Mashup Superstars, le collectif qui mêle Dr Dre et Michel Berger

Dr Dre VS Michel Berger, c’est le mash-up surprenant qui a réussi à réunir pas moins d’un million de vue en deux jours sur Facebook... et c'est signé Mashup Superstars !

Mashup Superstars, le collectif qui mêle Dr Dre et Michel Berger

Michel Berger VS Dr Dre. Quand j’ai vu ce titre de vidéo, j’ai cru à une blague. Après quelques secondes j’ai réalisé qu’il s’agissait non pas d’une farce mais bel et bien d’une véritable performance. Parce qu’au-delà d’avoir une bonne idée, réussir à la réaliser avec autant de classe demande du travail et du talent.

Un mash-up, c’est la création d’un morceau à partir de deux (ou plus) musiques déjà existantes. Dans le cas le plus classique, la voix d’une première chanson est collée sur la partie instrumentale d’une autre en modifiant au besoin la tonalité et le rythme. Le mash-up ne doit pas être confondu avec le medley, qui consiste à enchaîner plusieurs morceaux sans les superposer !

Derrière cette merveille se trouve le groupe Mashup Superstars, un collectif de 4 DJs : ComaR, Gaston, Gatt et Yold. C’est ce dernier que j’ai interviewé pour en savoir plus sur ce collectif.

La genèse de Mashup Superstars

Le groupe se rencontre en ligne, en 2007, sur « un forum dédié au mash-up », à une époque où ce type de mix commençait à se faire connaître sur le Web. Rapidement, les quatre garçons se retrouvent pour organiser ensemble des soirées sur cette thématique pendant deux ans en changeant de bar à mesure que le succès prend de l’ampleur.

C’est comme ça qu’en 2009, ils se retrouvent à faire des soirées dans un bar qui a la spécificité d’avoir un ring en son enceinte, le Lucha Libre. Ils décident alors de se retrouver sous un seul même nom de Mashup Superstars, « Superstars en hommage au monde du catch, comme il y avait ce ring dans le bar » explique Yold.

Mashup Superstars, un collectif soudé

Quand je demande à Yold comment on s’organise pour mixer à quatre un seul et même mash-up, il raconte :

« C’est hyper variable en fait. Souvent, l’un d’entre nous déboule avec une idée et soit on va se mettre à plusieurs dessus, soit il se met seul dessus et les autres vont repasser derrière. C’est plutôt collégial… Rien ne sort sans que tout le monde soit convaincu ! »

Et pour trouver les idées de ces mash-up, encore une fois, ça dépend des cas. Le DJ explique qu’en général il y a un côté plutôt intuitif : prendre deux chansons qui utilisent les mêmes accords. Et puis, plus rarement, la démarche est inverse.

« D’autres fois, il y a un morceau qui sort et qu’on aime beaucoup. On se dit que ça serait pas mal de faire quelque chose avec ça — « j’ai envie d’utiliser ça comment je fais ? ». Mais généralement le résultat est moins bon. »

Dans le cas du mash-up entre Dr Dre et Michel Berger, il s’agit clairement d’un travail de groupe.

« J’ai entendu un autre mash-up avec cette chanson de Dr Dre et j’ai pensé à Michel Berger. On a commencé à développer la musique. Par exemple, la batterie des années 80 est plutôt faiblarde du coup Gaston a travaillé à ajouter une meilleure batterie. ComaR s’est rendu compte que les « lalalalala » n’étaient pas dans la même tonalité. Gatt, a lui a donné un avis global sur le résultat. C’est un travail d’équipe. »

Un collectif masculin qui n’oublie pas les artistes féminines

Si le groupe est entièrement masculin, les femmes sont bien présentes dans leur mash-up. Preuve en est leur chaîne YouTube où sur tous les 30 mash-ups proposés au public… La moitié contiennent des artistes féminines.

À lire aussi : Les rappeuses du moment part. 11

Yold nous donne sur l’avis sur le sujet.

« Je n’ai pas l’impression qu’il y ait peu de femmes dans nos mash-up… Après, on utilise pas mal d’a cappella qui proviennent de rap, de groupes de mecs. Il y a peut être un problème au niveau de la musique en général. Il n’y a en tout cas pas de volonté de notre part de les exclure. »

Le mash-up, plus qu’une passion ?

Pour l’instant, les 4 DJs ne gagnent pas d’argent avec leur pratique du mash-up. Ils ont des travail à plein temps à côté, que ce soit à l’hopital  dans la banque, dans une entreprise d’ingénieurie informatique ou à la fac. Des vies diurnes bien différentes de leur vie nocturne encore pleine de projets, à commencer par la Nuit du Remix le 12 mars !

Pour suivre ces quatre garçons dans le vent, rendez-vous sur leur site officiel et leur page Facebook.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire