Quand le poids perdu se transforme en or

Dans sa lutte contre l'obésité, Dubaï a décidé de récompenser par de l'or ses habitants qui se mettraient au régime.

Cet été, la ville de Dubaï a pris l’initiative d’offrir de l’or à ses habitants qui perdraient plus de deux kilos. Afin de lutter contre la progression de l’obésité, le directeur général de la municipalité de la ville la plus importante des Émirats avait promis que « plus vous perdrez de poids, plus vous gagnerez d’or ».

Pour participer à cette opération « des kilos contre de l’or », les Dubaïotes devaient se faire peser une première fois en juillet puis une deuxième fois fin août. S’ils avaient perdu plus de deux kilos, ils participaient alors à un grand tirage au sort pour gagner des pièces d’or et d’autres cadeaux. 

Cette campagne de prévention est loin de notre Manger-Bouger national et illustre la difficulté qu’éprouvent les professionnels de la Santé à mobiliser les citoyen-ne-s contre l’obésité.

Dans le genre « campagne qui sort de l’ordinaire », on se souvient de celle du mouvement Active Life présentant les héros de notre enfance avec quelques kilos en trop et, plus récemment, du projet d’album de rap de Michelle Obama pour une Amérique plus saine.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lafeemandarine
    Lafeemandarine, Le 4 septembre 2013 à 12h29

    Et ça ne risque pas d'alimenter un marché de drogues "miracle" dangereuses pour perdre du poids?

    Sérieux, il y a des gens qui sont à la fois plutôt ronds et en bonne santé, et d'autres qui sont minces et malades. Certaines personnes sont génétiquement programmées pour peser 50 kilos, d'autres pour en peser 80, c'est tout. Quel amalgame. Comme dit Laci, on n'encourage pas les gens à prendre soin de leur corps en leur disant de le détester.

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)