L’appli Drepacare, le projet qui va mettre la drépanocytose au tapis, finaliste du concours La Riposte !

Par  |  | Aucun Commentaire

L’application Drepacare, lancée par trois étudiantes françaises dont l’une atteinte de drépanocytose figure parmi les finalistes du Prix du Public de La Riposte ! Viens les soutenir !

drepacare-projet-drepanaytose-la-riposte

En cette semaine du 8 mars, l’heure est à la promotion de meufs qui vont changer le monde. Celles dont il est question aujourd’hui, ce sont les trois étudiantes derrière le projet Drepacare.

Esther a déjà parlé de l’application Drepacare sur madmoiZelle.com. Bonne nouvelle ! Le projet est en lice pour la finale du concours La Riposte ! organisé par Animafac, le réseau des associations étudiantes.

La compétition vise à récompenser les meilleurs projets d’innovations solidaires et associatifs menés par des étudiants.

Évidemment, les 12 candidats en lice ont tous des idées géniales, comme InFLEchir qui souhaite donner des cours de Français Langues Étrangères aux réfugiés, ou encore Cultiv’toit dont la mission et de multiplier les jardins et potagers sur le toit d’entreprises dans les villes.

Drepacare : finaliste pour le Prix du Public

L’application Drepacare est donc finaliste pour le Prix du Jury 2018.

Portée par trois jeunes filles, Lætitia Defoi, Anouchka Kponou et Meryem Ait Zerbane, l’initiative vise d’abord à aider les personnes atteintes de drépanocytose.

Ensuite, à faciliter leur prise en charge par les professionnels de santé qui, souvent, ne profitent que de peu de ressources face à la maladie.

La drépanocytose reste extrêmement méconnue dans l’opinion publique. Il s’agit pourtant de la maladie génétique la plus répandue du monde et touche près de 25 000 personnes en France.

À lire aussi : J’ai la drépanocytose, la maladie génétique la plus répandue et pourtant si mal connue

Drepacare, un projet lancé par des étudiantes

Les trois créatrices de Drepacare ont expliqué le développement de leur projet sur madmoiZelle.com. L’une d’elle, Lætitia, est elle-même drépanocytaire et a accepté de raconter sa vie avec la maladie à Esther.

Son témoignage plein de courage est à lire ci-dessous :

Si Drepacare remporte le Prix du Public de La Riposte !, les trois étudiantes pourront bénéficier de 2 500 euros et d’un accompagnement spécialisé dans l’évolution de leur projet qui leur permettra de pousser leurs idées encore plus loin !

Si tu veux voir Drepacare gagner le concours, viens voter juste ici. Tu peux aussi jeter un coup d’œil aux autres initiatives sélectionnées sur le site Animafac.net.

Tu as jusqu’au 21 mars pour donner ton vote au concours, alors n’attends pas plus longtemps !

À lire aussi : Soliguide, le projet d’une jeune femme pour aider les sans-abri

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!