Trois documentaires à voir pour découvrir les méandres du Web

L’Internet peut vous paraître aussi simple qu’un lolcat, et pourtant ! C’est un petit monde à part entière, avec sa genèse et ses histoires, dont ces trois documentaires vous offrent un fascinant aperçu.

Trois documentaires à voir pour découvrir les méandres du Web

Vous avez suivi les procès autour du site The Pirate Bay ? Et l’affaire Wikileaks ? Connaissez-vous le rapport avec les Anonymous, ce « groupe » dispersé sur Internet qui se cache derrière des masques de Guy Fawkes, et dont certains membres se revendiquent « hacktivists » ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’un hacktivist ?

Ça en fait des questions, non ?

À lire aussi : Alicia, 24 ans, ingénieure et doctorante en sécurité informatique — Portrait

Or si toutes ces questions vous intéressent, que vous soyez déjà un peu versé•e•s dans le sujet ou pas du tout, j’ai trois documentaires à vous proposer qui commencent à y répondre avec pertinence. Et je vous les présente ici non pas de façon chronologique, mais dans un ordre que je vous recommanderais de suivre pour vous lancer progressivement dans le vif du sujet.

big-mr-robot

Des premiers « cyber-idéalistes » qui ont fâché les autorités, aux premiers mouvements de protestation issus d’Internet, il y a tout un pan méconnu du Web à redécouvrir… qui en a pourtant fait ce qu’il est aujourd’hui.

The Pirate Bay: Away From Keyboard, Simon Klose (2013)

Simon Klose a suivi pendant trois ans les créateurs du tracker BitTorrent The Pirate Bay, Peter Sunde, Gottfrid Svartholm et Fredrik Neij, pendant leurs démêlés avec la justice de 2009 à 2012. Si vous aviez eu du mal à suivre les nombreux rebondissements du procès intenté au site par des studios hollywoodiens pour (en gros) violations du droit d’auteur… C’est le moment d’y voir enfin un peu plus clair dans cette affaire.

documentaires-web-afk

Sans commentaires, on se contente de suivre la vie des trois Suédois pendant le long procès, les hauts et les bas, et les déclarations les plus marquantes en tribunaux ou aux journalistes — le tout sur un fond d’attention médiatique mondiale qui finit par s’essouffler. Ces morceaux de vie reconstitués ne servent finalement pas tant à découvrir les génies de l’informatique derrière The Pirate Bay qu’à introduire la notion d’Internet libre, et les problèmes de droit d’auteur qui vont avec.

En somme, on a là un petit film qui peut paraître superficiel si vous vous attendiez à une analyse poussée du procès, mais qui a le mérite de relancer le débat sur la pertinence du copyright. Et qui permet de saisir comment sont nées les revendications pour la liberté d’expression et d’information sur et via le Web. Une bonne entrée en matière pour la suite !

Pirat@ge, Sylvain Bergère et Étienne Rouillon (2011)

On enchaîne direct avec une petite histoire d’Internet, et plus précisément de la notion de « piratage » ! Ce film passionnant remonte aux origines du hacking et, du coup, des hackers, qui ne sont pas forcément celles et ceux que vous croyez – et qui ont contribué à la construction du web tel qu’il est aujourd’hui.

big-piratage-paypal

En passant de témoignages en témoignages, par des journalistes et féru•e•s de technologie en tous genres, on revient sur les débuts de l’Internet pour mieux comprendre son évolution, ses multiples facettes, ainsi que les débats et idéologies qui animent ce formidable outil de communication et de partage. Et quand je vous dis que c’est tout un monde à part entière, je n’exagère même pas.

We Are Legion: The Story of the Hacktivists, Brian Knappenberger (2012)

Après avoir abordé tous ces sujets, il devient difficile de ne pas s’intéresser d’un phénomène plus récent qui découle de cette belle histoire, à savoir celui des « hacktivists » — et plus spécifiquement des Anonymous. Mais si, vous savez ! Ce petit groupe d’irréductibles du Web, cachés derrière leurs masques de Guy Fawkes, qui font la Une de la presse mondiale en s’en prenant à des sectes ou des gouvernements… Ils se font les justiciers de la Toile, sont le cauchemar des services de sécurité, et surtout, ils sont légion.

documentaires-web-legion

D’accord, mais qui sont-ils exactement ? Sont-ils vraiment un petit groupe d’individus précis ? Agissent-ils toujours de façon morale ? Super-héros ou super-vilains ? Les avis divergent, mais quoi qu’il en soit, ils ne laissent pas indifférent.

We Are Legion nous fait remonter aux sources du phénomène — ce qui nous fait un peu reprendre là où Pirat@ge terminait — pour nous permettre de mieux comprendre ce qu’il en est réellement. Et surtout, il a l’énorme avantage de rester impartial : militants, idéalistes, fumistes ou criminel•le•s du Web, tous les profils y passent sans distinction ! On termine avec tous les éléments en main pour se faire, ou commencer à se faire, notre propre opinion sur le sujet… D’autant plus complexe qu’il est terriblement d’actualité.

Alors, allez-vous êtes un•e internaute passif•ve, ou actif•ve ?

À lire aussi : Apprendre à coder : oui mais comment ? #2

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Alyzea
    Alyzea, Le 21 février 2016 à 12h19

    Je recommanderais aussi fortement "The Internet's Own Boy: The Story of Aaron Swartz " qui est en accès libre sur youtube :
    C'est sur le cybermilitantisme (vision différente de celle d'Anonymous), le libre, la gouvernance d'internet...
    Si vous ne connaissez pas Aaron Swartz : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aaron_Swartz

    Et je pense que Citizenfour sur Edward Snowden rentre aussi dans la catégorie "méandres d'internet" même si c'est encore plus que ça :)

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)