La « blonde écervelée » des films d’horreur s’engage… pour la bonne cause !

Certains films d'horreur sont des pros en matière de clichés ! Et rien de tel qu'une bonne petite vidéo parodique pour le rappeler, et en profiter pour faire un peu de pédagogie au passage...

don-organes-film-horreur

S’il y a bien un cliché usé jusqu’à la corde dans les films d’horreur, c’est celui de la jeune femme (blonde de préférence, hein autant ne pas y aller avec le dos de la cuillère) écervelée, agneau sacrificiel qui va souvent périr en premier.

Serait-ce vraiment pousser mémé dans les orties que de réclamer un peu de nuances dans ce portrait ? (Cet article est sponsorisé par le Collectif des expressions de derrière les fagots, te voilà prévenu•e.)

Déjà vu 2, court-métrage parodique, a décidé de s’attaquer à ce cliché en le caricaturant à mort (lol), non pas pour donner un taquet à l’industrie du cinéma d’horreur… mais pour la bonne cause !

Après donc deux minutes à ricaner, tu auras sûrement compris que cette campagne de sensibilisation au don d’organes est là pour t’expliquer ce que dit la loi, à savoir le principe du donneur présumé, dont le consentement est coché « par défaut ».

Cette même loi sur le don d’organes doit d’ailleurs changer légèrement en janvier 2017, comme je te l’expliquais dans pourquoi être donneuse d’organes, c’est aussi facile qu’utile.

La mesure devrait permettre de sauver la vie et la santé de davantage de personnes mais il est important de s’assurer que le grand public connaisse ses droits en la matière.

Et toi qu’en as-tu pensé ? Tu connaissais déjà cette loi ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Poupoup
    Poupoup, Le 29 novembre 2016 à 18h08

    C'est marrant, on aurait pu s'attendre à ce que ce soit une campagne pour le don d'organe, mais l'insistance sur les modalités d'inscription sur la liste des non-donneurs à la fin donne plutôt l'impression contraire. Ca incite plutôt à s'y inscrire. Ce parti pris est assez étonnant, même si effectivement il est bon de sensibiliser à la loi. La vidéo serait peut-être moins perturbante si elle sensibilisait plus, dans le même temps, à l'importance de donner ses organes.

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)