Offrez des protections hygiéniques aux sans-abri grâce à l’action Luneale x Règles élémentaires

Tu es passée à la cup et tu as des paquets de tampons et serviettes hygiéniques sur les bras ? C'est l'occasion de faire une bonne action en les donnant à des personnes qui en ont besoin !

Offrez des protections hygiéniques aux sans-abri grâce à l’action Luneale x Règles élémentaires

On est de plus en plus nombreuses à adopter la cup, ou coupe menstruelle, en tant que protection hygiénique. C’est notamment grâce à ses avantages écologiques, économiques et par rapport à la santé.

Mais qu’est-ce qu’on fait de nos stocks de protections hygiéniques jetables lorsqu’on les abandonne pour la cup ? C’est la question à laquelle la marque de cup Luneale a tenté de répondre, en partenariat avec l’association Règles élémentaires.

Alors, pas tellement enthousiasmée à l’idée de porter tes tampons en guise de boucles d’oreilles ? Je comprends. D’autant plus qu’il y a tellement mieux à faire !

Donner des protections hygiéniques, la bonne action à laquelle on pense trop peu

Léocadie, cofondatrice de la marque Luneale, a été sensible à l’initiative de l’association Règles élémentaires :

« On fait des cups, donc je m’intéresse à tout ce qui est lié au sujet. C’est ainsi que je suis tombée sur Règles élémentaires, qui se préoccupe de la question des règles chez les personnes sans-abri.

Il y a deux ans […] on a eu une production sur laquelle on avait un petit défaut d’aspect, on a donc voulu en faire don ! Mais le Samu Social, auquel Règles élémentaires confie ses collectes pour distribution, a estimé que ce n’était pas pratique malgré notre enthousiasme. »

En effet, lorsqu’on vit dans la rue, les règles sont tout de même présentes… L’accès à des sanitaires dignes de ce nom et à de l’eau propre n’est en revanche pas garanti.

L’utilisation d’une cup dans ces conditions n’est pas idéale d’un point de vue pratique et sanitaire.

« On a réalisé que beaucoup de femmes ne savaient pas quoi faire de leurs protections hygiéniques.

Trois études médicales sont sorties sur la cup — aux États-Unis, au Canada, et au Royaume-Uni — et elles disent chacune que 91%, 95% et 97% des femmes qui utilisent la cup plus d’un cycle abandonnent les protections hygiéniques jetables. »

Ça fait en effet beaucoup de protections hygiéniques jetables qui s’entassent dans les placards. Alors plutôt que de les jeter, autant les donner aux gens qui en ont besoin !

« C’était compliqué pour l’association Règles élémentaires de stocker, c’est une association étudiante, elles n’ont pas d’espace, donc on leur a proposé de récolter directement les produits dans nos locaux. »

Comment donner des protections hygiéniques ?

Dès aujourd’hui, tu peux envoyer un petit colis avec tes tampons, serviettes, protège-slips — toutes sortes de protections hygiéniques jetables en somme — à l’adresse suivante :

TEOLAB
Luneale – Service Administratif
Opérations Règles Elémentaires
11 rue Castérès – 92110 Clichy

« Il ne faut pas hésiter à faire des réunions avec les copines, à grouper le tout et de nous les envoyer ! On se chargera ensuite de donner le tout à l’association qui les confiera au Samu Social. »

Pour en savoir plus et suivre l’évolution de la collecte :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ciel d'orage
    Ciel d'orage, Le 25 novembre 2016 à 18h57

    Merci pour cet article! :top:
    j'ai justement des tampons hygiéniques dont je n'ai plus l'utilité. Ds un premier temps, j'ai pensé les déposer ds les toilettes de mon taf en libre service. Après tout, pourquoi pas.
    Maintenant, j'ai une deuxième alternative. A voir.

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)