En Écosse, on distribue des tampons et serviettes pour lutter contre la précarité

Par  |  | Aucun Commentaire

Un programme pilote a été mis en place à Aberdeen (en Écosse) pour venir en aide aux personnes précaires.

En Écosse, on distribue des tampons et serviettes pour lutter contre la précarité

La précarité liée aux règles est un sujet assez peu connu et peu abordé en France.

C’est le fait de ne pas avoir les moyens de se procurer des protections hygiéniques, pourtant indispensables pour être libre de ses mouvements et actions pendant ses règles.

Si quelques collectes ont déjà été organisées pour venir en aide notamment aux femmes sans-abri à Paris, en Écosse, le sujet est abordé d’un angle plus vaste encore.

À lire aussi : La « taxe tampon » enfin abaissée par l’Assemblée : à nous de vérifier son application !

Lutter contre les inégalités à l’école avec des tampons hygiéniques ?

Après avoir constaté que certaines jeunes filles manquent l’école parce qu’elles n’ont pas de protections hygiéniques qui leur permettraient de s’y rendre pendant leurs règles, l’État va finalement agir.

L’alerte avait été donnée par une association, Freedom4Girls, contactée par une école de la ville de Leeds qui avait constaté ce problème, mais aussi par des organisations de type Banque alimentaire qui faisaient face à une vraie demande.

Dans un programme pilote, des distributions vont donc être organisées pendant six mois à Aberdeen (Écosse), permettant à un millier de personnes d’en être bénéficiaires. Des lycées, des universités et des associations seront les points de distribution.

L’entreprise sociale Community Food Initiatives North East, qui a contribué à l’élaboration du programme, a reçu 10 000£ de la part du gouvernement pour pouvoir subvenir aux besoins des personnes précaires qui vont en bénéficier.

Un combat politique à mener nationalement

Cette initiative a été lancée par Angela Constance, ministre chargée de l’Égalité, qui a visiblement entendu les appels de la société civile.

Monica Lennon, une membre du parlement écossais citée par The Scotsman, avait milité fortement pour cette cause et espère désormais que le dispositif sera étendu bien au-delà de la ville d’Aberdeen.

Une loi qu’elle a déposé en ce sens devrait bientôt être étudiée.

À lire aussi : Coupe menstruelle, tampons et Syndrome du Choc Toxique : que dit l’étude qui fait couler de l’encre ?

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?