Draw Something, le Pictionary 2.0 pour smartphones

Draw Something est une application disponible sur iPhone, iPad, mais également sur smartphones Android et Facebook qui prend la forme d'un Pictionary 2.0 et qui fédère le monde entier.

Draw Something, le Pictionary 2.0 pour smartphones

Le 5 avril : Eeeeh, si vous voulez voir des bôôôô dessins réalisé sur Draw Something, rendez-vous sur Awesome Drawsomes ! Bon, ça risque de vous complexer un chouïa, mais ça pourrait également en inspirer quelques unes, alors ça vaut le coup.

Le 29 mars : Si vous trainez un peu sur les réseaux sociaux ou avec des gens qui ont un smartphone greffé à la main, vous avez peut-être déjà entendu parler de Draw Something. Si non, laissez-moi vous expliquer le concept rapidos.

Il s’agit d’un jeu, disponible sur iPhone/iPad/iPod, Android et Facebook, qui s’apparente au Pictionary de notre enfance. Mais en mieux. Tout d’abord, vous créez une partie – vous rentrez le pseudo de votre adversaire, et on vous donnera ensuite le choix entre 3 sujets à dessiner. Ne croyez pas qu’on se limite ici à des trucs à la con du genre « avion », « arbre », « princesse » ou « boa constrictor ». Non, Draw Something vous demandera parfois de dessiner Kanye West, Lil Wayne, Rihanna, Iron Man, Batman, Dracula, Obama ou la Norvège. Évidemment, il y a des propositions beaucoup plus simples à dessiner, sinon ce serait pas très très drôle au bout d’un moment.

Comment se déroule une partie ?

C’est extrêmement simple. Après votre inscription (via Facebook ou e-mail) et la création de votre partie, vous dessinez votre bidule dans votre coin, tranquillement, sans vous presser. Une fois qu’il est terminé, vous l’envoyez à votre adversaire, qui recevra une notification l’informant que vous le défiez tel un preux chevalier du dessin. Le dessin se reconstituera sous ses yeux, et il devra deviner de quoi il s’agit. Bonus : vous ne devinez pas dans le vent, seule et abandonnée de tous, sans l’ombre d’un indice. On vous propose 12 lettres, parmi lesquelles se trouvent celles qui composent le mot à deviner, à placer dans des cases (et coup de bol, le nombre de cases est égal au nombre de lettres qui se trouvent dans le mot) (nan vraiment, vous êtes aidées hein).

Une fois que le mot a été deviné, c’est au tour de l’adversaire de vous faire un beau dessin, et ainsi de suite jusqu’à ce que mort s’en suive (j’rigole pas, c’est ultra addictif, j’ai oublié de manger et presque de respirer hier). Le but du jeu étant bien évidemment de faire un parcours sans faute – si vous n’arrivez pas à deviner un mot et que vous décidez de donner votre langue de chat, le compteur est remis à zéro. C’est comme quand on joue à se faire des passes avec un ballon, si il tombe à terre, faut recommencer depuis le début. Ou c’est comme du ping pong aussi. Enfin bref, trouvez la métaphore qui vous convient.

Moi aussi j’veux jouer ! J’fais comment ?

Pour jouer, il suffit de répondre oui à au moins une de ces trois propositions :

  1. Tu possèdes un iPad, un iPhone ou un iPod
  2. Tu possèdes un smartphone Android
  3. Tu possèdes un compte Facebook

Si tu n’as rien de tout ça, tu n’as plus qu’à prendre un paperboard, un marqueur et lancer une vraie partie de Pictionary (par contre tu ne pourras pas jouer dans le métro, au boulot ou aux toilettes, et c’est quand même bien dommage).

Pour les propositions n°1 et 2, il te suffit de télécharger l’application Draw Something sur ton appendice digital – il existe une version gratuite et une version payante (sans les pubs, avec 2500 mots à dessiner au lieu de 900, et plus de pièces/bombes). Pour la proposition n°3, clique donc par ici.

Chargement du lecteur...

Le gros avantage c’est que le jeu est, certes, très-très-très addictif, mais qu’il ne nécessite pas qu’on soit collé à notre téléphone H24 pendant mille ans – une partie lancée peut rester en suspend indéfiniment, à vous de choisir quand vous la reprenez.

Dessiner avec son doigt sur un écran d’iPhone est un sacré défi (on a un peu l’impression de faire du patinage sur une tartine de sébum, mais quand on est concentré on n’y fait plus attention) – et hier j’ai voulu me la péter en disant que j’allais éclater tout le monde sur mon iPad, mais c’est pas parce que l’écran est plus grand que c’est plus facile. Faut dire que je ne suis pas méga douée de mes dix doigts et que je dessine comme Picasso sous LSD s’il s’était appelé Jocelyn Michaut et qu’il était maçon.

Le mieux, si vous avez un compte Twitter ou Facebook, c’est de balancer votre username et de voir qui trouve le courage de venir vous défier. Peut-être que, comme moi, vous passerez la soirée à dessiner Elvis, Tupac ou des frites et des cocotiers pour des inconnus (mais aussi des potes, parce que bon, c’est plus drôle quand même).

Précision très importante : le jeu n’est pour l’instant disponible qu’en anglais, alors même si la majorité des mots ne sont pas ultra compliqués, si vous avez fait Allemand LV1 et Espagnol LV2, ça risque de compliquer un peu la donne.

J’en profite pour vous offrir un échantillon de mon art, avec mon interprétation toute personnelle de Rihanna. N’hésitez pas à venir nous montrer vos plus belles oeuvres dans les commentaires, qu’on rigole un coup.

Quoi qu’il en soit, si vous aimez rigoler (et qui n’aime pas ça), vous allez kiffer Draw Something. On fait tous les malins avant de s’y mettre, mais au final y a pas grand monde qui sait dessiner des autruches et des aéroports avec ses doigts. Tous égaux dans le cubisme alcoolisé, REPRÉSENTE.

Sur ce, il est midi, c’est l’heure de la pause, j’retourne gribouiller des immondices pour mes zamis.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 65 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lisoren
    Lisoren, Le 4 mai 2013 à 16h26

    Je suis Lisouche. ^^

Lire l'intégralité des 65 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)