Doris Lessing en a ras les bigoudis de son prix Nobel

A la manière de ma grand-mère, lauréate du prix du jardin fleuri de son bled, qui ralait contre ses bégonias qu’elle était désormais condamnée à soigner, Doris Lessing peste aujourd’hui contre les membres de l’Académie qui l’ont élu Prix Nobel de Littérature l’année dernière. Elle a confié récemment à la BBC que l’obtention de ce […]

Doris Lessing en a ras les bigoudis de son prix Nobel

A la manière de ma grand-mère, lauréate du prix du jardin fleuri de son bled, qui ralait contre ses bégonias qu’elle était désormais condamnée à soigner, Doris Lessing peste aujourd’hui contre les membres de l’Académie qui l’ont élu Prix Nobel de Littérature l’année dernière. Elle a confié récemment à la BBC que l’obtention de ce prix avait été – je cite – « une catastrophe » pour elle : «Tout ce que je fais, c’est donner des interviews et me faire prendre en photo». Cela lui demande tellement d’énergie qu’elle n’en aurait plus assez pour écrire.
Nan mais… Un Prix Nobel et pis quoi encore ? Faut pas pousser mémé dans les orties…

(Si le sujet de cette news t’a plu, et qu’en plus tu l’as lue jusqu’au bout, je t’en prie, fais-le moi savoir. Le code est : Chamois d’Or.)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Rory
    Rory, Le 20 juin 2008 à 14h50

    Chamois d'or!!

    C'est le revers de la médaille.

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)