DogeCoin, la monnaie virtuelle WTF

DogeCoin, c'est un mélange entre la monnaie virtuelle Bitcoin et le mème débile-mais-drôle Doge. Une nouvelle preuve que c'est beau l'Internet.

DogeCoin, la monnaie virtuelle WTF

Il y a quelques années, la plus célèbres des monnaies virtuelles faisait son apparition : le Bitcoin. Ceux qui n’ont pas investi dedans au départ s’en mordent aujourd’hui les doigts, car beaucoup sont devenus riches, très riche. Mais l’occasion de se rattraper est arrivée : une nouvelle monnaie numérique vient d’être lancée !

La nouvelle devise décentralisée qui pourrait prochainement faire un buzz interplanétaire s’appelle DogeCoin, et son objectif est simple : détrôner Bitcoin.

Lancée au départ comme une grosse blague, le DogeCoin, basé sur le mème du chien crétin Doge, commence à prendre une valeur vraiment importante et à s’installer durablement chez les internautes. Preuve de cet engouement, une communauté entière s’est montée sur la plateforme Reddit, baptisée DogeMarket. Elle permet aux utilisateurs d’acheter, de vendre et d’échanger leurs DogeCoins contre des articles physiques, de l’argent, ou même… des Bitcoins !

Il y a quelques jours, un DogeCoin s’échangeait pour environ 0.00023$, mais aujourd’hui l’échange tourne à environ 0.00150$. Plus de 400% d’augmentation en si peu de temps !

Certains, dans un élan d’espoir ultime tentent même l’impossible. Sur Ebay, un vendeur propose 10 000 DogeCoins pour… 7323€ !

Un site officiel a même été créé et permet à chacun de participer à l’aventure de DogeCoin. Reste à savoir si cet élan ne sera pas stoppé net d’ici quelques mois. Et espérons que la devise rencontrera le même succès que le Bitcoin ! Car oui, ce coup-ci, j’ai investi.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Datchoo
    Datchoo, Le 2 janvier 2014 à 19h33

    @akhaten Merci c'est gentil, je vais me documenter !

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)