problématique pour l’acheteur : entre le moment de l’enchère et le moment où il reçoit l’objet il peut alors se passer 3 semaines… Cela ne donne pas envie d’enchérir ! (Pour ma part j’ai toujours envoyé les colis une fois le chèque reçu et non pas encaissé, je n’ai jamais eu de soucis.) Dans le cas d’une remise en main propre, le paiement se fait souvent en espèces, au moment de la remise en main propre.

Les lots de vêtements : A moins de vendre un vêtement de marque ou un vêtement en rupture de stock, je te propose plutôt de faire des lots : cela permet de grouper les frais de ports.
Avec toutes les lettres perdues, la plupart des acheteurs préfèrent l’envoi par colissimo, or il coûte au minimum 5.30€ : autant de frais de port pour un seul vêtement est souvent rédhibitoire. En revanche une moyenne de 7€ ou 8€ pour un lot de vêtements, cela devient de suite plus intéressant !
Pour créer des lots, classe les articles par taille, mais aussi par style : le lot doit ressembler à un petit condensé de ce que l’on voudrait avoir dans notre armoire si l’on aime le style dont il est question.

Fais les photos avec soin

D’abord, on les prend soi-même, et on ne pique pas les photos d’un blog mode que tout le monde connaît ! En piquant les photos d’un blog, tu vas t’attirer les foudres de la bloggueuse, de ses lecteurs, et en plus tu ne renseigneras pas les ebayeurs : le vêtement présenté n’est peut-être pas du 36 comme celui de la photo, son colori peut être différent, tout comme son état d’usure.

Ensuite, imagine-toi dans un magazine de mode ! Il faut donner envie aux autres de posséder le vêtement : il faut montrer à quel point il s’accorde bien avec tel ou tel look, à quel point il met en valeur la silhouette.

Pour se faire :

– Ne prends jamais de photo d’un vêtement posé négligemment sur ton lit. Ne prends que des photos où tu portes les vêtements. (S’ils ne sont pas à ta taille, demande à une amie de poser pour toi.)
– Demande de l’aide pour prendre les photos, ou utilise un retardateur, mais par pitié PAS de photos prises dans une glace ou un miroir : on ne voit strictement rien !
– Concocte-toi un look qui met en valeur le vêtement. Le but c’est de se dire « Tiens, cette fille a vraiment un bon look, et si je lui achète ce vêtement, je pourrais moi aussi chopper ce style ».
– Si tu vends une paire de chaussure, un sac, un manteau… Bref, quelque chose qui se porte au quotidien et doit pouvoir s’accorder avec beaucoup d’autres vêtements, essaie de le présenter avec différents looks (dont un le plus sobre possible) pour montrer que la pièce que tu vends est un basique indémodable.
– Déblaie un coin de ta chambre pour prendre une photo bien nette, avec une bonne lumière, et surtout un fond uni ; les photos où l’on aperçoit un chaos pas possible ne sont vraiment pas tentantes : déjà le vêtement n’est pas mis en valeur, mais en plus cela peut donner une très mauvaise idée de la manière dont le vêtement a été entretenu jusqu’ici. (Hé oui, j’ai loupé une vocation dans la pub !)

D’ailleurs noirbonbon t’en parlait déjà pour ce qui est des Dressing-Rooms !

Derniers conseils…

– Ne baratine pas ! Rien de plus énervant qu’une vendeuse qui dit de tous ses vêtements qu’ils sont « sold out ! », « introuvables ! », « en rupture de stock ! ». Veille à vérifier que cette information est bien réelle, et n’en abuse pas. Ne mens pas non plus sur la marque, la taille ou l’usure. En fait, ne mens pas, point.

– Donne autant de détails que possible dès le départ : n’attends pas les questions. Par exemple, en plus de donner la taille et la marque du vêtement, mesure le ! Longueur totale, largeur au niveau des hanches, de la taille, de la poitrine, des épaules… On a souvent besoin de ces informations pour acheter en toute sécurité !

– Ne cherche surtout pas à cacher un défaut. Au final, un ebayeur finit vite par s’en apercevoir et finit par se dire : « si elle me cache ça, elle cache peut être d’autres détails ».
Si l’article que tu vends présente un défaut, précise-le et prends-le en photo pour que les clients puissent évaluer eux-même le dit défaut.

– Tu penses que ton lot est susceptible d’intéresser des ebayeurs anglophones ? N’hésite pas à donner une traduction de ton annonce. Cela peut être utile et c’est une preuve supplémentaire de l’attention que tu portes à « tes clients ». Si traduction il y a, n’oublie pas de proposer un mode d’expédition international.

Et voilà, maintenant tu sais comment bien vendre sur eBay ! A bientôt pour le guide de l’acheteuse sur eBay!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 57 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Yasminaa
    Yasminaa, Le 26 avril 2012 à 12h12

    Bonjour

    Ebay est un site efficace mais pas forcément adapté à toutes les transactions
    Si vous souhaitez revendre un bon d'achats groupés (Groupon, Lookingo, KGBdeals...) et que vous voulez éviter les arnaques, il est préférable de ne pas mettre de petites annonces sur Ebay et de passer par un site spécialisé dans l'achat et la revente de deals. Coupon&Deals revend tous les bons Groupons, Kgbdeals, lookingo... pour vous à des prix encore plus bas! le service est sur et efficace. Vous ne risquez pas de tomber sur de mauvais payeurs ou des arnaques car c'est eux qui gèrent la vente.
    C'est le bon plan!! Achat revente de deals et coupons - Coupon&Deals n'hésitez pas a y aller...

Lire l'intégralité des 57 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)