Et si… on disait aux gens ce qu’on pense vraiment ?

Et si on répondait franchement aux phrases bâteau qu'on entend toute la journée ? Ce serait marrant !

Et si… on disait aux gens ce qu’on pense vraiment ?

Initialement publié le 13 août 2009

Je suis embêtée. Sous prétexte qu’on est à peu près bien élevé•es, souvent on s’empêche de dire ce qu’on pense vraiment à nos interlocuteurs•trices.

Par exemple, dans 80% des cas, quand on lance à quelqu’un « Ça va ? », en fait, on s’en désherbe le jardin de savoir si le quidam va bien ou pas. Dans ces moments-là, moi, il me prend des envies d’honnêteté, et comme je suis sûre de ne pas être la seule à me faire ces films, je te propose une petite expérience. Plaçons sur des échanges verbaux lambdas un filtre d’honnêteté pour voir ce qui est le plus intéressant entre la vérité et le blabla. C’est parti.

À lire aussi : Comment répondre aux relous de Tinder ?

À la caisse de chez Camaïeu

« Ça a été ? Vous avez essayé ? Vous avez vu qu’il y a un collier couleur prune charmante assorti à votre top ? »

Ce qu’on dit : « Oui oui. Merci. »
Ce qu’on devrait dire : « Non j’ai rien essayé parce que je suis complètement débile et que ça m’excite d’acheter des pantalons trop petits. Parle moins fort et arrête de dire bonjour à tou•tes les client•es qui entrent dans le magasin, on dirait la dame de la rue Nationale, celle à qui il manque une case. »

À sa mamy qui parle de la guerre

vieille dame

Ce qu’on dit : « Dis donc tu as eu de la chance qu’il ne t’arrive rien pendant la guerre mamy. »
Ce qu’on devrait dire : « Dis mamy, est-ce que tu as couché avec beaucoup d’officiers pour t’en sortir aussi bien pendant la guerre ?
– Comment ?
– Non non rien. »

Chez son gynécologue

« Je vais vous faire une palpation mammaire ».

À lire aussi : Gynéco & consentement : mon corps, mon choix !

Ce qu’on dit : « Ok. »
Ce qu’on devrait dire : « Oh Yvon, nous aurions dû nous rencontrer trente ans plus tôt. Mais puisque le destin en a décidé autrement, va pour une palpation mammaire.
– Yvon ?
– Oui ?
– Tu me fais du bien tu sais. »

À un•e ex qui se sent obligé•e de faire une « relance client »

jean ralphio

Nouveau message : « Salut, c’est D. Je sais qu’on s’est pas parlé depuis deux ans et demi, mais je voulais savoir comment tu allais. Ça serait sympa de répondre. »

Ce qu’on dit : « Bah rien, parce qu’on sait qu’un signe, un geste et c’est parti pour deux mois de harcèlement. »
Ce qu’on devrait dire : « Salut ! Ça tombe bien que tu me recontactes, je pensais justement à toi.
(on s’imagine que le gars qui reçoit cette réponse moins de dix minutes après avoir envoyé son premier sms se touche physiquement)
– Ah oui pk ? (P.S. : ça me fait super plaisir de te lire)
– Parce que tu me dois 7 654 euros de traitement anti-dépresseur + psychiatre. Bâtard•e qui m’a plaquée pour un•e moche. »

À lire aussi : Typologie des ex

Face à la bouchère

« C’est tout ce qu’il vous fallait ? »

Ce qu’on dit : « Oui ça sera tout merci bien. »
Ce qu’on devrait dire : « Non il me faut autre chose mais je préfère pas l’acheter ici parce que tes biftecks ils sont bruns au bout. »

Face à la personne qui dit

« C’est toi sur la photo ???? »

Ce qu’on dit : « Eh oui, je sais, j’ai bien changé. »
Ce qu’on devrait dire : « Non, mais tu vois comme j’ai que ça à foutre, je vole des permis de conduire à droite à gauche pour te les montrer ensuite et te divertir. »


Et qu’est-ce que je lui sers à la p’tite dame ?
Bah j’sais pas, une grande frite un Coca ?

