Le dressing room de la semaine : Elvis.

Cette semaine, on cause avec Elvis. Pas le King que je vénère, mais la madmoiZelle qui a eut l’immense bon goût de reprendre son nom en pseudo. Et du bon goût, elle n’en manque pas ! Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil à son dressing pour le constater. • Pourrais-tu te présenter ? […]

Le dressing room de la semaine : Elvis.

Cette semaine, on cause avec Elvis. Pas le King que je vénère, mais la madmoiZelle qui a eut l’immense bon goût de reprendre son nom en pseudo. Et du bon goût, elle n’en manque pas ! Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil à son dressing pour le constater.

• Pourrais-tu te présenter ?

Je vais faire simple, parce que j’ai toujours été nulle pour me présenter. Je m’appelle Camille, j’ai 20 ans et je suis franco-suisse. Je suis à Lyon pour mes études, ou je vais faire ma rentrée en 3ème année de licence d’Arts du spectacle, en cinéma. Mon pseudo parle de lui-même ; j’aime Elvis, les chaussures, le cinéma, Beckett et Vian. Et j’ai trouvé ces questions vachement dures.

marinière short en jean wayfarer

• Quelle est ta pièce préférée, et pourquoi ?

Impossible de répondre, on va tricher rien qu’un peu. Cet hiver j’ai carrément usé ma boyfriend jacket grise, la jupe noire taille haute et mes cuissardes. Il y a aussi les « basics », comme les chemises à carreaux de garçons, ou la marinière de maman. Cet été c’était les spartiates compensées, ou des petites robes blanches et à fleurs. Je n’ai pas de pièces préférées, mais j’ai des pièces faciles que je sors plus que d’autres. J’imagine que s’il fallait tout balancer, ce sont celle ci que je garderais.

• Quelle est ta dernière acquisition ? Etait-ce un achat sage et réfléchi ou effectué sur un gros coup de tête ? Quel est ton budget fringues mensuel ?

On va tricher rien qu’un peu. J’ai acheté deux trois trucs depuis, mais on va dire ces baskets :

baskets à franges

C’est quand même un évènement, de me voir en baskets. Je crois que tout mes achats sont des coups de tête dans ce genre. Si dans la vie, je suis quelqu’un qui réfléchit pas mal, quand il s’agit de shopping c’est l’opposé. La seule limite c’est le budget. Je change tellement d’idée, d’envie d’une semaine à l’autre, que financièrement ça ne suivrait pas. Du coup, j’essaye de ne rien acheter de cher, je me assez méfie de moi en fait. Heureusement il y a Maman pour surveiller.

• Qu’est-ce qui influence ton style ? Comment le défini tu ?

Mes influences, ce doit être un mix d’un tas de choses; ce que je vois sur internet (chez les blogueuses, sur Lookbook..), ce que je vois dans la rue, mais surtout sur mon idée fixe du moment. Dans la vie je fais souvent une fixation sur quelque chose, ça me tient de quelques jours à quelques mois. Il peut s’agir d’une période : les années 80 (avec Georges Michael assez récemment).. Souvent d’un film : Anna Karina dans Pierrot le fou, les ambiances Sofia Coppola avec des tons clairs, très petite fille, de la dentelle etc.. Ou parfois d’une icône en particulier, je me souviens de ma phase Eddie Sedgwick, une fascinante petite blonde qui a longtemps été la muse de Warhol. En fait, je crois que « mon style » si on peut parler de style, est assez représentatif de mon univers en général.

• Ce que tu voudrais améliorer dans ton style ? Ce dont tu es le plus satisfaite ?

Je suis tellement changeante, ce que je voudrais améliorer change du jour au lendemain; un jour je veux déchirer mon slim et me faire le smocky eyes, le lendemain j’ai envie d’une petite robe blanche vaporeuse. Alors, disons que je voudrais être plus constante. Ce dont je suis le plus satisfaite, c’est que je ne me laisse pas démonter facilement. J’ai déjà eu affaire à des réflexions pas sympa dans la rue, des blagues de mes amis. Pourtant je ne suis pas excentrique, mais je me rappelle de quelques déboires avec le tregging par exemple. Dans l’ensemble je fais en sorte que ça me passe au dessus. Je ne m’habille pas pour les autres.

débardeur pantalon carrot talons

• La pièce que tu ne porteras jamais mais que tu gardes « au cas où » ?

Il y en a tellement.. J’ai vraiment du mal à jeter quoi que ce soit. Mes placards sont pleins à craquer, et du coup rangés n’importe comment. Je garde tout. De tête, il me reste une paire de bottines improbable, noire et pointue avec de la fourrure tout autour de la cheville. Je les ai ressayées il y a peu de temps, on dirait que je me traîne un chinchilla mort aux pieds, même ça, ça m’a pas décidée à les jeter.

boyfriend jacket• Quelle pièce te vois-tu encore porter dans 40 ans, et comment ?

Je ne saurais même pas dire ce que je porterais dans 4 mois, alors dans 40… Dans le doute je dirais soit la vieille marinière de ma maman, que j’ai largement réinvestie depuis. Soit le trench, parce que c’est une pièce qui me fascine assez. Pour moi ça fait directement écho à Humphrey Bogart dans Casablanca. J’adore, mais je trouve ça un peu strict pour moi. Alors plus tard, sans doute.

• Quelle est la pièce que tu voudrais chiper dans le dressing d’une autre mad ?

Je crois que je ravagerais le dressing de Wayzea. J’adore l’ambiance, les couleurs, j’adore même sa tapisserie haha.. Et même si c’est pas facile de s’arrêter sur une pièce, j’ai eu un vrai coup de foudre pour sa petite robe noire avec son col.

• As-tu une bonne adresse à nous faire partager (une boutique ou un site en ligne) ?
Je n’ai pas vraiment de bonne adresse. Ma bonne adresse c’est le placard de ma mamie. Pour le reste il y a le marché de la mode vintage à Lyon, qui a lieu tout les ans, et le reste du temps les grandes enseignes comme Zara, New Look, internet (ebay, yoox, les vide-dressings).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Julie purple
    Julie purple, Le 21 août 2010 à 17h40

    j'aime tout simplement

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)