Les dix chansons qui feront toujours partie de la vie… d’Emi-lie !

Cette semaine, c'est Emi-lie qui vous présente ses dix chansons préférées, celle qui ont une importance toute particulière pour elle !

Les dix chansons qui feront toujours partie de la vie… d’Emi-lie !

Après une brillante idée de Thomas, notre nouveau développeur, Sophie Riche a lancé une nouvelle rubrique mettant à l’honneur les dix chansons préférées que l’on aimera toujours d’amour, celle qui ont une signification toute particulière.

À lire aussi : Dix chansons qui feront toujours partie de ma vie

Aujourd’hui, c’est Emi-lie qui vous dévoile ses dix chansons favorites, celles qui lui tiennent le plus à coeur !

Wonderful, de Gary Go

Plus qu’une chanson, c’est Gary Go qui ne quittera jamais mon iPod, iPhone, ou mes playlists. J’ai eu la chance de découvrir cet artiste aux multiples talents il y a six ans, en première partie de The Script, et c’est tout simplement le plus gros coup de coeur musical que j’ai pu avoir.

Il a depuis parcouru son petit bout de chemin, mais j’aime chacun de ses titres, anciens ou nouveaux, comme au premier jour. Celle-ci a d’ailleurs un message très positif, et quand on manque de confiance en soi, je trouve que c’est LA chanson qui rebooste !

The Man Who Can’t Be Moved, de The Script

The Script est un autre coup de coeur, de par la situation qui m’a amenée à les découvrir. Je venais de me faire quitter, et forcément, on ne reste pas insensible à ce genre de paroles dans cette situation… Chaque fois que je les entends jouer ce morceau en concert, je verse ma petite larme ; c’est pour moi l’une des chansons les plus émouvantes que j’ai pu écouter. Je pense que tout le monde peut s’y reconnaître, l’écouter en pensant à quelqu’un pour qui on aurait aimé se battre comme ça.

Gone Too Soon, de Simple Plan

Cette chanson figure sur le quatrième album studio de Simple Plan, paru quelques mois après le décès de ma meilleure amie, qui était elle aussi fan de ce groupe. C’est d’ailleurs grâce à cette passion commune qu’on s’est rencontrées, et en écoutant cette chanson, c’était comme si je l’avais écrite. C’est un bel hommage (bien que la chanson n’ai pas été écrite pour elle directement) que j’ai du mal à écouter, mais que je garde toujours sous le coude, pour ne pas oublier, pour me souvenir…

À lire aussi : Lettre d’amour à mon amie d’enfance décédée

Severus & Lily, d’Alexandre Desplat

En bonne Potterhead qui se respecte, j’aime la BO des films autant que les films ou les livres, et cette chanson tout particulièrement. En général, je préfère les personnages obscurs, ceux des Forces du Mal… Mais surtout Rogue, qui est l’un des piliers de la saga, et également le personnage le plus complexe. Et oui, j’écoute souvent cette chanson en relisant les livres, ou juste comme ça.

Empty Corridors, de Luke Pickett

Dès la première écoute, le timbre de voix de Luke Pickett m’a intriguée… et puis je l’ai adoré. Ses chansons actuelles s’éloignent de ce style, mais c’est un artiste qui reste très important à mes yeux. C’est un de ces musiciens qu’on peut écouter n’importe où, n’importe quand, qui est presque intemporel.

Closer To The Edge, de 30 Seconds to Mars

Voilà encore un groupe important ! C’est fou comme la musique peut vous changer la vie, vous mener à des rencontres que vous n’auriez pas faites sans écouter certaines chansons. À l’été 2010 je suis partie en road trip à travers la France et l’Allemagne avec des amies, et ce clip et cette chanson en sont un symbole. Les images de concerts compilées, ça me fait toujours quelque chose.

Lights, d’Ellie Goulding

Je m’attache difficilement aux artistes féminines. Je ne sais pas pourquoi, mais ma bibliothèque musicale est presque exclusivement masculine. Seulement il y a des exceptions, et Ellie Goulding en est une par sa voix, et l’image et l’aura qu’elle dégage — un peu comme si j’écoutais une copine chanter.

You Are Not (Lonely), de Young Guns

On peut interpréter cette chanson de plusieurs façon différentes, mais pour moi c’est le reflet de la vie qu’on mène : on a beau être entouré•e et croiser des centaines de personnes chaque jour, au fond nous avons toujours un sentiment de solitude qui perdure. Et en l’écoutant, on se sent un peu moins seul•e. Du coup elle n’est jamais très loin, au cas où !

Envole-moi, de Jean-Jacques Goldman

J’ai grandi en écoutant du Goldman, que ma maman m’a fait découvrir ; l’écouter a donc une dimension toute particulière. On rêve de pouvoir un jour le voir en concert en famille, on chante les chansons toutes ensembles, on partage vraiment son répertoire.

À lire aussi : Ces chanteurs français qui ont survécu à mon enfance… et reviennent en 2015

Je Reviens, de Jean-Baptiste Maunier

Certain•e•s pourront penser que je place ici une « chanson de la honte », mais non. Je suis fan de Jean-Baptise Maunier depuis Les Choristes, et je ne me suis pas arrêtée à ce film. J’ai vu les autres (les bons comme les moins bons), sa pièce de théâtre, et maintenant j’attends son album pour me faire une idée plus ample de son univers musical. Et je dois avouer que cette chanson me plaît déjà beaucoup !

À toi maintenant ! Si tu as envie de parler de tes morceaux préférés dans un article qui sera publié sur madmoiZelle, choisis les dix chansons qui ne quitteront jamais ton lecteur MP3, iPod, tes playlists, explique la raison de ton amour pour elles comme ci-dessus et envoie tout ça dans un mail à melissa[a]madmoizelle.com en précisant bien « 10 chansons » dans l’objet de ton message !

À lire aussi : Les dix chansons qui feront toujours partie de la vie de… Charlotte !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • WonderLeez
    WonderLeez, Le 5 août 2015 à 16h14

    @Emi-lie Je me retrouve tellement dans ta playlist... Par contre moi c'est Meet You There de Simple Plan, plus que Gone Too Soon (histoire de timing dans ma vie).

    J'ai aussi beaucoup plus de mal avec les artistes féminines, mais je ne saurai pas l'expliquer non plus ! C'est juste une question de feeling je suppose, de voix...

    Et The Man Who Can be Moved <3

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)