Devant la boulangère*

* qui a de l’ombre à paupières nacrée, comme souvent chez les boulangères.

« Vous n’avez pas du tout de monnaie par hasard ? »

Ce qu’on dit : « Ah, attendez je re-vérifie mais je crois pas… (suspense) Non, j’ai rien du tout. »
Ce qu’on devrait dire : « Bah non, j’en avais pas y’a dix secondes et comme je suis pas Harry Potter, bah ça n’a pas changé. »

Au téléphone avec ma mère

« Ça va t’es pas dans le rouge ce mois-ci ? »

Ce qu’on dit : « Non non. » *gorge serrée*
Ce qu’on devrait dire : « Si, GRAVE. D’ailleurs je voulais te demander : tu sais comment ça se passe toi, pour devenir auto-entrepreneur•se du sexe ? »

En ligne depuis huit ans avec le monsieur du service client Alice*

*wouhou

« Je me présente, je suis Jean-Louis Belkacem, c’est moi qui vais m’occuper de votre dossier client. Je vous demande de patienter quelques instants le temps d’accéder à votre dossier. » 

big-peur-telephone

Ce qu’on dit : « Ok. »
Ce qu’on devrait dire : « Je me fous de ton blaze de scène et de ta vie encore pire, magne-toi l’orifice c’est pas ta mère qui paye la communication. »

En train de souffrir ta race après t’être cogné•e le doigt de pied

« Ouuuh tu t’es cognée, ça fait mal ça ! Ça va ?? »

Ce qu’on dit : « Aaaaaaaaïïïe, gniiiaaahhhrf ouignh, ça vaaah putputputpute. »
Ce qu’on devrait dire : « Oui, ça va très bien car j’adore m’amputer d’un membre en shootant dans un coin de meuble. C’est un peu ma passion depuis toute petite. On est 2% des 15-35 ans à partager ce hobby, je me suis renseigné•e sur Hobby-chelou.com. »

Sybil, les six boulettes
La franchise, vue par Sybil

À une copine qui essaie une robe

« Ça me va bien ? »

Ce qu’on dit : « Oui, c’est sympa et super féminin. C’est ta taille ? »
Ce qu’on devrait dire : « Franchement ? Enlève ça et oublions cet épisode car tu ressembles à un gros fantôme. »

Et à présent, je te propose un atelier-concours sur le forum. Raconte ton plus beau « Ce que j’ai dit / Ce que j’aurais dû dire », et sois récompensé•e par des Big Up donnés par les madmoiZelles. Celles et ceux qui auront le plus de big up à leur posts seront les rois et reines du jour et on leur offrira un gâteau avec leur tête en pâte d’amande dessus.

C’est à toi chevalier•e de la tchatche ! (j’arrive pas à dire si « chevalier•e de la tchatche », c’est aussi désuet que « garnement », ou bien si ça a la classe)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 91 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Alania Malfoy
    Alania Malfoy, Le 20 mai 2011 à 13h54

    Tombola par téléphone... & c'est pas ce que j'aurais dû dire, mais ce que j'ai dit :shifty:

    La meuf : Pour 5? vous mettez toutes les chances de votre côté vous savez ?
    Ce que j'ai dit : Ouais, ok... Votre appel il est surtaxé là ? ... Ouais j'm'en fous en fait, plutôt que de mettre 5? que je reverrais jamais chez vous, j'vais me faire un bon mcdo. Vous en voulez ? *j'ai raccroché*

    Héhé. Je suis trop franche parait-il, mais j'aime déjà pas parler au téléphone alors en plus si c'est pour des conneries... ! :annoyed:

Lire l'intégralité des 91 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)